(Crédit photo : Archives)

SÉCURITÉ. En 2019, Laurier-Station se dotait d’une plateforme pour informer sa population rapidement en cas d’urgence: IDSIDE-Écho. Un peu plus d’un an plus tard, la sécurité publique de la municipalité est satisfaite des résultats obtenus, mais souhaite atteindre une plus large part de la population.

«Le bilan est très positif autant dans l’appropriation de l’outil que des nouvelles façons de faire», a indiqué le président-directeur général d’IDSIDE-Écho, André Vuillet. Actuellement, 887 personnes, dont certaines qui ne résident pas Laurier-Station, ont téléchargé l’application. Afin d’être en mesure de bien rejoindre et d’informer l’ensemble des citoyens de la municipalité, il faudrait 1 000 téléchargements.

«Laurier-Station compte, avec les enfants, environ 2 600 habitants. […] Si au moins une personne par foyer la télécharge, nous allons dépasser les 1 000 téléchargements. Plus on aura de gens informés, mieux ce sera», a expliqué le directeur du Service de sécurité incendie de Laurier-Station, Patrick Rousseau.

L’application peut être utile dans différentes situations comme l'épisode de chaleur extrême qui s’est abattu sur la région dans les derniers jours. Les citoyens reçoivent en temps réel les informations jugées pertinentes et urgentes par la municipalité.

De plus, on y retrouve les procédures à suivre pour une trentaine de situations d’urgence : accident industriel majeur, alerte à la bombe, alerte à la tornade, canicule et même pandémie. «Les gens peuvent aller les consulter en tout temps afin de voir quelles sont les consignes. Des hyperliens vers les sites Internet du gouvernement y sont aussi ajoutés. Cela permet de bien se préparer avant même qu’une situation arrive», a-t-il poursuivi.

Plus de 30 municipalités utilisent l’application et Laurier-Station fait figure de première de classe estime André Vuillet. «Patrick [Rousseau] l'emploie très efficacement. Il se sert des autres composantes afin de maximiser les occasions de communication. Ce ne sont pas tous les citoyens qui ont accès à un cellulaire, il a mis en application, entre autres, la diffusion d’appels.» En ajoutant la diffusion sur des canaux plus traditionnels, M. Vuillet explique que la gestion des mesures d’urgence en est facilitée.

Confidentialité

Par ailleurs, IDSIDE-Écho n’est pas une application de traçage, ne collecte pas d’information sur ses utilisateurs et cela n’a jamais été envisagé, a assuré André Vuillet. La plateforme ouvre simplement un canal de communication entre l’appareil de l’utilisateur et sa municipalité.

Ce dernier est toutefois conscient que les enjeux de confidentialité des données ont été mis à l’avant-scène en raison de la crise de la COVID-19.

«C’est légitime de s’inquiéter et de s’interroger sur tout ce qui concerne le respect de la vie privée. […] Dans le contexte de notre plateforme, il n’y a aucune traçabilité, aucune récupération d’information. Il faut être extrêmement alerte à toute la dimension éthique que cela apporte. Pour nous, c’est un aspect fondamental dont on traite autant pour notre application en matière de sécurité civile que pour celle touchant la gouvernance municipale et des conseils d’administration.»

L’application IDSIDE-Echo est disponible sur le Apple Store et sur Google Play.

 


Les plus lus

COVID-19 : deux nouveaux cas à Lévis

CORONAVIRUS. Dans son bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a indiqué, samedi, que deux autres résidents de la région, deux Lévisiens, ont récemment appris qu'ils avaient contracté la COVID-19.

Les rassemblements intérieurs bientôt permis

RASSEMBLEMENT. Lors d'une nouvelle conférence de presse portant sur l'évolution de la pandémie, le premier ministre du Québec, François Legault, a dévoilé que les rassemblements intérieurs seront bientôt de nouveau permis dans la province. Également, comme dévoilé par certains médias la semaine dernière, les restaurants pourront prochainement rouvrir leurs portes.

COVID-19 : deux nouveaux cas dans Lotbinière

CORONAVIRUS. Dans son bilan de dimanche portant sur l'évolution de la COVID-19 dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé que deux nouveaux cas d'infection ont été confirmés au cours des 24 dernières heures. Les deux nouvelles personnes touchées par le virus sont des résidentes de la MRC de Lotbinière.

Une façon originale de faire bouger les élèves

SPORT. Obligés de se conformer aux directives de la Direction de la santé publique, notamment celle de la distanciation physique, les enseignants doivent faire preuve de créativité pour faire bouger les élèves. C’est le cas à l’École du Chêne de Saint-Édouard. Depuis le 19 mai, les élèves peuvent se dégourdir les jambes dans un jeu de babyfoot géant.

COVID-19 : Trois nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

Selon le bilan des 24 dernières heures du Centre intégré en santé et services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), trois nouveaux cas infectés par la COVID-19 ont été recensés, ce 4 juin.

COVID-19 : un nouveau cas en Chaudière-Appalaches

COVID-19. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a indiqué, mercredi, qu'un nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus a été confirmé en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures.

Un cas de plus de COVID-19 en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. La région de la Chaudière-Appalaches compte à présent 509 personnes infectées par la COVID-19, soit une de plus qu’hier. C’est ce qui ressort du plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).

Plus de 1 M$ en aide pour les PME de la MRC de Lotbinière

ÉCONOMIE. Le gouvernement fédéral a dévoilé aujourd’hui les détails concernant la distribution du Fonds d’aide et de relance régionale (FARR). Une enveloppe de 5,2 M$ a été accordée à l’ensemble des Sociétés d’aide au développement des collectivités (SADC) et aux Centres d’aide aux entreprises (CAE) de Chaudière-Appalaches.

COVID-19 : la situation demeure stable dans Lotbinière

SANTÉ. On peut apprendre dans le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie dans la région du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) que la situation demeure stable dans la MRC de Lotbinière.

L’industrie du textile a besoin de travailleurs

ÉCONOMIE. Depuis quelques semaines, l’industrie du textile fait face à un heureux problème. La signature de contrats avec le gouvernement fédéral pour la confection de matériel de protection pour le secteur médical a amené les entreprises à fonctionner à plein régime. C’est le cas de Logistik Unicorp dont les usines et sous-traitants doivent embaucher plus de personnel pour répondre à la demande.