(Crédit photo : Mattew Henry – Burst)

POLITIQUE. Les maires de la MRC de Lotbinière se sont réunis le 14 octobre dernier à l’occasion de leur rencontre mensuelle. Contexte pandémique oblige, les élus se sont rassemblés de façon virtuelle. Voici quelques-uns des points inscrits à l’ordre du jour qui ont retenu l’attention.

Régions branchées

Des représentants de Telus ont fait le point sur l’avancement de leur projet de connecter l’ensemble des foyers de la MRC de Lotbinière à leur réseau de fibre optique. À quelques exceptions près, tout le territoire devrait être couvert et le branchement au réseau devrait être complété à la fin de l’année 2021 (l’évolution de la situation de la COVID-19 pourrait retarder l'échéancier). L’entreprise a reçu une subvention du gouvernement, par le programme Régions branchées, afin de concrétiser ce projet. Les détails entourant le déploiement du réseau devraient faire l’objet d’une annonce gouvernementale.

Suivi des travaux au LET

Les maires ont fait le suivi de l’avancement des travaux pour l’ajout de deux nouvelles cellules au lieu d’enfouissement technique de Saint-Flavien (LET). L’aménagement des cellules 15 et 16 suit l’échéancier prévu. Actuellement, les ouvriers s’affairent à fixer les membranes. Parallèlement, la MRC a confirmé le début de la campagne de communication pour sensibiliser la population à la nouvelle collecte des matières compostables et à l’utilisation du bac brun. En plus des 18 villes et villages de la MRC de Lotbinière, quatre municipalités de la MRC de Bécancour : Parisville, Fortierville, Deschaillons-sur-Saint-Laurent et Sainte-Françoise seront desservies par ce nouveau service. Un site Internet, www.lavieenbrun.com, a été construit pour réunir l’ensemble des informations qui seront utiles aux citoyens.

Appui à Sainte-Croix

La MRC de Lotbinière renouvelle son appui à la municipalité de Sainte-Croix qui est devant le Commission de protection du territoire agricole du Québec (CPTAQ). La municipalité souhaite établir sur son territoire une station d’épuration des eaux usées et un chemin d’accès. La demande initiale, présentée en 2019, proposait deux sites, dont un qui était privilégié par la municipalité. Il a été refusé par la CPTAQ. Actuellement, les eaux usées de la municipalité sont seulement dégrillées, avant leur rejet au fleuve. «À la suite d’une rencontre en vidéoconférence avec la CPTAQ, on en serait venu à une entente pour le site numéro deux», a expliqué le maire de Sainte-Croix, Jacques Gauthier.

Projet Laurentia

La MRC de Lotbinière a donné son appui au Projet Laurentia. Ce projet de 775 M$ dans le port de Québec permettra, s’il se concrétise, l’aménagement d’un terminal de conteneurs en eau profonde à Québec. Il est à l’étude depuis 2015 par le gouvernement du Canada. «Actuellement, le port de Montréal a des contraintes au niveau de la taille des bateaux qui peuvent s’y rendre. Le fait de doter le port de Québec un port en eau profonde pourrait rendre Québec ultra compétitive sur le marché nord-américain. L’impact pour le développement économique de la région pourrait être incroyable», a soutenu le directeur général de la MRC, Stéphane Bergeron.

Place aux jeunes

La MRC de Lotbinière accorde, par le biais du Fonds régions et ruralité, 5 000$ au Carrefour emploi Lotbinière (CEL) pour lui permettre de compléter le montage financier du projet Place aux jeunes qui a été remis sur pied en 2019. Place aux jeunes en région veut, entre autres, faciliter l’intégration professionnelle des jeunes en région. «C’est un moyen de rétention. Les jeunes visitent des entreprises. Ça toujours un bel effet de levier. […] En tant que MRC, on ne peut pas passer à côté de ça. C’est pour favoriser la rétention de nos jeunes et en accueillir d’autres qui viennent de partout au Québec», a souligné le maire de Saint-Édouard et administratrice au CEL, Denise Poulin. Le budget de Place aux jeunes pour 2020 s’élève à 72 000 $, dont 60 000 $ qui proviennent du Secrétariat à la jeunesse et 5 000 $ de Services Québec. La contribution en biens et services s’élève à 2 000 $.

