Crédit photo : Kelly Sikkema - Unsplash

SANTÉ. Alors que 125 nouveaux cas de COVID-19 avaient été découverts en Chaudière-Appalaches vendredi, la journée d'hier a permis à la région d'enregistrer une baisse importante à ce chapitre alors que seulement 38 nouveaux cas d'infection ont été confirmés dans la région. Cependant, comme hier, les autorités ont confirmé qu'un autre résident de la Chaudière-Appalaches a dernièrement succombé de la maladie.

Par Érick Deschênes - Collaboration spéciale

Il s'agit du 97e décès provoqué par la COVID-19 en Chaudière-Appalaches depuis avril.

Quant aux 38 nouveaux cas, ils ont fait passer à 4 544 le nombre de personnes vivant en Chaudière-Appalaches qui ont contracté la COVID-19 depuis mars. Toutefois, selon les données de l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), 3 849 résidents de la région sont désormais guéris de la maladie (+ 63 comparativement à vendredi).

Notons que comme le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) ne publie pas son bilan régional sur l'évolution de la pandémie les samedis et les dimanches, les données ventilées par secteur de la région ne sont pas disponibles.

Hausse également constatée à l'échelle de la province

Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, au Québec, font état de 1 211 nouveaux cas, pour un nombre total de personnes infectées de 123 854. Parmi ces dernières, 104 848 Québécois sont maintenant rétablis de l'infection (+ 1 180 comparativement à vendredi).

Le bilan provincial fait également état de 15 nouveaux décès, pour un total de décès qui s'élève à 6 626. De ces 15 décès, 2 sont survenus dans les 24 dernières heures, 11 sont survenus entre le 8 et le 13 novembre, 1 est survenu avant le 8 novembre et 1 est survenu à une date inconnue.

Selon l'INSPQ, il y avait samedi 12 380 cas actifs dans la province.

Le nombre d'hospitalisations a augmenté de 4 par rapport à la veille, avec un cumul de 587. Parmi celles-ci, le nombre de personnes se trouvant aux soins intensifs a augmenté de 7, et s'élève maintenant à 89. Les prélèvements réalisés le 13 novembre s'élèvent à 28 661, pour un total de 3 485 507.

Soulignons que vous pouvez consulter ci-dessous le tableau synthèse de l'évolution des données sur sept jours préparé par le ministère de la Santé et des Services sociaux.

Aide financière récurrente pour favoriser le soutien à domicile

Dans un autre ordre d'idées, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, ainsi que l'adjointe parlementaire du ministre de la Santé et des Services sociaux et députée de Soulanges, Marilyne Picard, ont annoncé dimanche matin qu'un montant récurrent annuel de 100 M$ sera octroyé aux différents établissements du réseau de la santé et des services sociaux et à leurs partenaires afin de bonifier l'offre de services de soutien à domicile.

65 M$ seront octroyés aux CISSS et aux CIUSSS afin «d'augmenter le volume et l'intensité des services de soutien à domicile selon les besoins». Ce montant servira également à combler des besoins de courte durée des usagers, par exemple en post-hospitalisation, qu'ils soient enfants, adultes ou aînés.

Un autre montant de 10,5 M$ contribuera, selon le gouvernement, à bonifier les conditions de travail des travailleurs engagés de gré à gré dans le cadre de la modalité allocation directe / chèque emploi-service. Le taux horaire minimum de 14,25 $ de l'heure passera ainsi à 16 $, ce qui représente une augmentation globale de 1,75 $ de l'heure. Cette augmentation inclut l'indexation annuelle de 0,97 % prévue au 1er avril 2020.

Du côté des entreprises d'économie sociale en aide à domicile (EESAD), Québec leur accordera un montant de 14,7 M$, pour d'une part bonifier de 2 M$ l'aide variable du Programme d'exonération financière pour les services d'aide domestique (PEFSAD) et d'autre part pour bonifier les conditions de travail des préposés à domicile de 1,75 $ de l'heure, grâce à un financement de 12,7 M$. Les établissements de santé et de services sociaux verseront les montants aux EESAD pour les services achetés, à hauteur de 3,7 M$. La différence sera versée en mesure compensatoire par l'entremise du PEFSAD.

