Crédit photo : Archives

SANTÉ. À la suite des dernières journées où quelques cas ont été confirmés, aucun nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus n'a été répertorié en Chaudière-Appalaches selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).

Par Érick Deschênes - Collaboration spéciale

Le nombre de cas confirmés d'infection en Chaudière-Appalaches demeure donc à 514.

Comparativement à lundi, deux personnes parmi ces dernières, tous deux résidents de la MRC de Lotbinière, sont désormais rétablies de la maladie. Au total, 496 des 514 résidents de la Chaudière-Appalaches qui ont contracté la COVID-19 sont désormais guéris.

Quant à la situation dans les hôpitaux de la région, elle demeure stable alors que deux personnes sont hospitalisées en raison du virus. Aucune personne hospitalisée ne se trouve pour le moment aux soins intensifs.

Comme depuis le début mai, aucun nouveau décès n'a été provoqué par la COVID-19 en Chaudière-Appalaches lors des 24 dernières heures. Rappelons que huit personnes ont perdu leur combat contre la maladie depuis le début de la crise sanitaire.

Répartition des cas et des personnes rétablies (entre parenthèses) par MRC de la Chaudière-Appalaches

- Lévis : 293 (279)

- Nouvelle-Beauce : 54 (52)

- Appalaches : 45 (45)

- Lotbinière : 32 (31)

- Robert-Cliche : 29 (28)

- Beauce-Sartigan : 24 (24)

- Bellechasse : 19 (19)

- Montmagny : 7 (7)

- Les Etchemins : 7 (7)

- L’Islet : moins de 5 (moins de 5)

Sept nouveaux décès au Québec

Après avoir annoncé lundi qu'aucun nouveau décès provoqué par la COVID-19 n'était survenu dans la province, le gouvernement du Québec a annoncé que lors des 24 dernières heures, cinq personnes sont décédées de la maladie. Également, deux décès survenus avant le 15 juin s'ajoutent à cette triste statistique. Au moment d'écrire ces lignes, 5 424 Québécois sont morts de la COVID-19 depuis le début de la crise sanitaire.

Les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19 font état de 49 nouveaux cas dans la province au cours des 24 dernières heures, ce qui porte le nombre total de personnes infectées à 54 884. Le nombre d'hospitalisations a quant à lui diminué de 5 pour atteindre un cumul de 515. Parmi celles-ci, 56 se trouvent aux soins intensifs, une diminution de 1.

71,3 G$ investis pour la PCU?

Dans un autre ordre d'idées, le bureau du directeur parlementaire du budget à Ottawa estime que la facture totale de la Prestation canadienne d'urgence (PCU) pourrait s'élever à 71,3 G$.

En effet, dans une note publiée mardi, l'instance fédérale estime que la prolongation du programme fédéral pour deux mois pourrait coûter 17,9 G$ aux contribuables canadiens. Jusqu'à maintenant, la mesure qui a soutenu des millions de Canadiens aurait coûté 53,4 G$ au gouvernement fédéral, selon les analyses du bureau du directeur parlementaire du budget.

Dans son budget supplémentaire des dépenses, approuvé par la Chambre des communes la semaine dernière, Ottawa avait prévu une somme de 60 G$ pour la PCU. Selon le Journal de Québec, le gouvernement Trudeau procédera «prochainement» à une mise à jour du programme.

Plus de 30 M$ pour le secteur touristique québécois

De passage à Sherbrooke mardi, la ministre du Développement économique et des Langues officielles et ministre responsable de Développement économique Canada pour les régions du Québec, Mélanie Joly, a annoncé des investissements de plus de 30 M$ pour aider les entreprises et les organismes touristiques «à s'adapter aux nouvelles circonstances économiques».

De ces 30 M$, l'Alliance de l'industrie touristique du Québec (Alliance) pourra compter sur un appui de 13,5 M$ pour offrir un soutien financier aux PME touristiques du Québec. Avec ce support, Ottawa veut permettre à ces PME de mettre en œuvre des mesures d'adaptation en conformité avec les nouvelles normes sanitaires et des campagnes de promotion ciblées.

