(Crédit photo: Kelly Sikkema - Unsplash)

SANTÉ. La montée des cas de COVID-19 se poursuit en Chaudière-Appalaches. La région a dépassé hier la barre psychologique des 1 000 cas, avec 1 003 cas confirmés depuis mars. Aujourd’hui, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches a comptabilisé 33 cas supplémentaires, pour 1 036 cas confirmés dans la région.

Ces nouvelles données font ainsi passer le nombre de cas actifs sur le territoire de Chaudière-Appalaches à 272, dont 173 sur le territoire Alphonse-Desjardins (Lévis, Lotbinière, Bellechasse).

Les équipes de la santé publique ont découvert de nouveaux cas à Lévis (+17) et dans les MRC de Lotbinière (+4), de Bellechasse (+6), des Appalaches (+3), de la Nouvelle-Beauce (+1), de Beauce-Sartigan (+1) et de Montmagny (+1).

Actuellement, 15 personnes se trouvent à l’hôpital, dont cinq aux soins intensifs. Par ailleurs, on ne déplore aucun nouveau décès sur le territoire. Il y en a eu 13 depuis le début de la pandémie.

Répartition des cas et des personnes rétablies (entre parenthèses) par MRC - En date du 21 septembre à 16h

  • Lévis : 462 (360)
  • Appalaches : 157 (86)
  • Nouvelle-Beauce : 86 (70)
  • Beauce-Sartigan : 82 (60)
  • Bellechasse : 74 (42)
  • Lotbinière : 66 (41)
  • Robert-Cliche : 44 (44)
  • Les Etchemins : 29 (23)
  • L’Islet : 18 (13)
  • Montmagny : 18 (12)

Situation dans les résidences pour aînés et dans les écoles

Trois nouveaux cas d’infection au coronavirus ont été découverts à La Seigneurie de Lévy, une résidence privée pour aînés (RPA) de Lévis. Il y a huit cas actifs chez les résidents et moins de cinq chez les travailleurs.

Le CISSS-CA n’a recensé aucun nouveau cas à la RPA Jeanne d'Arc Fillion de Saint-Nazaire, dans Bellechasse, au cours des 24 dernières heures.

Au Crystal, une ressource d'hébergement de Thetford Mines également sous surveillance, aucun nouveau cas n’a été découvert. Désormais, on dénombre 21 cas actifs chez les résidents et 12 parmi les travailleurs et un décès.

En ce qui a trait à la situation dans les écoles, en date du 22 septembre, on compte maintenant 10 écoles touchées sur le territoire de la ville de Lévis et du Centre de services scolaire (CSS) des Navigateurs : le Centre de Formation professionnelle Gabriel-Rousseau, l’École de la Ruche, l’École du Bac, l’École Plein-Soleil, l’École Pointe-Lévy, l’École Sainte-Hélène, l’École secondaire Les Etchemins, l'École Charles-Rodrigue (nouveau), l'École La Caravelle (nouveau/le pavillon touché n'est pas mentionné) et le Juvénat Notre-Dame-du-Saint-Laurent.

Pour le CSS de la Beauce-Etchemin, la Polyvalente Benoît-Vachon, qui dessert les élèves de Saint-Narcisse-de-Beaurivage, de Saint-Patrice-de-Beaurivage et de Saint-Sylvestre se retrouve également sur la liste des écoles touchées.

Pas de descente dans les maisons privées

La vice-première ministre du Québec et ministre de la Sécurité publique, Geneviève Guilbault, a fait une sortie aujourd’hui pour clarifier les choses quant au mandat des policiers pour les rassemblements privés.

«En aucun cas nous n'envisageons en ce moment de permettre aux policiers d'entrer dans les maisons privées des gens, à moins d'avoir le consentement du propriétaire ou du locataire de l'endroit ou d'avoir un mandat en bonne et due forme délivré, donc, par les instances judiciaires», a-t-elle mentionné lors d’une mêlée de presse, rappelant que l’inviolabilité des résidences privées est un droit fondamental dans la société.

Cependant, même si cette possibilité est écartée pour le moment, le gouvernement la garde tout de même dans ses cartons si la situation se dégradait de façon «dramatique». Il s’agira toutefois d’une solution de dernier recours.

Par ailleurs, la ministre Guilbault rappelle qu’elle travaille afin d’outiller les policiers pour qu’ils puissent remettre des contraventions sur le champ lorsqu’ils constatent des infractions à la réglementation. Lundi, elle mentionnait que l’effet dissuasif serait beaucoup plus grand dans la population que les rapports qui sont remis actuellement.

