(Crédit photo : Out of the box/ Jean-Sébastien Alain)

CULTURE. La propriétaire du studio de danse Hypnose de Saint-Apollinaire, Nataly Lemay, a amené un peu de couleur et de joie dans la vie de ses concitoyens, dimanche. Elle a offert, en compagnie d’Hypnou, la mascotte de l’école, un spectacle de danse mobile dans les rues de la municipalité.

«Je cherchais une façon de respecter les recommandations de la santé publique, de suivre les règles et d’amener du bonheur dans la vie des gens. […] La danse a toujours été une façon pour moi de me libérer des sentiments négatifs. J’ai pris l’initiative de faire cette parade. J’ai mis l’accent sur les recommandations et le fait de bien respecter la distanciation sociale. C’est pourquoi j’étais sur une plateforme, c’était pour empêcher les gens de venir vers nous et de garder leur distance», a-t-elle expliqué.

Ainsi, de 14h à 15h30, le joyeux cortège a parcouru, dans un premier temps, les rues Moreau, Émeraude, Terry-Fox, des Rosiers et Demers. Ensuite, ils se sont dirigés vers les rues Chainé, des Lupins, Poirier pour terminer sur la rue Moreau.

Les gens étaient invités à regarder le spectacle de leur cour ou de la fenêtre de leur maison et à participer en dansant ou en faisant des pancartes d’encouragement. Les consignes de sécurité ont été répétées à plusieurs reprises pendant l’événement afin d’éviter les rassemblements.

La réponse et la collaboration de la population de Saint-Apollinaire ont grandement réjoui Mme Lemay. «Ce dont je me rends compte, c’est qu’il y a des citoyens qui me soutiennent énormément. Je ne m’attendais pas à ça. Ça fait chaud au cœur. Les gens, dans Lotbinière, se tiennent tellement. Ça fait du bien de voir ça. Ça m’a beaucoup émue.»

Elle souhaitait également remercier ceux qui lui ont permis de réaliser, en à peine 48 heures, cet événement. Elle a obtenu l’aide de Frédérick Gauvin et de Yannick Arbour.

Selon l’évolution de la semaine et les nouvelles directives gouvernementales qui seront émises dans les jours à venir, Mme Lemay n’écarte pas la possibilité de renouveler l’événement à Saint-Agapit, cette fois le soir.

 

 

Les plus lus

Le club de golf de Joly est sauvé

GOLF. Les golfeurs de la région pourront arpenter de nouveau le parcours du Club de golf Les Boisés de Joly lors des prochains mois. Un groupe d’hommes d’affaires de Lotbinière a récemment acquis les actifs de la coopérative qui gérait auparavant le club et qui était en faillite depuis l’automne. Les nouveaux actionnaires veulent que les activités du club reprennent dès mai.

Décès d’Anaïs Renaud à Saint-Flavien : la coroner rend publiques ses recommandations

PRÉVENTION. Le Bureau du coroner du Québec a rendu publiques, le 5 mars, les conclusions de la coroner Géhane Kamel sur le décès accidentel d’Anaïs Renaud, une fillette de 11 ans, survenu en 2018 à Saint-Flavien. Dans son rapport d’investigation, Me Kamel propose plusieurs recommandations aux autorités pour éviter qu’une telle tragédie se reproduise.

Deux nouveaux cas de coronavirus en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Dans son plus récent bilan du nombre de cas confirmés de la COVID-19 dans la province, publié à 15h dimanche, le gouvernement du Québec a dévoilé que deux nouvelles personnes souffrent du nouveau coronavirus en Chaudière-Appalaches.

Une hockeyeuse de talent

HOCKEY. C’est pour faire comme ses deux grands frères que la hockeyeuse Jade Picard, originaire de Saint-Narcisse-de-Beaurivage, a enfilé, à 4 ans, des patins de hockey pour la première fois. Aujourd’hui, la défenseure porte les couleurs des Cougars du Collège Champlain Lennoxville et d’Équipe Québec.

L’érable au féminin

ÉCONOMIE. C’est le désir d’être entrepreneure qui a poussé Lucie Leclerc à quitter son emploi d’adjointe administrative chez Desjardins au tournant des années 2010 pour se diriger vers l’acériculture. Elle a vu l'occasion parfaite de réaliser son rêve, en 2012, avec l’érablière de son conjoint Claude.

Alcide Frenette a été retrouvé

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec confirme avoir retrouvé l'Issoudunois Alcide Frenette ce matin, dans le secteur de Rivière-du-Loup. Il est sain et sauf.

Un premier cas confirmé de coronavirus en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Un résident de la Chaudière-Appalaches a été testé positif au Covid-19. En raison de son état qui est «bon», la personne est en isolement à son domicile.

De Saint-Agapit à Haïti

SOCIÉTÉ. Des colis bien particuliers prendront la mer dans quelques semaines à direction d’Haïti. À l’intérieur, on y retrouve deux chaises de dentiste, un don de la Clinique dentaire Bouchard Goulet, qui seront livrées à Limbé afin que ces citoyens aient accès à des soins à peu de frais.

Accident de travail à Saint-Flavien : la CNESST présente les conclusions de son enquête

SÉCURITÉ. Par voie de communiqué, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a rendu publiques, le 3 mars, les conclusions de son enquête sur l’accident du travail qui a coûté la vie à Mathieu Mathieu-Pépin, soudeur pour l’entreprise Carrière Ray-Car, une division de Sintra, le 22 octobre 2018, à Saint-Flavien.

Une clinique de dépistage de la COVID-19 dans la région

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Chaudière-Appalaches a confirmé, le 17 mars, l’ouverture d’une première clinique de dépistage de la COVID-19 dans la région. Elle sera située au Centre Paul-Gilbert de Charny et offrira, de 8h à 20h, un service de dépistage à l’auto.