(Crédit photo : Archives)

SOCIÉTÉ. Les propriétaires du Manoir Le Beau Rivage de Saint-Gilles investissent plus de 1 M$ dans la construction d’une nouvelle aile destinée aux personnes atteintes d’Alzheimer et en perte cognitive. Les travaux débuteront au retour des vacances de la construction et, si tout va bien, les premiers résidents devraient y faire leur entrée d’ici la fin de l’année.

L’unité de 14 chambres sera aménagée sur le site de l’ancien restaurant Resto-Pub St-Gilles. «Il s’agit de la seule installation du genre dans la MRC de Lotbinière», a souligné la directrice générale de l’établissement, Mélissa Vaillancourt.

Chaque chambre sera conçue pour répondre aux besoins de ces personnes. Des aires communes seront aménagées, de même que des espaces extérieurs fermés. Les portes seront munies d’un système de verrouillage qui permettra de contrôler les entrées et les sorties des résidents. De plus, des trompe-l’œil seront appliqués sur les portes afin de réduire les risques qu’ils aillent à l’extérieur sans surveillance.

Du personnel formé spécialement pour interagir avec des personnes en perte cognitive sera présent sur le plancher 24 heures par jour. La nuit, une garde éveillée sera assurée.

Une éducatrice spécialisée y travaillera aussi à temps plein. «Ce sont des gens qui ont des besoins particuliers. Il faut bien comprendre leur maladie pour avoir un bon contact avec eux. Notre éducatrice a déjà plusieurs activités en tête qu’elle compte faire avec eux», a rajouté Mme Vaillancourt.

L’aménagement de cette unité permettra aux résidents du Manoir le Beau Rivage, qui recevront un diagnostic d’Alzheimer ou qui sont en perte cognitive, de demeurer dans leur milieu de vie le plus longtemps possible. Alors que les travaux ne sont même pas commencés, sept personnes ont déjà manifesté un intérêt pour une chambre.

Cet important chantier s’ajoute à un autre agrandissement complété en 2018. À l’époque, 2 M$ avaient été investis pour la construction d’une nouvelle aile comportant 24 appartements et studios destinés à des aînés autonomes et semi-autonomes. La résidence en compte en tout 78.

 

 

 

 

 

 

 

 

Les plus lus

De nouveaux éléments dans l’affaire Martin Carpentier

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec a confirmé ce matin qu’elle a en main des éléments lui laissant croire que Martin Carpentier, 44 ans de Lévis, serait toujours en vie et se trouverait dans la MRC de Lotbinière. Ce dernier est recherché depuis le 8 juillet.

Collision mortelle à Saint-Gilles

FAITS DIVERS. Deux personnes ont perdu la vie cet après-midi, à Saint-Gilles, lors d’une collision impliquant une moto à trois roues et une voiture. Les événements sont survenus vers 13h45 sur la route 273.

COVID-19 : un nouveau cas à Lévis

SANTÉ. Après une accalmie d'une semaine, les autorités sanitaires ont confirmé, jeudi, qu'un nouveau cas d'infection au coronavirus avait été constaté en Chaudière-Appalaches, plus précisément à Lévis.

Mystérieuse sortie de route sur l’autoroute 20

FAITS DIVERS. Les policiers de la Sûreté du Québec enquêtent actuellement sur une mystérieuse sortie de route survenue le 8 juillet dernier, en soirée, sur l’autoroute 20 Est à la hauteur de Saint-Apollinaire. À l’arrivée des policiers, les occupants du véhicule étaient introuvables. Les recherches ont repris aujourd’hui afin d’éclaircir la question.

«Éléments d’intérêt» retrouvés dans le cas Martin Carpentier

Toujours à la recherche du Lévisien en fuite, Martin Carpentier, dans le secteur de Saint-Apollinaire, la Sûreté du Québec (SQ) a annoncé, ce matin, qu'elle a découvert des «éléments d’intérêt» pour l’enquête dont la nature n’a pas été encore révélée.

Un triste hommage de la mère de Norah et Romy Carpentier

Amélie Lemieux, la mère de Norah et Romy Carpentier dont les corps inertes ont été retrouvés le 11 juillet dans un boisé de Saint-Apollinaire, est venue se recueillir au mémorial érigé au parc des Chutes-de-la-Chaudière accompagnée de sa famille, le 13 juillet.

Incendie majeur dans une ferme de Saint-Agapit

FAITS DIVERS. Un incendie majeur survenu le 9 juillet, en après-midi, dans une ferme de Saint-Agapit a nécessité l’intervention de plus de 75 pompiers.

Norah et Romy Carpentier : le bureau du coroner précise son rôle

ENQUÊTE. L’enquête du coroner sur les morts des Lévisiens Norah et Romy Carpentier ainsi que de leur père, Martin, survenues à Saint-Apollinaire a été confiée à la coroner et avocate Sophie Régnière. Son rapport devrait être déposé dans environ un an.

Martin Carpentier : nouvelle stratégie de communication

FAITS DIVERS. Quatre jours après le début de la chasse à l’homme pour mettre la main au collet de Martin Carpentier, 44 ans, de Lévis, la Sûreté du Québec a décidé, hier soir, de rester muette sur la suite de l’opération de recherche. Ce dernier est recherché par les autorités depuis samedi après la découverte des corps de ses deux filles Norah et Romy dans un boisé de Saint-Apollinaire.

COVID-19 : plus qu'un cas actif en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Comme depuis quelques jours, aucun nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus n'a été constaté en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Même qu'il n'y a désormais qu'un seul cas actif dans la région, plus précisément à Lévis.