Le ministre des Finances du Québec, Éric Girard. Crédit photo : Courtoisie

FINANCES PUBLIQUES. Le ministre des Finances du Québec, Éric Girard, a dévoilé la mise à jour économique des finances publiques de la province ainsi que son plan de relance économique, le 12 novembre. 1,8 G$ seront investis en nouvelles initiatives, dont 1,5 G$ seront réservés à la relance économique. M. Girard a également annoncé que le déficit projeté pour 2020 se chiffre à 15 G$.

Par Alexandre Bellemare – Collaboration spéciale

 Pour l’année 2020, le PIB réel du Québec devrait reculer de 6 % tandis que le PIB mondial devrait reculer de 4,6 %. Cependant, un rebond de 5 % est prévu pour 2021. Selon Éric Girard, un déficit structurel de 5,5 G$ à 7 G$ sera à résorber afin de retrouver l’équilibre budgétaire, une situation que le ministre des Finances croit atteindre d’ici les cinq prochaines années.

Cette année, le déficit devrait se chiffrer à 15 G$ tandis que des déficits de 8 G$ et 7 G$ sont prévus pour les deux prochaines années respectives. Ces montants incluent une provision pour éventualité de 4 G$, 3 G$ et 1 G$ respectivement.

«La priorité du gouvernement est de gérer la crise sanitaire afin de protéger les Québécois et d’éviter une surcharge du réseau de la santé. La sécurité sanitaire est essentielle à la relance économique», a exposé Éric Girard.
Déjà, ce dernier voit d’un bon œil le futur de l’économie québécoise une fois cette crise historique traversée. «Au printemps dernier, nous avons fermé 40 % de l’économie pendant huit semaines. À ce jour, nous avons récupéré 97 % du niveau d’emploi de février. Actuellement, dans la deuxième vague, c’est moins de 5 % de l’économie qui est mis sur pause.»

1,8 G$ pour de nouvelles initiatives et relancer l’économie

 De ces 1,8 G$ investis dans de nouvelles initiatives, 287 M$ sont prévus afin de soutenir les Québécois. Déjà, 100 M$ ont été annoncés pour contrer la détresse psychologie ainsi que 50 M$ afin de venir en aide aux services de garde subventionnés pour qu’ils sécurisent leurs installations en raison de la pandémie. S’ajoutent à ces mesures 57 M$ pour adapter les milieux d’enseignement à la nouvelle réalité ainsi que 10 M$ pour venir en aide aux clientèles vulnérables.

Pour les 1,5 G$ restants de ce montant, ils seront investis dans la relance économique de la province. 459 M$ sur deux ans seront destinés à la réintégration des Québécois sur le marché du travail. 477 M$ pour stimuler la croissance économique, en investissant dans la numérisation des entreprises, la recherche et les régions, en stimulant les exportations, en soutenant les secteurs stratégiques comme l’aéronautique, l’aluminium ainsi que dans les sciences de la vie, a énuméré le ministre.

Également, 547 M$ seront réservés à la relance verte et encourager la production québécoise et l’achat local.

12,7 G$ investis afin de gérer la pandémie

 Depuis mars dernier, le gouvernement du Québec a accordé 12,7 G$ pour gérer les impacts de la pandémie dans la province. 5 G$ de ce montant a permis de renforcer le système de santé, que ce soit pour reconnaître les efforts additionnels des travailleurs de la santé (1,9 G$), acquérir du matériel et des équipements de protection (2,2 G$) ainsi que d’augmenter le dépistage et la capacité de traitement des tests (1 G$).

De plus, 5,9 G$ ont été injectés afin de soutenir les Québécois et l’économie, dont 81 M$ pour les services de garde subventionnés et les clientèles vulnérables, 752 M$ pour soutenir les élèves et le personnel en milieu scolaire, 125 M$ pour les entreprises fortement touchées (65 M$ pour le secteur touristique, 50 M$ pour le secteur culturel, notamment), ainsi que 2,3 G$ pour soutenir les services municipaux.

Les 1,8 G$ annoncés pour la relance économique viennent compléter ce montant.

Indexation pour l’année d’imposition 2021

Par voie de communiqué, le ministère des Finances a aussi fait savoir que le taux d’indexation qui s’appliquera dès le 1er janvier 2021 concernant les paramètres du régime d’imposition des particuliers, des prestations d’aide financière de dernier recours ainsi que certains tarifs gouvernementaux sera de 1,26 %.

Cette indexation correspondra à un allégement fiscal de près de 424 M$ pour les contribuables. Cela permettra aux plus démunis de bénéficier d’une aide financière additionnelle de près de 33 M$ dans le cadre des programmes d’assistance sociale ainsi que des revenus additionnels de plus de 25 M$ pour le gouvernement.

