(Crédit photo: Ani Kolleshi - Unsplash)

SANTÉ. Dans les 24 dernières heures, le Québec a recensé 68 nouveaux cas de COVID-19, dont un en Chaudière-Appalaches. De plus, le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé que le port du masque serait obligatoire dans les transports en commun à partir du 13 juillet.

Selon les chiffres publiés par le Centre de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) on retrouve 521 cas confirmés de COVID-19 sur le territoire, dont 10 actifs. Jusqu'à présent, 503 personnes sont rétablies de la maladie et huit personnes ont perdu leur combat depuis le début de la pandémie. Deux personnes sont toujours hospitalisées.

Au Québec, ce sont 68 nouveaux cas qui se sont ajoutés ce qui porte le total de personnes infectées à 55 458. De plus, la situation dans les hôpitaux est encourageante. Actuellement, on compte 435 personnes hospitalisées, en baisse de 20, et 38 aux soins intensifs, une baisse de sept.

Au chapitre des décès, sept personnes ont perdu leur combat contre la maladie dans les 24 dernières heures. À cela s’ajoutent 11 décès survenus avant le 22 juin, pour un total de 5 503.

Sur une note plus positive, 24 798 personnes sont maintenant rétablies de la COVID-19.

Répartition des cas et des personnes rétablies (entre parenthèses) par MRC de la Chaudière-Appalaches 

- Lévis : 300 (284) 

- Nouvelle-Beauce : 54 (53) 

- Appalaches : 45 (45) 

- Robert-Cliche : 29 (29) 

- Lotbinière : 32 (31) 

- Beauce-Sartigan : 24 (24) 

- Bellechasse : 19 (19) 

- Montmagny : 7 (7) 

- Les Etchemins : 7 (7) 

- L’Islet : moins de 5 (moins de 5) 

Masques obligatoires

Le premier ministre du Québec, François Legault a confirmé en point de presse que le port du masque sera obligatoire dans les transports en commun dès le 13 juillet pour tous les usagers de 12 ans et plus. Une période de grâce de deux semaines sera accordée afin de s'adapter à la nouvelle mesure. À partir du 27 juillet, les personnes qui n’en porteront pas ne pourront pas entrer dans les véhicules.

Pour les enfants de 2 à 11 ans, le port du masque sera fortement recommandé, mais pas obligatoire.

Mises à pied chez Loto-Québec

Malgré la réouverture prochaine des différents établissements sous sa juridiction, Loto-Québec a été grandement affectée par la COVID-19. La société d’État a annoncé qu’elle mettait à pied temporairement 2 250 employés de ses casinos et salons de jeux dès le 21 juillet. Cette décision lui permettra un alignement entre les besoins en effectifs et le niveau des activités. Ces mesures touchent autant les cadres que les employés ainsi que les budgets d’opération et d’immobilisation des secteurs corporatifs et d’affaires.

Parmi les autres mesures, on retrouve la fin des mandats des employés surnuméraires, le gel des salaires de l’ensemble des cadres pour 2020-2021. Aucun boni ne leur sera versé. Il y aura aussi un gel des embauches et une réduction temporaire de la semaine de travail.

Chute du PIB

Pour un deuxième mois consécutif, le produit intérieur brut du Canada a enregistré une importante baisse. Après un recul de 7,5% en mars, il a diminué de 11,6% en avril, selon les données compilées par Statistique Canada. Avril est le premier mois complet d’application des mesures imposées pour ralentir la propagation de la COVID-19. Cette chute du PIB touche l’ensemble des 20 secteurs d’activité de l’économie canadienne.

Air Canada met fin à certaines dessertes

Durement touchée par la pandémie de COVID-19, Air Canada a annoncé la suspension indéfinie de 30 dessertes régionales intérieures et la fermeture de huit escales à des aéroports régionaux canadiens.

Le transporteur explique sa décision par la faiblesse de la demande autant dans le marché des affaires que dans celui du loisir, des restrictions de voyages fédérales et provinciales et de la fermeture des frontières.

Air Canada n’écarte pas d’autres suspensions de services et modifications d’horaires au cours des semaines à venir.

