Le président du conseil d’administration, Claude Grenier, et la directrice générale, Huguette Charest. (Crédit photo : Courtoisie)

EMPLOI. La dernière année a été marquée par le changement au Carrefour emploi Lotbinière (CEL), notamment par l’élargissement de sa mission auprès de tous les chercheurs d’emploi. L’organisation est revenue sur les faits saillants des 12 derniers mois à l’occasion de son assemblée générale annuelle (AGA) tenue le 16 juin, sur la plateforme Zoom.

C’est en octobre dernier que le CEL a officialisé sa nouvelle mission auprès de tous les chercheurs d’emploi. Depuis, la réponse des plus de 35 ans a été bonne, estime la directrice générale de l’organisation, Huguette Charest. «Ils ont été au rendez-vous. Ils ont représenté environ un tiers de notre clientèle alors que l’année n’était même pas complète. Cela nous fait constater que les besoins étaient là.» Rappelons que le changement de cap avait été approuvé par le conseil d’administration lors de l’AGA de 2019; une décision murement réfléchie.

Sur les 175 nouveaux dossiers ouverts, 67 touchent des plus de 35 ans. Ces derniers viennent chercher de l’aide pour la mise à jour de leur CV, une réorientation de carrière ou pour répondre à des questions sur leur avenir professionnel.

La dernière année en chiffres

En 2019-2020, le CEL a dénombré 1 050 entrées et 1 035 interventions en service d’aide à l’emploi. De plus, 112 partenaires se sont impliqués dans leurs projets. Les intervenants ont également rencontré 749 élèves dans le cadre de 97 ateliers donnés dans les écoles secondaires et au Centre d’éducation des adultes des Navigateurs. On compte aussi 177 élèves qui se sont impliqués dans les 20 projets de l’activité Les Dragons de Lotbinière.

Du côté de l’immigration, 98 personnes ont été soutenues dans leurs démarches et 859 personnes ont participé aux activités en immigration : formation, sensibilisation, rapprochement interculturel et régionalisation. De plus, le CEL a présenté, en novembre, un premier portrait de l’immigration dans Lotbinière.

Le conseil d’administration garde également le cap sur les grandes orientations de l’organisation : la clientèle, les employeurs, les partenaires et les employés. Cependant, le déploiement des stratégies se fera en fonction des conditions socio-économiques des prochains mois.

COVID-19

Depuis un peu plus d’un mois, le CEL remarque que plusieurs chercheurs d’emploi manifestent le désir de reprendre les études ou de changer de carrière, notamment ceux qui oeuvraient dans les domaines qui n’ont pas entièrement recommencé leurs activités en raison des mesures de confinement. «Les gens veulent retourner travailler», a constaté Huguette Charest.

De plus, alors que l’emploi connaît un recul à l’échelle canadienne et québécoise, plusieurs employeurs de la région affichent actuellement des postes. «Nous devrions bien nous en sortir à ce chapitre.» En mai 2020, le taux de chômage en Chaudière-Appalaches s’élevait à 9,2 % ce qui est un peu moins important qu’au Québec, alors qu’il se situait à 12,9%.

Au niveau des activités du CEL, la COVID-19 a bouleversé certains plans, mais Huguette Charest estime que quelques-uns des changements apportés pendant la crise pourraient rester dans le temps. «Nous avons refait nos équipes de travail, changé certaines façons de faire à l’interne. […] Nous avons développé une plateforme web assez efficace. Nous rencontrons nos gens sur Zoom. En immigration, nous pouvons offrir du soutien à distance.» Les dernières adaptations à faire demeurent au niveau scolaire.

 

Les plus lus

COVID-19 : début de la vaccination en Chaudière-Appalaches

Le premier vaccin contre la COVID-19 dans la région de la Chaudière-Appalaches a été administré le 23 décembre au CHSLD Paul-Gilbert à Lévis. Une trentaine de résidents du CHSLD, où une éclosion est en cours, seront vaccinés aujourd’hui.

COVID-19 : encore près de 100 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Pour une deuxième journée consécutive, près de 100 nouveaux cas d'infection au coronavirus, soit 93, ont été découverts dimanche en Chaudière-Appalaches. Cependant, selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie publié par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), la COVID-19 n'a pas provoqué de nouveaux décès dans la région.

COVID-19 : l’état de la situation en Chaudière-Appalaches

Selon les plus récentes données compilées au cours des dernières 24 heures concernant la COVID-19, 96 nouveaux cas infectés ont été découverts en Chaudière-Appalaches, ce 28 décembre. Depuis le 24 décembre, ce sont 343 nouveaux cas et 10 décès reliés à la maladie qui ont été constatés sur le territoire.

Un village de Noël au pied de six sapins

COMMUNAUTÉ. La période des Fêtes est toujours attendue avec impatience par Bernard Breton. Chaque année, depuis près de 25 ans, son cœur d’enfant s’exprime par la création d’un village de Noël dans sa résidence de Saint-Agapit. Avec le temps, il y a ajouté de plus en plus de maisonnettes, dont certaines pièces faites à la main. Tant et si bien qu’aujourd’hui, le village ne se trouve plus sous le s...

COVID-19 : nouveaux sommets de nouveaux cas

SANTÉ. Que ce soit en Chaudière-Appalaches ou à l'échelle de la province, les records de nouveaux cas quotidiens de COVID-19 confirmés ont été battus hier, selon les données dévoilées jeudi par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec.

COVID-19 : mise à jour de la situation après deux jours de relâche

En raison des jours fériés du temps des Fêtes, Québec a fait relâche de ses bilans quotidiens de la situation de la COVID-19 dans la province les 25 et 26 décembre. Ce sont 6 783 nouveaux cas qui ont été découverts entre le 24 et le 26 décembre derniers.

Services en ligne : une partie de la population laissée pour compte

SOCIÉTÉ. Depuis le mois de mars, les gouvernements, plusieurs entreprises et institutions financières ont mis en place des services en ligne afin d’éviter les contacts qui pourraient contribuer à la propagation de la COVID-19. Cependant, aussi utiles soient-ils, ils contribuent à isoler une partie plus vulnérable de la population.

COVID-19 : quatre autres résidents de la Chaudière-Appalaches succombent

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, mercredi, que quatre autres résidents de la région ont dernièrement perdu leur combat contre le coronavirus. De plus, pour une quatrième journée consécutive, près de 100 personnes demeurant en Chaudière-Appalaches ont appris qu'ils avaient contracté la COVID-19, selon le plus récent bilan du CISS...

Décès de l’ancien député Jean-Guy Paré

POLITIQUE. L’ancien député de Lotbinière à l’Assemblée nationale, Jean-Guy Paré, est décédé le 26 décembre dernier à l'âge de 73 ans. M. Paré avait représenté le Parti québécois de 1994 à 2003.

COVID-19 : 134 nouveaux cas découverts et 1 décès supplémentaire en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Selon les plus récentes données dévoilées par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) du Québec portant sur l'évolution de la pandémie de COVID-19 dans la province, 134 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris hier qu'ils avaient été infectés par le nouveau coronavirus. De plus, la maladie a dernièrement emporté une autre personne demeurant dans la région.