 

 

 

 

 

 

Les plus lus

St-Agapit : un homme aurait été tué dans une fusillade

Le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) va enquêter sur les circonstances entourant une intervention policière de la Sûreté du Québec, menée à Saint-Agapit le 4 octobre, alors qu'un civil de 41 ans serait décédé au cours d'une fusillade. Huit enquêteurs du BEI ont été envoyés sur place.

Le raisin québécois en vedette

AGRICULTURE. Le raisin de table du Québec compte pour moins de 1 % des raisins consommés par les Québécois. Pour les viticulteurs de la province, il est temps que cela change. C’est pour cette raison qu’une vingtaine d’entre eux ont uni leurs forces et ont lancé officiellement la saison du raisin de table, le 17 septembre dernier.

Le cri du cœur d’une restauratrice

ÉCONOMIE. La région de la Chaudière-Appalaches basculera dans la zone rouge le 1er octobre. Ce niveau d’alerte signifie également un rehaussement des restrictions, notamment la fermeture des salles à manger des restaurants. À bout de souffle et confrontée au manque de personnel provoqué le contexte actuel, Sylvie Fisette, la propriétaire du restaurant Le St-Octave, à Dosquet, n’a pas attendu les c...

COVID-19 : 33 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. La montée des cas de COVID-19 se poursuit en Chaudière-Appalaches. La région a dépassé hier la barre psychologique des 1 000 cas, avec 1 003 cas confirmés depuis mars. Aujourd’hui, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches a comptabilisé 33 cas supplémentaires, pour 1 036 cas confirmés dans la région.

Restaurants de nouveau fermé une pilule difficile à avaler

ÉCONOMIE. L’annonce que la région de la Chaudière-Appalaches tomberait en zone rouge le 1er octobre, pour une période de 28 jours, a eu l’effet d’une douche froide pour les restaurateurs de la région. Déjà durement éprouvés par le confinement de mars, ces derniers devront une fois de plus user de créativité pour survivre à la fermeture des salles à manger.

La ristourne Desjardins bientôt versée

ÉCONOMIE. Par voie de communiqué, Desjardins a annoncé, le 6 octobre, que les ristournes individuelles de ses membres seront versées au cours des prochaines semaines.

COVID-19 : 24 nouveaux cas et un décès enregistré dans la région

SANTÉ. Si pour une troisième journée le nombre de nouveaux cas de COVID-19 a diminué en Chaudière-Appalaches, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a confirmé jeudi qu'un quatorzième résident de la région a récemment perdu la vie en raison du coronavirus.

COVID-19 : nouveaux sommets de cas et d'hospitalisations en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. La Chaudière-Appalaches a atteint un nouveau sommet de nouveaux cas d'infection au coronavirus depuis le début de la crise sanitaire le printemps dernier. Hier, 68 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris qu'ils avaient contracté la COVID-19 tandis que 32 personnes sont hospitalisées dans la région en raison du coronavirus, un autre triste sommet.

COVID-19 : hausse marquée des nouveaux cas et un nouveau décès en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) sur l'évolution de la pandémie, une hausse marquée des nouveaux cas a été enregistré hier alors que 38 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris qu'ils avaient été infectés par le nouveau coronavirus. De plus, la COVID-19 a récemment provoqué le décès d'une quinzième personn...

Nouvelles restrictions au secondaire : un «sacrifice générationnel» selon les pédiatres

SOCIÉTÉ. Afin de freiner la propagation de la COVID-19, le gouvernement du Québec a annoncé une série de nouvelles contraintes et restrictions le 5 octobre dernier. Ces nouvelles règles touchent principalement les jeunes du secondaire et elles inquiètent l’Association des pédiatres du Québec qui craint un «sacrifice générationnel».