Prolongement de la fermeture de la frontière canadienne

Le gouvernement canadien a prolongé jusqu’au 31 juillet le moratoire interdisant l’entrée au pays de voyageurs étrangers (autres qu’américains). Le décret stipule que : «l’entrée au Canada de personnes qui ont récemment séjourné dans un pays étranger favoriserait l’introduction ou la propagation de la maladie au Canada; qu’il n’existe aucune autre solution raisonnable permettant de prévenir l’introduction ou la propagation de la maladie au Canada.»

Rappelons que la frontière entre le Canada et les États-Unis est fermée à tout voyage non essentiel, et ce, jusqu’au 21 juillet.

Réouverture des frontières de l’Union européenne

L’Union européenne a confirmé la réouverture de son espace territorial à 15 pays, dont le Canada. La liste sera révisée toutes les deux semaines. Pour qu’un pays soit admis sur cette liste, il doit respecter plusieurs critères notamment un taux de nouveaux cas de COVID-19 près ou sous les 16 pour 100 000 habitants dans les 14 derniers jours.

Les autres pays visés par cette permission sont : l’Algérie, l’Australie, la Géorgie, le Japon, le Monténégro, le Maroc, la Nouvelle-Zélande, le Rwanda, la Serbie, la Corée du Sud, la Thaïlande, la Tunisie et l’Uruguay. La Chine est également au nombre des pays autorisés selon certaines conditions.

 

 

Les plus lus

COVID-19 : deux nouveaux cas à Lévis

CORONAVIRUS. Dans son bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a indiqué, samedi, que deux autres résidents de la région, deux Lévisiens, ont récemment appris qu'ils avaient contracté la COVID-19.

Les rassemblements intérieurs bientôt permis

RASSEMBLEMENT. Lors d'une nouvelle conférence de presse portant sur l'évolution de la pandémie, le premier ministre du Québec, François Legault, a dévoilé que les rassemblements intérieurs seront bientôt de nouveau permis dans la province. Également, comme dévoilé par certains médias la semaine dernière, les restaurants pourront prochainement rouvrir leurs portes.

COVID-19 : deux nouveaux cas dans Lotbinière

CORONAVIRUS. Dans son bilan de dimanche portant sur l'évolution de la COVID-19 dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé que deux nouveaux cas d'infection ont été confirmés au cours des 24 dernières heures. Les deux nouvelles personnes touchées par le virus sont des résidentes de la MRC de Lotbinière.

Une façon originale de faire bouger les élèves

SPORT. Obligés de se conformer aux directives de la Direction de la santé publique, notamment celle de la distanciation physique, les enseignants doivent faire preuve de créativité pour faire bouger les élèves. C’est le cas à l’École du Chêne de Saint-Édouard. Depuis le 19 mai, les élèves peuvent se dégourdir les jambes dans un jeu de babyfoot géant.

COVID-19 : Trois nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

Selon le bilan des 24 dernières heures du Centre intégré en santé et services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), trois nouveaux cas infectés par la COVID-19 ont été recensés, ce 4 juin.

COVID-19 : un nouveau cas en Chaudière-Appalaches

COVID-19. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a indiqué, mercredi, qu'un nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus a été confirmé en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures.

Un cas de plus de COVID-19 en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. La région de la Chaudière-Appalaches compte à présent 509 personnes infectées par la COVID-19, soit une de plus qu’hier. C’est ce qui ressort du plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).

Plus de 1 M$ en aide pour les PME de la MRC de Lotbinière

ÉCONOMIE. Le gouvernement fédéral a dévoilé aujourd’hui les détails concernant la distribution du Fonds d’aide et de relance régionale (FARR). Une enveloppe de 5,2 M$ a été accordée à l’ensemble des Sociétés d’aide au développement des collectivités (SADC) et aux Centres d’aide aux entreprises (CAE) de Chaudière-Appalaches.

COVID-19 : la situation demeure stable dans Lotbinière

SANTÉ. On peut apprendre dans le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie dans la région du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) que la situation demeure stable dans la MRC de Lotbinière.

L’industrie du textile a besoin de travailleurs

ÉCONOMIE. Depuis quelques semaines, l’industrie du textile fait face à un heureux problème. La signature de contrats avec le gouvernement fédéral pour la confection de matériel de protection pour le secteur médical a amené les entreprises à fonctionner à plein régime. C’est le cas de Logistik Unicorp dont les usines et sous-traitants doivent embaucher plus de personnel pour répondre à la demande.