Crédit photo : Mélanie Labrecque

Amélie Lemieux, la mère de Norah et Romy Carpentier dont les corps inertes ont été retrouvés le 11 juillet dans un boisé de Saint-Apollinaire, est venue se recueillir au mémorial érigé au parc des Chutes-de-la-Chaudière accompagnée de sa famille, le 13 juillet.

C’est une mère et une famille en sanglots qui se sont présentés au parc des Chutes-de-la-Chaudière où des centaines de peluches, de mots, d’offrandes et de photos étaient rassemblés en hommage aux deux fillettes à ce mémorial qui a été mis en place par des membres du groupe scout 128e de Charny et amis de la famille, le 11 juillet dernier.

Mme Lemieux a tenu à offrir ses remerciements aux policiers et citoyens. «Je tiens à remercier les policiers qui ont participé et qui participent encore à l’enquête, je tiens également à remercier tous les citoyens pour leur support, leur aide et leurs encouragements», a-t-elle mentionné.

Elle a ensuite livré un vibrant hommage à ses filles. «Mes deux belles princesses d’amour, je vous ai tant voulu et attendu. Dès le premier souffle, je vous ai aimé inconditionnellement, vous êtes toute ma vie, ma raison d’exister. Soyez mes étoiles dans la nuit qui guideront mes pas à travers cette douleur incommensurable. Je vous aime à la folie, je vous aime à l’infini», a douloureusement partagé Amélie Lemieux.

Une campagne de financement

La famille d’Amélie Lemieux a également mis sur pied une campagne de financement sur la plateforme GoFundMe, le 12 juillet, «pour venir en aide à la maman qui vit les pires moments de sa vie», peut-on lire sur la page de la collecte de dons.

Au moment d’écrire ces lignes, la campagne Les petites sœurs Carpentier (Lévis) avait récolté 21 727 $ sur un objectif de 50 000 $. Pour plus d’information ou faire un don, consultez le bit.ly/3h08B1H.

Le père toujours en cavale

Le père des fillettes et suspect principal dans cette affaire, Martin Carpentier, manque toujours à l’appel depuis le 8 juillet. La Sûreté du Québec a laissé savoir aujourd’hui que des «éléments d’intérêt» pour l’enquête dont la nature n’a pas été encore révélée dans le secteur des rangs Saint-Lazare et Bois-Joly où les corps de Norah et Romy ont été retrouvés. Ces éléments ont été envoyés au laboratoire de science judiciaire et de médecine légale pour analyse afin que les policiers s’assurent qu’ils sont reliés à Martin Carpentier.

«Actuellement, il n’y a pas développements importants, les policiers poursuivent leur travail de recherche comme il se doit», a résumé la porte-parole de la SQ, Ann Mathieu, en fin de journée.

De plus, les autopsies des corps des sœurs sont terminées. Cependant, la SQ ne peut «révéler la nature des causes du décès ou les éléments qui ont été retrouvés sur la scène».

«C’est important, tant que Martin Carpentier n’a pas été localisé et qu’on n’a pas pu lui parler, ces éléments se doivent de demeurer confidentiels», a soutenu Ann Mathieu.

Les plus lus

De nouveaux éléments dans l’affaire Martin Carpentier

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec a confirmé ce matin qu’elle a en main des éléments lui laissant croire que Martin Carpentier, 44 ans de Lévis, serait toujours en vie et se trouverait dans la MRC de Lotbinière. Ce dernier est recherché depuis le 8 juillet.

Collision mortelle à Saint-Gilles

FAITS DIVERS. Deux personnes ont perdu la vie cet après-midi, à Saint-Gilles, lors d’une collision impliquant une moto à trois roues et une voiture. Les événements sont survenus vers 13h45 sur la route 273.

COVID-19 : un nouveau cas à Lévis

SANTÉ. Après une accalmie d'une semaine, les autorités sanitaires ont confirmé, jeudi, qu'un nouveau cas d'infection au coronavirus avait été constaté en Chaudière-Appalaches, plus précisément à Lévis.

Mystérieuse sortie de route sur l’autoroute 20

FAITS DIVERS. Les policiers de la Sûreté du Québec enquêtent actuellement sur une mystérieuse sortie de route survenue le 8 juillet dernier, en soirée, sur l’autoroute 20 Est à la hauteur de Saint-Apollinaire. À l’arrivée des policiers, les occupants du véhicule étaient introuvables. Les recherches ont repris aujourd’hui afin d’éclaircir la question.

«Éléments d’intérêt» retrouvés dans le cas Martin Carpentier

Toujours à la recherche du Lévisien en fuite, Martin Carpentier, dans le secteur de Saint-Apollinaire, la Sûreté du Québec (SQ) a annoncé, ce matin, qu'elle a découvert des «éléments d’intérêt» pour l’enquête dont la nature n’a pas été encore révélée.

Un triste hommage de la mère de Norah et Romy Carpentier

Amélie Lemieux, la mère de Norah et Romy Carpentier dont les corps inertes ont été retrouvés le 11 juillet dans un boisé de Saint-Apollinaire, est venue se recueillir au mémorial érigé au parc des Chutes-de-la-Chaudière accompagnée de sa famille, le 13 juillet.

Incendie majeur dans une ferme de Saint-Agapit

FAITS DIVERS. Un incendie majeur survenu le 9 juillet, en après-midi, dans une ferme de Saint-Agapit a nécessité l’intervention de plus de 75 pompiers.

Norah et Romy Carpentier : le bureau du coroner précise son rôle

ENQUÊTE. L’enquête du coroner sur les morts des Lévisiens Norah et Romy Carpentier ainsi que de leur père, Martin, survenues à Saint-Apollinaire a été confiée à la coroner et avocate Sophie Régnière. Son rapport devrait être déposé dans environ un an.

Martin Carpentier : nouvelle stratégie de communication

FAITS DIVERS. Quatre jours après le début de la chasse à l’homme pour mettre la main au collet de Martin Carpentier, 44 ans, de Lévis, la Sûreté du Québec a décidé, hier soir, de rester muette sur la suite de l’opération de recherche. Ce dernier est recherché par les autorités depuis samedi après la découverte des corps de ses deux filles Norah et Romy dans un boisé de Saint-Apollinaire.

COVID-19 : plus qu'un cas actif en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Comme depuis quelques jours, aucun nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus n'a été constaté en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Même qu'il n'y a désormais qu'un seul cas actif dans la région, plus précisément à Lévis.