Le Pôle agroalimentaire de Lotbinière met en branle son réseau de distribution. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

SOCIÉTÉ. Le Pôle agroalimentaire de Lotbinière poursuit son développement. Tout le contexte lié à la COVID-19 lui a permis d’accélérer la mise en place de son réseau de distribution. Ainsi, les citoyens pourront s’inscrire à Du terroir à l’armoire dès le 18 juin, alors que les premières livraisons débuteront en juillet.

«Il nous permettra d’avoir accès à un réseau durable, offert en circuit court et favorisant le commerce local. Dans la conjoncture d'aujourd'hui, tout cela est encore plus d’actualité. […] Nous allons commencer à plus petite échelle en proposant la livraison à quelques municipalités seulement», a expliqué l’un des administrateurs du Pôle agroalimentaire de Lotbinière, Philippe Jean.

Avec le réseau de distribution, le Pôle souhaite mettre à la disposition de la population d'aliments frais cultivés et élevés localement. Déjà, une vingtaine de producteurs seront de l’aventure. On y retrouvera, entre autres, fruits, légumes, viandes, légumineuses, produits céréaliers, œufs et produits laitiers. Des accords avec des grossistes permettront de pallier l’absence de certains aliments, notamment pour le vrac.

«Nous travaillons sur ce projet depuis deux ans. […] Cet intérêt renouvelé pour l’achat local touche les valeurs que nous avons mises de l’avant en tant que coopérative: réduction de l’empreinte carbone, réduction de l’emballage et surtout l’accessibilité alimentaire, de là l’entente avec certains grossistes. Ce qu’on peut trouver en Lotbinière, on le prend ici, mais sinon, on ira le chercher dans une autre région», a résumé M. Jean.

Rodage

La première période de livraison, à la fin du mois de juin, servira de phase d’ajustement de la plateforme de commande ainsi que du processus de livraison et de distribution. Un maximum de 40 commandes sera traité et les boîtes seront prêtes deux semaines plus tard. Le réseau de distribution devrait être entièrement fonctionnel le 7 juillet.

Les participants pourront aller chercher leur panier directement au Pôle ou se le faire livrer. Pour le moment, ce service sera limité à cinq villages : Leclercville, Lotbinière, Sainte-Croix, Saint-Antoine-de-Tilly et Saint-Édouard. À plus long terme, d’ici deux ans, M. Jean espère que le Pôle sera en mesure d’assurer la livraison de produits frais partout sur l’ensemble du territoire de la MRC de Lotbinière et dans quelques municipalités de la MRC de Bécancour.

Le développement de points de chute est également dans les cartons pour faciliter la distribution des paniers dans toute la MRC.

Marché public

Le Pôle agroalimentaire de Lotbinière a repris la gestion du marché public de Lotbinière. Au moins neuf producteurs y tiendront un étal. Il sera en activité du 27 juin au 3 octobre.

«Plusieurs marchés publics ont décidé de ne pas opérer cet été à cause des conditions de santé publique. Nous pensons que c’est encore plus important, dans la situation actuelle, de donner aux citoyens un accès aux produits locaux. Il y a aussi une fonction de socialisation. Les gens pourront ainsi se voir et aller à la rencontre des producteurs», a précisé M. Jean.

Tout un protocole a été mis en place afin d’assurer la sécurité des exposants et des visiteurs. Il y aura, entre autres, un point d’entrée et un point de sortie, des stations de lavage, les producteurs porteront des visières et les entrées seront contrôlées. L’espace réfrigéré à l’intérieur sera soumis à des directives semblables.

Cuisine

Le démarrage des activités de la cuisine a été freiné par la COVID-19. Cependant, les producteurs membres du Pôle reviennent progressivement y transformer leurs produits. «Certains qui ne sont pas encore membres nous approchent et montrent un intérêt.» Il faut dire que les normes du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation pour les cuisines commerciales sont très élevées. De plus, a précisé M. Jean, il y a suffisamment d’espace pour que deux ou trois personnes puissent y travailler tout en respectant la règle des deux mètres.

Le Pôle agroalimentaire de Lotbinière a été inauguré le 12 décembre dernier.

 

 

Les plus lus

COVID-19 : deux nouveaux cas à Lévis

CORONAVIRUS. Dans son bilan portant sur l'évolution de la pandémie dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a indiqué, samedi, que deux autres résidents de la région, deux Lévisiens, ont récemment appris qu'ils avaient contracté la COVID-19.

Les rassemblements intérieurs bientôt permis

RASSEMBLEMENT. Lors d'une nouvelle conférence de presse portant sur l'évolution de la pandémie, le premier ministre du Québec, François Legault, a dévoilé que les rassemblements intérieurs seront bientôt de nouveau permis dans la province. Également, comme dévoilé par certains médias la semaine dernière, les restaurants pourront prochainement rouvrir leurs portes.

COVID-19 : deux nouveaux cas dans Lotbinière

CORONAVIRUS. Dans son bilan de dimanche portant sur l'évolution de la COVID-19 dans la région, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé que deux nouveaux cas d'infection ont été confirmés au cours des 24 dernières heures. Les deux nouvelles personnes touchées par le virus sont des résidentes de la MRC de Lotbinière.

COVID-19 : un nouveau cas en Chaudière-Appalaches

COVID-19. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a indiqué, mercredi, qu'un nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus a été confirmé en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures.

Un cas de plus de COVID-19 en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. La région de la Chaudière-Appalaches compte à présent 509 personnes infectées par la COVID-19, soit une de plus qu’hier. C’est ce qui ressort du plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de la Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).

Plus de 1 M$ en aide pour les PME de la MRC de Lotbinière

ÉCONOMIE. Le gouvernement fédéral a dévoilé aujourd’hui les détails concernant la distribution du Fonds d’aide et de relance régionale (FARR). Une enveloppe de 5,2 M$ a été accordée à l’ensemble des Sociétés d’aide au développement des collectivités (SADC) et aux Centres d’aide aux entreprises (CAE) de Chaudière-Appalaches.

COVID-19 : la situation demeure stable dans Lotbinière

SANTÉ. On peut apprendre dans le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie dans la région du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) que la situation demeure stable dans la MRC de Lotbinière.

Lieux publics intérieurs : les rassemblements de 50 personnes ou moins de nouveau autorisés

SANTÉ. En compagnie du Dr Richard Massé, conseiller médical stratégique à la Direction de la santé publique, le directeur national de santé publique du Québec, le Dr Horacio Arruda, a annoncé, le 15 juin, qu'il sera de nouveau permis de tenir un rassemblement de 50 personnes ou moins dans les lieux publics intérieurs dès lundi prochain.

COVID-19: la Santé publique est prête à faire face à la deuxième vague

SANTÉ. La progression de la COVID-19 en Chaudière-Appalaches est au ralenti. Depuis le début du mois de juin, on signale l'apparition de moins d’un nouveau cas par jour. Ces chiffres encourageants permettent au Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) de se concentrer sur l’arrivée d’une éventuelle deuxième vague.

COVID-19 : l'état de la situation à 18h

CORONAVIRUS. Le 5 juin a été une nouvelle fois riche en nouvelles portant sur la crise de la COVID-19. Voici les éléments touchant la région qui ont retenu notre attention en ce vendredi.