Crédit photo : Archives

SANTÉ. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) de la situation pandémique, une baisse a été enregistrée hier en ce qui a trait aux nouveaux cas d'infection. 64 résidents de la région ont alors appris qu'ils avaient contracté la COVID-19.

Par Érick Deschênes - Collaboration spéciale

Toutefois, tous les secteurs sont touchés par cette série de nouveaux cas. 24 résidents de Lévis, 11 de la MRC des Appalaches, 7 de la MRC de Beauce-Sartigan, 5 de la MRC de Lotbinière, 5 de la MRC de La Nouvelle-Beauce, 5 de la MRC Robert-Cliche, 4 de la MRC de Bellechasse, 1 de la MRC des Etchemins, 1 de la MRC de L'Islet et 1 de la MRC de Montmagny ont appris hier qu'ils avaient obtenu un résultat positif au test de dépistage du virus.

Ces 64 nouveaux cas font donc passer le nombre de résidents de la Chaudière-Appalaches infectés par le coronavirus depuis mars à 2 434. Parmi ces derniers, 1 823 personnes sont toutefois guéries de la maladie (+ 65 comparativement à jeudi).

En ce qui a trait aux décès, le nombre de résidents de la Chaudière-Appalaches ayant succombé à la maladie est désormais de 41. En effet, la Santé publique a retiré un décès de ce nombre puisqu'une enquête a démontré qu'il n'était pas attribuable à la COVID-19.

Quant à la situation dans les hôpitaux, 45 personnes sont présentement hospitalisées en Chaudière-Appalaches en raison du virus (+ 1 comparativement à jeudi), dont 11 aux soins intensifs (+ 1 comparativement à hier).

Selon les données de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), il y avait hier 537 cas actifs confirmés en Chaudière-Appalaches. Dans le secteur Alphonse-Desjardins, qui regroupe Bellechasse, Lévis et Lotbinière, 343 cas actifs étaient toujours recensés, ce qui portait le taux de cas infectés par 100 000 habitants à 132,88.

Répartition des cas et des personnes rétablies (entre parenthèses) par MRC - En date du 15 octobre à 16h

  • Lévis : 1 133 (848)
  • Appalaches : 426 (292)
  • Beauce-Sartigan : 201 (148)
  • Lotbinière : 170 (132)
  • Bellechasse : 162 (128)
  • Nouvelle-Beauce : 155 (125)
  • Robert-Cliche : 76 (57)
  • Les Etchemins : 44 (38)
  • L’Islet : 34 (27)
  • Montmagny 33 (28)

Situations dans les milieux de soin ou de vie du Grand Lévis

En ce qui a trait à l'éclosion à l'Hôtel-Dieu de Lévis, on dénombre 39 cas actifs chez les usagers et 33 cas actifs chez les travailleurs ainsi que deux décès cumulatifs.

Un nouveau cas a été découvert à l'Unité transitoire de réadaptation fonctionnelle du Centre de réadaptation en déficience physique à Charny. On dénombre moins de cinq cas actifs chez les usagers et chez les travailleurs*.

Pour leur part, aucun nouveau cas n'a été confirmé au CHSLD Chanoine-Audet (Saint-Romuald), au CHSLD de Lévis, au Jazz de Lévis et à La Seigneurie de Lévy.

Vous pouvez consulter ci-dessous la liste des écoles du Grand Lévis où des personnes fréquentant un établissement scolaire ont contracté la COVID-19.

Notons qu'en Chaudière-Appalaches, il y a actuellement 61 éclosions de COVID-19, soit 2 en CHSLD, 4 dans une résidence privée pour aînés, 6 dans d'autres milieux d'hébergement, 7 dans d'autres milieux de soin, 14 dans des écoles, 23 dans des entreprises et 5 provoquées par des activités de loisir ou sociales.

Situation dans la province

Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19, au Québec, font état de 1 055 nouveaux cas, pour un nombre total de personnes infectées de 91 018. Parmi ces dernières, 76 512 Québécois sont maintenant rétablis de l'infection (+ 1 045 comparativement à hier).

Aussi, 1 décès est survenu dans les 24 dernières heures, auquel s'ajoutent 11 décès survenus entre le 9 et le 14 octobre et 2 décès survenus avant le 9 octobre. Toutefois, le total s'élève à 6 018 décès en raison du retrait de 1 décès pour lequel l'enquête a démontré qu'il n'était pas attribuable à la COVID-19. 

Selon l'INSPQ, il y avait hier 8 487 cas actifs confirmés dans la province.

Le nombre d'hospitalisations a augmenté de 14 par rapport à la veille, avec un cumul de 507. Parmi celles-ci, le nombre de personnes se trouvant aux soins intensifs a augmenté de 4, et s'élève maintenant à 87. Les prélèvements réalisés le 14 octobre s'élèvent à 29 028, pour un total de 2 752 073.

Dans un autre ordre d'idées, l'Institut national d'excellence en santé et en services sociaux (INESSS) a rendu disponible aujourd'hui la plus récente mise à jour des deux rapports qu'il produit de manière hebdomadaire en soutien aux décideurs et aux gestionnaires du réseau de la santé et des services sociaux.

