(Crédit photo : Archives)

FAITS DIVERS. Un incendie majeur survenu le 9 juillet, en après-midi, dans une ferme de Saint-Agapit a nécessité l’intervention de plus de 75 pompiers.

Les services d’urgence ont reçu un appel vers 15h pour un incendie qui s’est déclenché dans un bâtiment agricole d’une ferme laitière du rang Haut Paroisse. «Quand nous avons eu l’appel, l’embrasement était généralisé», a expliqué le directeur du service de sécurité incendie de Saint-Agapit, Mathieu Bergeron.

Certains pompiers se trouvaient déjà à proximité de la ferme au moment de l’appel ce qui a permis de limiter les dégâts. «Nous avions un camion dans le coin de la carrière. On a été capable d’intervenir très rapidement ce qui a permis de sauver les bâtiments adjacents.»

Par ailleurs, sur les 150 bêtes, seulement 25 ont survécu. Elles se trouvaient à l’extérieur au moment où les flammes ont éclaté.

Des policiers et des ambulanciers ont également porté assistance aux sapeurs. «On a demandé aux ambulanciers d’installer un poste de commandement à proximité. Tous les pompiers qui revenaient du feu passaient dans les mains des ambulanciers afin de faire des vérifications médicales pour s’assurer qu’il ne faisait pas de coup de chaleur», a poursuivi M. Bergeron.

Selon Environnement Canada, à 15h, le mercure s’élevait à 29,7°C avec un facteur humidex de 38°C. Il a continué de grimper et il atteignait 30,5°C à 17h avec un facteur humidex de 39°C.

La thèse du geste criminel a été rapidement écartée, a expliqué M. Bergeron. L’incendie serait d’origine accidentelle.

L’intervention a nécessité l’assistance des pompiers de Laurier-Station, Joly, Dosquet, Saint-Apollinaire, Saint-Antoine-de-Tilly et de Saint-Gilles. De plus, d’autres services de la MRC ont été appelés à couvrir les territoires laissés à découvert par l’intervention.

Saint-Narcisse a couvert Saint-Gilles, Saint-Croix a couvert Laurier-Station et des pompiers de la Ville de Lévis ont été stationnés à la caserne de Saint-Apollinaire afin de couvrir Saint-Gilles, Saint-Agapit, Saint-Apollinaire et Saint-Antoine-de-Tilly.

Les derniers pompiers ont quitté les lieux vers 22h.

 

Les plus lus

De nouveaux éléments dans l’affaire Martin Carpentier

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec a confirmé ce matin qu’elle a en main des éléments lui laissant croire que Martin Carpentier, 44 ans de Lévis, serait toujours en vie et se trouverait dans la MRC de Lotbinière. Ce dernier est recherché depuis le 8 juillet.

Collision mortelle à Saint-Gilles

FAITS DIVERS. Deux personnes ont perdu la vie cet après-midi, à Saint-Gilles, lors d’une collision impliquant une moto à trois roues et une voiture. Les événements sont survenus vers 13h45 sur la route 273.

COVID-19 : un nouveau cas à Lévis

SANTÉ. Après une accalmie d'une semaine, les autorités sanitaires ont confirmé, jeudi, qu'un nouveau cas d'infection au coronavirus avait été constaté en Chaudière-Appalaches, plus précisément à Lévis.

Mystérieuse sortie de route sur l’autoroute 20

FAITS DIVERS. Les policiers de la Sûreté du Québec enquêtent actuellement sur une mystérieuse sortie de route survenue le 8 juillet dernier, en soirée, sur l’autoroute 20 Est à la hauteur de Saint-Apollinaire. À l’arrivée des policiers, les occupants du véhicule étaient introuvables. Les recherches ont repris aujourd’hui afin d’éclaircir la question.

«Éléments d’intérêt» retrouvés dans le cas Martin Carpentier

Toujours à la recherche du Lévisien en fuite, Martin Carpentier, dans le secteur de Saint-Apollinaire, la Sûreté du Québec (SQ) a annoncé, ce matin, qu'elle a découvert des «éléments d’intérêt» pour l’enquête dont la nature n’a pas été encore révélée.

Un triste hommage de la mère de Norah et Romy Carpentier

Amélie Lemieux, la mère de Norah et Romy Carpentier dont les corps inertes ont été retrouvés le 11 juillet dans un boisé de Saint-Apollinaire, est venue se recueillir au mémorial érigé au parc des Chutes-de-la-Chaudière accompagnée de sa famille, le 13 juillet.

Incendie majeur dans une ferme de Saint-Agapit

FAITS DIVERS. Un incendie majeur survenu le 9 juillet, en après-midi, dans une ferme de Saint-Agapit a nécessité l’intervention de plus de 75 pompiers.

Norah et Romy Carpentier : le bureau du coroner précise son rôle

ENQUÊTE. L’enquête du coroner sur les morts des Lévisiens Norah et Romy Carpentier ainsi que de leur père, Martin, survenues à Saint-Apollinaire a été confiée à la coroner et avocate Sophie Régnière. Son rapport devrait être déposé dans environ un an.

Martin Carpentier : nouvelle stratégie de communication

FAITS DIVERS. Quatre jours après le début de la chasse à l’homme pour mettre la main au collet de Martin Carpentier, 44 ans, de Lévis, la Sûreté du Québec a décidé, hier soir, de rester muette sur la suite de l’opération de recherche. Ce dernier est recherché par les autorités depuis samedi après la découverte des corps de ses deux filles Norah et Romy dans un boisé de Saint-Apollinaire.

COVID-19 : plus qu'un cas actif en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Comme depuis quelques jours, aucun nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus n'a été constaté en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Même qu'il n'y a désormais qu'un seul cas actif dans la région, plus précisément à Lévis.