Finalement, 2,3 M$ seront investis par le gouvernement provincial pour l'achat d'équipements non capitalisables et 7,5 M$ pour les fonctions de supervision clinique, de soutien clinique ainsi que pour les coûts administratifs et techniques associés.

Les plus lus

La SQ lance des rappels aux Lotbiniérois

PRÉVENTION. Dans son bulletin d’informations policières locales publié le 11 novembre, le Centre de services de Pont-Rouge de la Sûreté du Québec (SQ), qui gère notamment les interventions du corps policier provincial dans la MRC de Lotbinière, a tenu à faire certains rappels aux gens de la région.

COVID-19 : les cas repartent à la hausse et un autre décès est enregistré en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. La pandémie a fait un retour en force en Chaudière-Appalaches lors de la journée d'hier. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) sur la situation, 94 nouveaux cas ont été découverts dans la région mardi. De plus, une personne demeurant en Chaudière-Appalaches a succombé des suites d'une infection au coronavirus.

Près de 3 M$ pour Bois de plancher PG

ÉCONOMIE. L’entreprise Bois de plancher PG a reçu la confirmation d’une aide financière de près de 3 M$ de la part du gouvernement du Québec. Les sommes annoncéees le 24 novembre permettront à l’entreprise de Saint-Édouard-de-Lotbinière d’améliorer ses processus de fabrication.

La caserne d’incendie de Saint-Apollinaire sera agrandie

SÉCURITÉ. Les travaux d’agrandissement de la caserne d’incendie de Saint-Apollinaire ont commencé à la fin du mois d'octobre. Pour concrétiser le projet, la municipalité a reçu une subvention de 2,2 M$ du gouvernement du Québec.

Présente depuis un demi-siècle pour son employeur

TRAVAIL. Le 20 novembre prochain sera une journée bien spéciale pour Odette Castonguay, une employée de Cercueils Bernier. En effet, cette journée marquera le 50e anniversaire de la première journée de travail de la femme de 67 ans au sein de l’entreprise de Saint-Édouard-de-Lotbinière.

COVID-19 : nombre d’hospitalisations stable dans la région

Selon le bilan de la COVID-19 des dernières 24 heures dans la région publié par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), on constate que 67 résidents du territoire ont contracté la maladie et que quatre nouveaux décès ont été malheureusement enregistrés, ce 3 novembre.

COVID-19 : Québec étudie la possibilité de fermer les écoles

François Legault, premier ministre du Québec, accompagné de Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux, et de Horacio Arruda, directeur national de santé publique, a annoncé lors d’une conférence de presse concernant la situation de la COVID-19 dans la province, qu’il a demandé à la Santé publique d’étudier la possibilité de fermer les écoles pour une période de temps «bien défin...

COVID-19 : le nombre de nouveaux cas explose en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Selon les plus récentes données publiées par le gouvernement provincial sur l'évolution de la pandémie de COVID-19 dans la province, la Chaudière-Appalaches a enregistré hier une hausse marquée des nouveaux cas. En effet, 125 résidents de la région ont appris vendredi qu'ils avaient été infectés par le nouveau coronavirus.

COVID-19 : 63 nouveaux cas et 2 autres décès en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Selon les plus récentes données portant sur l'évolution de la pandémie de COVID-19 au Québec et en Chaudière-Appalaches, un certain plateau semble se dessiner en ce qui a trait aux nouveaux cas alors que 63 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris hier qu'ils avaient contracté la maladie. Cependant, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) ...

Des gestes de vandalisme dans la forêt seigneuriale dénoncés

FAITS DIVERS. La MRC de Lotbinière a dénoncé des gestes de vandalisme survenus récemment dans la Forêt de la Seigneurie de Lotbinière. Des équipements ont été volés ou endommagés.