La situation au Québec

À l'échelle de la province, les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19 font état de 471 nouveaux cas, pour un nombre total de personnes infectées de 69 088. Parmi ces dernières, 59 686 sont désormais rétablies de l'infection.

La direction de la Santé publique a enregistré un décès supplémentaire dans les 24 dernières heures et 3 décès survenus entre le 16 et le 21 septembre s'ajoute, pour un total de 5 809 décès.

Selon les données de l’institut national de santé publique du Québec, il y a maintenant 3 593 cas confirmés de COVID-19 actifs dans la province.

Le nombre d'hospitalisations a augmenté de 10 par rapport à la veille pour s’établir à 178. Parmi celles-ci, 30 personnes se trouvent aux soins intensifs une augmentation 2 par rapport à la veille. Les prélèvements réalisés le 21 septembre s'élèvent à 21 736 pour un total de 2 136 944 .

Soulignons finalement que vous pouvez consulter ci-dessous le tableau synthèse de l'évolution des données sur sept jours, préparé par le ministère de la Santé du Québec.

Les plus lus

St-Agapit : un homme aurait été tué dans une fusillade

Le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) va enquêter sur les circonstances entourant une intervention policière de la Sûreté du Québec, menée à Saint-Agapit le 4 octobre, alors qu'un civil de 41 ans serait décédé au cours d'une fusillade. Huit enquêteurs du BEI ont été envoyés sur place.

Le raisin québécois en vedette

AGRICULTURE. Le raisin de table du Québec compte pour moins de 1 % des raisins consommés par les Québécois. Pour les viticulteurs de la province, il est temps que cela change. C’est pour cette raison qu’une vingtaine d’entre eux ont uni leurs forces et ont lancé officiellement la saison du raisin de table, le 17 septembre dernier.

Le cri du cœur d’une restauratrice

ÉCONOMIE. La région de la Chaudière-Appalaches basculera dans la zone rouge le 1er octobre. Ce niveau d’alerte signifie également un rehaussement des restrictions, notamment la fermeture des salles à manger des restaurants. À bout de souffle et confrontée au manque de personnel provoqué le contexte actuel, Sylvie Fisette, la propriétaire du restaurant Le St-Octave, à Dosquet, n’a pas attendu les c...

COVID-19 : 33 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. La montée des cas de COVID-19 se poursuit en Chaudière-Appalaches. La région a dépassé hier la barre psychologique des 1 000 cas, avec 1 003 cas confirmés depuis mars. Aujourd’hui, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches a comptabilisé 33 cas supplémentaires, pour 1 036 cas confirmés dans la région.

Restaurants de nouveau fermé une pilule difficile à avaler

ÉCONOMIE. L’annonce que la région de la Chaudière-Appalaches tomberait en zone rouge le 1er octobre, pour une période de 28 jours, a eu l’effet d’une douche froide pour les restaurateurs de la région. Déjà durement éprouvés par le confinement de mars, ces derniers devront une fois de plus user de créativité pour survivre à la fermeture des salles à manger.

La ristourne Desjardins bientôt versée

ÉCONOMIE. Par voie de communiqué, Desjardins a annoncé, le 6 octobre, que les ristournes individuelles de ses membres seront versées au cours des prochaines semaines.

COVID-19 : 24 nouveaux cas et un décès enregistré dans la région

SANTÉ. Si pour une troisième journée le nombre de nouveaux cas de COVID-19 a diminué en Chaudière-Appalaches, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a confirmé jeudi qu'un quatorzième résident de la région a récemment perdu la vie en raison du coronavirus.

COVID-19 : nouveaux sommets de cas et d'hospitalisations en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. La Chaudière-Appalaches a atteint un nouveau sommet de nouveaux cas d'infection au coronavirus depuis le début de la crise sanitaire le printemps dernier. Hier, 68 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris qu'ils avaient contracté la COVID-19 tandis que 32 personnes sont hospitalisées dans la région en raison du coronavirus, un autre triste sommet.

COVID-19 : hausse marquée des nouveaux cas et un nouveau décès en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) sur l'évolution de la pandémie, une hausse marquée des nouveaux cas a été enregistré hier alors que 38 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris qu'ils avaient été infectés par le nouveau coronavirus. De plus, la COVID-19 a récemment provoqué le décès d'une quinzième personn...

Nouvelles restrictions au secondaire : un «sacrifice générationnel» selon les pédiatres

SOCIÉTÉ. Afin de freiner la propagation de la COVID-19, le gouvernement du Québec a annoncé une série de nouvelles contraintes et restrictions le 5 octobre dernier. Ces nouvelles règles touchent principalement les jeunes du secondaire et elles inquiètent l’Association des pédiatres du Québec qui craint un «sacrifice générationnel».