Dans le cadre de ce projet, l'Alliance octroiera des contributions non remboursables aux PME touristiques issues principalement des secteurs de l'hébergement, des attraits et des services touristiques. Le gouvernement fédéral espère que ce soutien permettra aux PME touristiques de financer les améliorations locatives de leurs infrastructures et l'acquisition d'équipements de protection afin de respecter les règles de la santé publique.

De nouvelles mesures et aides financières, totalisant plus de 16,5 M$, aideront également les entreprises et les attraits à améliorer leurs installations et développer leur expérience touristique.

Une employée politique à Québec infectée par le coronavirus?

Selon ce que rapportent plusieurs médias québécois, une employée du Parti libéral du Québec, qui a récemment travaillé à l'Assemblée nationale, a éprouvé des symptômes de la COVID-19 et subira le test de dépistage de la maladie.

Puisque cette employée oeuvrait à la commission parlementaire étudiant le projet de loi visant à réformer le Fonds vert, les travaux du groupe ont été suspendus jusqu'à jeudi.

 

Les plus lus

COVID-19 : deux nouveaux cas à Lévis

CORONAVIRUS. Dans son bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a indiqué, samedi, que deux autres résidents de la région, deux Lévisiens, ont récemment appris qu'ils avaient contracté la COVID-19.

Les rassemblements intérieurs bientôt permis

RASSEMBLEMENT. Lors d'une nouvelle conférence de presse portant sur l'évolution de la pandémie, le premier ministre du Québec, François Legault, a dévoilé que les rassemblements intérieurs seront bientôt de nouveau permis dans la province. Également, comme dévoilé par certains médias la semaine dernière, les restaurants pourront prochainement rouvrir leurs portes.

COVID-19 : deux nouveaux cas dans Lotbinière

CORONAVIRUS. Dans son bilan de dimanche portant sur l'évolution de la COVID-19 dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé que deux nouveaux cas d'infection ont été confirmés au cours des 24 dernières heures. Les deux nouvelles personnes touchées par le virus sont des résidentes de la MRC de Lotbinière.

Une façon originale de faire bouger les élèves

SPORT. Obligés de se conformer aux directives de la Direction de la santé publique, notamment celle de la distanciation physique, les enseignants doivent faire preuve de créativité pour faire bouger les élèves. C’est le cas à l’École du Chêne de Saint-Édouard. Depuis le 19 mai, les élèves peuvent se dégourdir les jambes dans un jeu de babyfoot géant.

COVID-19 : Trois nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

Selon le bilan des 24 dernières heures du Centre intégré en santé et services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), trois nouveaux cas infectés par la COVID-19 ont été recensés, ce 4 juin.

COVID-19 : un nouveau cas en Chaudière-Appalaches

COVID-19. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a indiqué, mercredi, qu'un nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus a été confirmé en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures.

Un cas de plus de COVID-19 en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. La région de la Chaudière-Appalaches compte à présent 509 personnes infectées par la COVID-19, soit une de plus qu’hier. C’est ce qui ressort du plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).

Plus de 1 M$ en aide pour les PME de la MRC de Lotbinière

ÉCONOMIE. Le gouvernement fédéral a dévoilé aujourd’hui les détails concernant la distribution du Fonds d’aide et de relance régionale (FARR). Une enveloppe de 5,2 M$ a été accordée à l’ensemble des Sociétés d’aide au développement des collectivités (SADC) et aux Centres d’aide aux entreprises (CAE) de Chaudière-Appalaches.

COVID-19 : la situation demeure stable dans Lotbinière

SANTÉ. On peut apprendre dans le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie dans la région du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) que la situation demeure stable dans la MRC de Lotbinière.

L’industrie du textile a besoin de travailleurs

ÉCONOMIE. Depuis quelques semaines, l’industrie du textile fait face à un heureux problème. La signature de contrats avec le gouvernement fédéral pour la confection de matériel de protection pour le secteur médical a amené les entreprises à fonctionner à plein régime. C’est le cas de Logistik Unicorp dont les usines et sous-traitants doivent embaucher plus de personnel pour répondre à la demande.