Il ressort du rapport sur les risques d'hospitalisation que parmi les nouveaux cas confirmés au cours de la semaine du 5 au 11 octobre, 351 présentent un risque élevé d'hospitalisation. Le nombre de nouveaux cas est en baisse de 12 % par rapport à la semaine précédente (6 480 versus 7 343).

Malgré cette baisse, on note par contre une augmentation du nombre de cas chez les personnes de 70 ans et plus. Comparativement aux 4 semaines précédentes, la proportion des cas de 70 ans et plus est en augmentation tout comme la proportion des cas ayant un profil avec forte comorbidité. 

Quant au rapport de projections sur les besoins hospitaliers, alors que les projections de la semaine dernière suggéraient une croissance progressive de l'occupation des lits pour l'ensemble du Québec, les projections montrent maintenant une tendance vers une stabilisation, tant des nouvelles hospitalisations que de l'occupation des lits.

Pour les autres régions à l'extérieur de la Communauté métropolitaine de Montréal, les projections suggèrent une stabilisation des hospitalisations. «Le dépassement des capacités hospitalières dédiées à la COVID-19 semble également peu probable», analyse l'INESSS.

Soulignons finalement que vous pouvez consulter ci-dessous le tableau synthèse de l'évolution des données sur sept jours préparé par le ministère de la Santé du Québec.

*Pour des raisons de confidentialité, lorsque le nombre total de cas chez les employés ou les usagers est inférieur à 5, le CISSS-CA indique moins de 5 afin d’éviter d’identifier les personnes infectées.

Les plus lus

St-Agapit : un homme aurait été tué dans une fusillade

Le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) va enquêter sur les circonstances entourant une intervention policière de la Sûreté du Québec, menée à Saint-Agapit le 4 octobre, alors qu'un civil de 41 ans serait décédé au cours d'une fusillade. Huit enquêteurs du BEI ont été envoyés sur place.

Le raisin québécois en vedette

AGRICULTURE. Le raisin de table du Québec compte pour moins de 1 % des raisins consommés par les Québécois. Pour les viticulteurs de la province, il est temps que cela change. C’est pour cette raison qu’une vingtaine d’entre eux ont uni leurs forces et ont lancé officiellement la saison du raisin de table, le 17 septembre dernier.

Le cri du cœur d’une restauratrice

ÉCONOMIE. La région de la Chaudière-Appalaches basculera dans la zone rouge le 1er octobre. Ce niveau d’alerte signifie également un rehaussement des restrictions, notamment la fermeture des salles à manger des restaurants. À bout de souffle et confrontée au manque de personnel provoqué le contexte actuel, Sylvie Fisette, la propriétaire du restaurant Le St-Octave, à Dosquet, n’a pas attendu les c...

COVID-19 : 33 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. La montée des cas de COVID-19 se poursuit en Chaudière-Appalaches. La région a dépassé hier la barre psychologique des 1 000 cas, avec 1 003 cas confirmés depuis mars. Aujourd’hui, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches a comptabilisé 33 cas supplémentaires, pour 1 036 cas confirmés dans la région.

Restaurants de nouveau fermé une pilule difficile à avaler

ÉCONOMIE. L’annonce que la région de la Chaudière-Appalaches tomberait en zone rouge le 1er octobre, pour une période de 28 jours, a eu l’effet d’une douche froide pour les restaurateurs de la région. Déjà durement éprouvés par le confinement de mars, ces derniers devront une fois de plus user de créativité pour survivre à la fermeture des salles à manger.

COVID-19 : 50 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Au cours des 24 dernières heures, 50 nouveaux cas d'infection au nouveau coronavirus ont été découverts en Chaudière-Appalaches, selon le plus récent bilan régional du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).

COVID-19 : 24 nouveaux cas et un décès enregistré dans la région

SANTÉ. Si pour une troisième journée le nombre de nouveaux cas de COVID-19 a diminué en Chaudière-Appalaches, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a confirmé jeudi qu'un quatorzième résident de la région a récemment perdu la vie en raison du coronavirus.

Délit de fuite mortel à Sainte-Eulalie: automobiliste arrêté à Saint-Apollinaire

FAITS DIVERS. Un homme dans la cinquantaine a qui travaillait sur le chantier de l’autoroute 20 est, à la hauteur à du kilomètre 215, à Sainte-Eulalie, a perdu la vie après qu’il ait été heurté par un véhicule vers 4h ce matin. Il a finalement été retrouvé et arrêté par les policiers de la Sûreté du Québec, à Saint-Apollinaire.

La ristourne Desjardins bientôt versée

ÉCONOMIE. Par voie de communiqué, Desjardins a annoncé, le 6 octobre, que les ristournes individuelles de ses membres seront versées au cours des prochaines semaines.

COVID-19 : nouveaux sommets de cas et d'hospitalisations en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. La Chaudière-Appalaches a atteint un nouveau sommet de nouveaux cas d'infection au coronavirus depuis le début de la crise sanitaire le printemps dernier. Hier, 68 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris qu'ils avaient contracté la COVID-19 tandis que 32 personnes sont hospitalisées dans la région en raison du coronavirus, un autre triste sommet.