La FQM heureuse

 Si certaines organisations n’ont pas caché leur mécontentement face à cette mise à jour ainsi que ses impacts anticipés pour les prochaines années, la Fédération québécoise des municipalités a salué l’exercice. Le regroupement de municipalités rurales a salué les investissements pour favoriser la réintégration des Québécois sur le marché du travail ainsi que la production québécoise et l’achat local, accélérer les projets d’investissements des entreprises, atténuer les impacts de la pandémie sur le secteur du tourisme (60 M$) et remettre en état des sablières et des gravières (10 M$).

«La crise causée par la pandémie de COVID-19 a fait très mal aux économies locales. À titre de porte-parole des régions, la FQM se réjouit de ces nouvelles mesures qui viendront contribuer au développement économique de l’ensemble du territoire», a conclu Jacques Demers, président de la FQM, maire de Sainte-Catherine-de-Hatley et préfet de la MRC de Memphrémagog.


Les plus lus

La SQ lance des rappels aux Lotbiniérois

PRÉVENTION. Dans son bulletin d’informations policières locales publié le 11 novembre, le Centre de services de Pont-Rouge de la Sûreté du Québec (SQ), qui gère notamment les interventions du corps policier provincial dans la MRC de Lotbinière, a tenu à faire certains rappels aux gens de la région.

COVID-19 : les cas repartent à la hausse et un autre décès est enregistré en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. La pandémie a fait un retour en force en Chaudière-Appalaches lors de la journée d'hier. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) sur la situation, 94 nouveaux cas ont été découverts dans la région mardi. De plus, une personne demeurant en Chaudière-Appalaches a succombé des suites d'une infection au coronavirus.

Près de 3 M$ pour Bois de plancher PG

ÉCONOMIE. L’entreprise Bois de plancher PG a reçu la confirmation d’une aide financière de près de 3 M$ de la part du gouvernement du Québec. Les sommes annoncéees le 24 novembre permettront à l’entreprise de Saint-Édouard-de-Lotbinière d’améliorer ses processus de fabrication.

La caserne d’incendie de Saint-Apollinaire sera agrandie

SÉCURITÉ. Les travaux d’agrandissement de la caserne d’incendie de Saint-Apollinaire ont commencé à la fin du mois d'octobre. Pour concrétiser le projet, la municipalité a reçu une subvention de 2,2 M$ du gouvernement du Québec.

Présente depuis un demi-siècle pour son employeur

TRAVAIL. Le 20 novembre prochain sera une journée bien spéciale pour Odette Castonguay, une employée de Cercueils Bernier. En effet, cette journée marquera le 50e anniversaire de la première journée de travail de la femme de 67 ans au sein de l’entreprise de Saint-Édouard-de-Lotbinière.

COVID-19 : nombre d’hospitalisations stable dans la région

Selon le bilan de la COVID-19 des dernières 24 heures dans la région publié par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), on constate que 67 résidents du territoire ont contracté la maladie et que quatre nouveaux décès ont été malheureusement enregistrés, ce 3 novembre.

COVID-19 : Québec étudie la possibilité de fermer les écoles

François Legault, premier ministre du Québec, accompagné de Christian Dubé, ministre de la Santé et des Services sociaux, et de Horacio Arruda, directeur national de santé publique, a annoncé lors d’une conférence de presse concernant la situation de la COVID-19 dans la province, qu’il a demandé à la Santé publique d’étudier la possibilité de fermer les écoles pour une période de temps «bien défin...

COVID-19 : le nombre de nouveaux cas explose en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Selon les plus récentes données publiées par le gouvernement provincial sur l'évolution de la pandémie de COVID-19 dans la province, la Chaudière-Appalaches a enregistré hier une hausse marquée des nouveaux cas. En effet, 125 résidents de la région ont appris vendredi qu'ils avaient été infectés par le nouveau coronavirus.

COVID-19 : 63 nouveaux cas et 2 autres décès en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Selon les plus récentes données portant sur l'évolution de la pandémie de COVID-19 au Québec et en Chaudière-Appalaches, un certain plateau semble se dessiner en ce qui a trait aux nouveaux cas alors que 63 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris hier qu'ils avaient contracté la maladie. Cependant, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) ...

Des gestes de vandalisme dans la forêt seigneuriale dénoncés

FAITS DIVERS. La MRC de Lotbinière a dénoncé des gestes de vandalisme survenus récemment dans la Forêt de la Seigneurie de Lotbinière. Des équipements ont été volés ou endommagés.