Éric Gobeil et André Langlois d’Ambulance Saint-Sylvestre ont remis un certificat de reconnaissance à la jeune Rosalie Carrier pour le courage dont elle a fait preuve. (Crédit photo : Courtoisie)

SOCIÉTÉ. Les ambulanciers de Saint-Sylvestre ont reconnu, le 3 août dernier, le geste de courage posé par une jeune fille de 11 ans, de Saint-Patrice-de-Beaurivage. Devant quelques membres de sa famille, on lui a remis un certificat de mérite ainsi qu’une épinglette soulignant son geste.

Le 6 octobre 2019, alors qu’elle était chez sa grand-mère, à Saint-Narcisse-de-Beaurivage, la jeune Rosalie Carrier, guidée par un répartiteur médical d’urgence, a pratiqué des manœuvres de réanimation (RCR) sur sa grand-mère. Cette dernière était victime d’un arrêt cardiorespiratoire. Malheureusement, malgré l’intervention rapide de Rosalie et le travail des ambulanciers, la dame n’a pas survécu.

Toutefois, pour les paramédics, le geste de la jeune fille était admirable, et ce, malgré la conclusion tragique. Cette reconnaissance était pour eux une manière de boucler la boucle de façon positive.

«Nous souhaitions lui montrer que nous étions très fiers d’elle. On ne voulait pas qu’elle garde en tête l’image qu’elle n’avait pas réussi ses manœuvres de réanimation. Au contraire, elle nous a donné toutes les chances, à nous les paramédics, de pouvoir terminer notre travail. Malheureusement, le temps a joué contre nous à ce moment», a expliqué le chef d’équipe d’Ambulance Saint-Sylvestre, Éric Gobeil.

Même pour des ambulanciers qui ont plusieurs années d’expérience, voir un enfant réaliser des manœuvres de réanimation n’est pas fréquent, a-t-il ajouté. En remettant à la jeune Rosalie l’épinglette de réanimation, ils souhaitaient lui rappeler le courage, le sang froid et la maturité dont elle a fait preuve pendant cette situation difficile.

«On lui a expliqué que c’était une distinction qui était dédiée seulement aux ambulanciers qui réussissaient une réanimation, mais ce qu’elle avait fait était suffisant à nos yeux pour être décorée. Nous voulions qu’elle sache que ce qu’elle avait fait nous avait grandement touchés et que nous étions extrêmement fiers d’elle.»

L’importance de la RCR

Éric Gobeil plaide pour que la RCR soit enseignée à l’école. Il rappelle que les manœuvres de réanimation cardiorespiratoire permettent de maintenir des conditions optimales en prévision de la défibrillation. «Le massage est extrêmement important. Si la dame avait pu recevoir un choc, ces manœuvres-là auraient fait en sorte qu’elle n’aurait pas gardé de séquelles.»

Selon la Fondation des maladies du cœur et de l’AVC, la RCR avec la compression thoracique permet de conserver une circulation sanguine et la respiration artificielle envoie de l’oxygène aux poumons.

 

 

 

 

 

 

 

Les plus lus

COVID-19 : deux nouveaux cas à Lévis

SANTÉ. Dans son bilan régional publié vendredi, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a dévoilé que deux nouveaux d'infection au coronavirus ont récemment été découverts dans la région, plus précisément à Lévis.

COVID-19 : un nouveau cas à Lévis

SANTÉ. Au cours des 24 dernières heures, un nouveau cas d'infection au coronavirus a été découvert en Chaudière-Appalaches, plus précisément à Lévis. C'est ce qu'on peut lire dans le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) sur l'épidémie de COVID-19, publié mardi.

Fin tragique pour un quinquagénaire à Saint-Flavien

ACCIDENT MORTEL. Selon ce que rapportent des médias de Québec, un homme âgé dans la cinquantaine a été retrouvé sans vie, samedi matin, dans un conteneur de l'écocentre du lieu d'enfouissement technique de Saint-Flavien.

L'École de l'Épervière sera agrandie

ÉDUCATION. Lors d'une conférence de presse à Sainte-Marie le 4 septembre, la ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Marie-Eve Proulx, a annoncé que l'École de l'Épervière de Saint-Agapit sera agrandie.

COVID-19 : ceux qui ont visité le zoo Miller le 17 août appelés à se faire tester

CORONAVIRUS. Deux personnes de plus ont été testées positives à la COVID-19 dans la région où le nombre de cas actifs est maintenant de dix personnes. Au Québec, le dernier bilan fait état de 111 nouveaux cas.

Future «ange gardienne» à 61 ans

SOCIÉTÉ. À 61 ans, Claudette Simoneau, a répondu à l’appel lancé par le premier ministre du Québec, François Legault. En juin dernier, elle est retournée sur les bancs d’école, à l’instar de plus de 9 000 autres Québécois, et a commencé la formation accélérée pour devenir préposé aux bénéficiaires. Depuis plus de quatre semaines, elle partage son temps entre des cours à distance et son stage au CH...

COVID-19 : un nouveau cas à Lévis

SANTÉ. Après une accalmie de quelques jours, un nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus a été découvert en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures, plus précisément à Lévis.

COVID-19 : six nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), six nouveaux cas confirmés d'infection au nouveau coronavirus ont été découverts dans la région au cours des 24 dernières heures. La majorité de ces cas sont concentrés dans les MRC de Beauce-Sartigan (région de Saint-Georges) et des Appalaches (région de Thetford Mines).

L’émission Comédie sur mesure s’arrêtera à Val-Alain

CULTURE. Val-Alain accueillera les 11 et 12 septembre prochains l’équipe de tournage de l’émission Comédie sur mesure. Une grande fête au village sera organisée pour l’occasion afin de souligner le passage de Christine Morency, l’humoriste invitée, qui donnera un spectacle à la salle municipale.

COVID-19 : neuf nouveaux cas découverts dans la région pendant la fin de semaine

Depuis vendredi dernier, neuf nouveaux cas d'infection au coronavirus ont été confirmés en Chaudière-Appalaches par les autorités sanitaires.