La visite d’Annie Charest a fait plaisir à plusieurs mères de tous âges. (Crédit photo : Courtoisie)

COMMUNAUTÉ. Annie Charest a donné le sourire à une centaine de femmes de la MRC de Lotbinière, de Lévis et de Québec pendant la fin de semaine de la fête des Mères. Celle qui possède son salon de coiffure à Laurier-Station a parcouru près de 400 km en voiture pendant deux jours pour surprendre certaines de ses clientes, qui sont également des mamans, avec un bouquet de fleurs.

«Chaque semaine, depuis le début du confinement, j’appelle quatre ou cinq clientes par jour pour voir comment elles vont. Beaucoup s’ennuient, pleurent et vivent de l’isolement. J’ai remarqué beaucoup de détresse, même chez les hommes. Les coiffeuses sont aussi des confidentes. […] Après avoir fait tous ces appels, j’ai dit à mon conjoint qu’il fallait que je fasse quelque chose», a-t-elle expliqué.

C’est là que lui est venue l’idée de livrer des fleurs aux mamans de tous les âges. Une collaboration avec Fleurs de Laurier lui a permis de concrétiser son projet. Elle voulait également leur montrer qu’elles étaient plus que des clientes à ses yeux. Coiffeuse depuis 26 ans, Annie Charest insiste sur la grande importance des liens et des relations humaines dans ce métier.

«Il y en a certaines que j’ai suivies pendant toute ma vie, que j’ai suivie toute leur vie. Elles deviennent des amies. […] Une par une, je leur ai montré qu’elles sont toutes importantes.»

Les réactions qu'elle a reçues une fois arrivée chez ses clientes étaient bien au-delà de tout ce qu’elle avait imaginé. Submergée par cette vague d’amour, elle explique qu’elle n’a jamais vécu d’émotions aussi intenses.

«Elles m’attendaient comme si j’étais le père Noël. Certaines pleuraient, d’autres riaient. Pour les dames plus âgées qui sont seules et dont les enfants ne pouvaient pas venir les voir, ç’a fait toute la différence. […] En tant que commerçant, il ne faut pas juste recevoir. Il faut aussi donner. J’ai donné pendant deux jours et ç’a été le rayon de soleil pour plusieurs dans une fin de semaine où il ne faisait pas si beau», a-t-elle imagé, heureuse d’avoir pu faire autant de bien à ces femmes.

«En ces temps difficiles, chaque bon geste compte. C’est tellement gentil!», a fait savoir une lectrice qui voulait partager l’initiative de sa coiffeuse.

Le tout s’est fait de manière sécuritaire. Les précautions étaient de rigueur. Mme Charest a précisé qu’elle portait des gants et se désinfectait les mains entre chaque visite. Elle a respecté la distanciation physique même si parfois il était difficile de ne pas pouvoir faire d’accolades. De plus, elle a souligné que partout où elle est allée, elle n’a vu aucun rassemblement. «Les gens respectent vraiment le confinement. C’est exceptionnel», a-t-elle qualifié.

 

 

 

Les plus lus

L’accès au compte d’urgence pour les entreprises élargit

POLITIQUE. Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a confirmé ce matin l’élargissement des critères d’admissibilité au Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC).

Accident mortel à Lotbinière

FAITS DIVERS. Un homme de 34 ans originaire de Sainte-Croix, Dave Martel-Viziau, a perdu la vie hier (26 avril), alors qu’il a perdu le contrôle de la moto sur laquelle il se trouvait. L’accident est survenu sur la route 132, dans la municipalité de Lotbinière.

Se réinventer pour faire face à la crise

ÉCONOMIE. Depuis le début de la crise sanitaire, Le Porc de Beaurivage a vu fondre une bonne partie de sa clientèle composée de restaurateurs, de chefs et de bouchers. Toutefois, une décision d’affaires prise l’automne dernier leur permet maintenant de combler une part de ce vide.

Des fleurs pour la fête des Mères

COMMUNAUTÉ. Annie Charest a donné le sourire à une centaine de femmes de la MRC de Lotbinière, de Lévis et de Québec pendant la fin de semaine de la fête des Mères. Celle qui possède son salon de coiffure à Laurier-Station a parcouru près de 400 km en voiture pendant deux jours pour surprendre certaines de ses clientes, qui sont également des mamans, avec un bouquet de fleurs.

Une photographe de Saint-Apollinaire se distingue

CULTURE. Le talent d’une photographe de Saint-Apollinaire, Josée Talbot, a récemment été reconnu par ses pairs. Elle a reçu, le 25 avril dernier, le titre d’Artisan des arts photographiques (Craftman of Photographic Arts) décerné par les Photographes professionnels du Canada. Cette distinction lui a été remise par la présidente de l’association, Louise Vessey, lors du gala virtuel de l’association...

COVID-19 : l'état de la situation à 14h

CORONAVIRUS. Voici un résumé des derniers développements, autant régionaux que nationaux, portant sur la crise de la COVID-19.

Deux nouveaux cas de COVID-19 en Lotbinière

SANTÉ. Dans le bilan quotidien du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), on constate l’apparition de deux nouveaux cas de COVID-19 dans la MRC de Lotbinière. Cela porte le total de personnes qui ont été infectées par la maladie, depuis le début de la crise, à 20.

De nouveaux cas dans Lotbinière

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a confirmé deux nouveaux cas de COVID-19 dans la MRC de Lotbinière. Cela porte maintenant le nombre de personnes infectées à 22 dans la région.

Un projet de réinsertion sociale populaire

COMMUNAUTÉ. L’Oasis de Lotbinière se réjouit du succès qu’a rencontré son Projet nichoir auprès de la population. En deux ans, 438 nichoirs fabriqués par des participants au programme d’intégration sociale ont été vendus, majoritairement à des citoyens de la MRC de Lotbinière.

Le maire de Leclercville quitte ses fonctions

POLITIQUE. Le maire de Leclercville, Marcel Richard, s’est retiré de la vie politique. Il en a fait l’annonce aux citoyens de la municipalité, par le biais du journal municipal, au début du mois.