Les membres du GRAP et leurs invités. (Crédit photo : Courtoisie)

COMMUNAUTÉ. Le Collectif pour un Québec sans pauvreté était de passage dans la MRC de Lotbinière. Il s’est arrêté à Saint-Flavien dans le cadre de la démarche Rassemblons un Québec riche de tout son monde le 27 janvier dernier.

Cette consultation avait pour objectif de mieux comprendre les enjeux de pauvreté et d’exclusion sociale propres à un milieu rural. D’ailleurs, 21 personnes ont pris part à la réflexion. De ce nombre, on en dénombrait 14 qui vivaient en situation de pauvreté ainsi que 7 intervenants.

Les participants ont ainsi discuté à propos des émotions qu’ils ressentent, des comportements et attitudes ainsi que de ce qui pourrait être fait. La rencontre a été très instructive, d’après la représentante du Groupe de réflexion et d’action sur la pauvreté (GRAP) de Lotbinière, Martine Turgeon.

«Les gens ont sorti que c’était vraiment difficile d'avoir un accès à la nourriture et au logement. Ils ont des défis pour payer le loyer et pour se trouver un logement en bon état. Au niveau des émotions, ce qui est ressorti, c’est que ces personnes avaient l’impression d’être jugées lorsqu’elles allaient faire leur épicerie au début du mois. Aussi, certains ont tendance à se replier sur eux.»

La problématique de l’accès au transport collectif a également été soulevée et les représentants du collectif ont été à même de le constater.

«L’activité a commencé vers 13h et certains des participants devaient quitter à 14h30 parce que leur transport venait les chercher à 14h30. Les représentants du Collectif ont pu bien comprendre la réalité en milieu rural et sentir les effets», a continué Mme Turgeon.

Les informations recueillies par le Collectif seront utiles au GRAP. «Nous leur avons demandé de nous faire parvenir la synthèse de la journée. Cela nous aidera à poursuivre notre travail», a souligné Mme Turgeon.

La consultation menée par le Collectif pour un Québec sans pauvreté est la première étape d’une démarche qui s’étend sur deux ans. Cette consultation panquébécoise sera suivie, l’an prochain, d’une vaste réflexion stratégique et d’une campagne de mobilisation dont le point culminant sera un rendez-vous national sur la colline Parlementaire, à Québec, au printemps 2021.

 

 

Les plus lus

Le club de golf de Joly est sauvé

GOLF. Les golfeurs de la région pourront arpenter de nouveau le parcours du Club de golf Les Boisés de Joly lors des prochains mois. Un groupe d’hommes d’affaires de Lotbinière a récemment acquis les actifs de la coopérative qui gérait auparavant le club et qui était en faillite depuis l’automne. Les nouveaux actionnaires veulent que les activités du club reprennent dès mai.

Décès d’Anaïs Renaud à Saint-Flavien : la coroner rend publiques ses recommandations

PRÉVENTION. Le Bureau du coroner du Québec a rendu publiques, le 5 mars, les conclusions de la coroner Géhane Kamel sur le décès accidentel d’Anaïs Renaud, une fillette de 11 ans, survenu en 2018 à Saint-Flavien. Dans son rapport d’investigation, Me Kamel propose plusieurs recommandations aux autorités pour éviter qu’une telle tragédie se reproduise.

Deux nouveaux cas de coronavirus en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Dans son plus récent bilan du nombre de cas confirmés de la COVID-19 dans la province, publié à 15h dimanche, le gouvernement du Québec a dévoilé que deux nouvelles personnes souffrent du nouveau coronavirus en Chaudière-Appalaches.

Une hockeyeuse de talent

HOCKEY. C’est pour faire comme ses deux grands frères que la hockeyeuse Jade Picard, originaire de Saint-Narcisse-de-Beaurivage, a enfilé, à 4 ans, des patins de hockey pour la première fois. Aujourd’hui, la défenseure porte les couleurs des Cougars du Collège Champlain Lennoxville et d’Équipe Québec.

L’érable au féminin

ÉCONOMIE. C’est le désir d’être entrepreneure qui a poussé Lucie Leclerc à quitter son emploi d’adjointe administrative chez Desjardins au tournant des années 2010 pour se diriger vers l’acériculture. Elle a vu l'occasion parfaite de réaliser son rêve, en 2012, avec l’érablière de son conjoint Claude.

Alcide Frenette a été retrouvé

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec confirme avoir retrouvé l'Issoudunois Alcide Frenette ce matin, dans le secteur de Rivière-du-Loup. Il est sain et sauf.

Un premier cas confirmé de coronavirus en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Un résident de la Chaudière-Appalaches a été testé positif au Covid-19. En raison de son état qui est «bon», la personne est en isolement à son domicile.

De Saint-Agapit à Haïti

SOCIÉTÉ. Des colis bien particuliers prendront la mer dans quelques semaines à direction d’Haïti. À l’intérieur, on y retrouve deux chaises de dentiste, un don de la Clinique dentaire Bouchard Goulet, qui seront livrées à Limbé afin que ces citoyens aient accès à des soins à peu de frais.

Accident de travail à Saint-Flavien : la CNESST présente les conclusions de son enquête

SÉCURITÉ. Par voie de communiqué, la Commission des normes, de l’équité, de la santé et de la sécurité du travail (CNESST) a rendu publiques, le 3 mars, les conclusions de son enquête sur l’accident du travail qui a coûté la vie à Mathieu Mathieu-Pépin, soudeur pour l’entreprise Carrière Ray-Car, une division de Sintra, le 22 octobre 2018, à Saint-Flavien.

Une clinique de dépistage de la COVID-19 dans la région

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de la Chaudière-Appalaches a confirmé, le 17 mars, l’ouverture d’une première clinique de dépistage de la COVID-19 dans la région. Elle sera située au Centre Paul-Gilbert de Charny et offrira, de 8h à 20h, un service de dépistage à l’auto.