Dana Beaudoin, APE Services d’aide à l’emploi et Éric Sedent, Générations au travail. (Crédit photo : Courtoisie)

ÉCONOMIE. L’embauche et le maintien en emploi des travailleurs expérimentés peuvent être des solutions à privilégier pour contrer la pénurie de main-d’œuvre que connait la région. Il en a été question, le 29 janvier, lors du forum Marché du travail Misons sur les 50 ans et + qui s’est arrêté en Chaudière-Appalaches, à Scott, en Beauce.

En tout, plus de 110 personnes, dirigeants d’entreprises, conseillers en ressources humaines, organisme en employabilité et partenaires du marché du travail ont participé à cette rencontre préparée par l’Association québécoise de Gérontologie et APE Services d’aide à l’emploi.

L’objectif était d’échanger sur les préoccupations et les pistes d’action pour attirer et maintenir en emploi ces travailleurs. «Ils ont des profils professionnels diversifiés, sont prêts et disponibles pour contribuer à l’activité économique de notre région à 55, 60 et même 65 ans et +», a souligné la directrice générale par intérim d’APE Services d’aide à l’emploi, Dana Beaudin. 

Au fil de la journée, plusieurs panélistes se sont succédé au micro et ont abordé les problématiques liées à la rareté de la main d’œuvre, la flexibilité organisationnelle et les coûts sociaux de l’âgisme.

Des représentants d’entreprises de la région ont aussi été invités à prendre la parole afin de partager avec les participants leurs pratiques d’embauche et de rétention.

«Il y a eu quelques programmes d’aménagement du temps de travail promus par le gouvernement du Québec il y a quelques années, mais les entreprises ne sont pas encore très innovatrices en matière de temps de travail alors que c’est ce que souhaitent les travailleurs vieillissants pour rester en emploi : semaine de 4 jours, semaine comprimée, aménagements sur l’année, télétravail, il faut innover pour les retenir !», a fait valoir, la professeure en gestion des ressources humaines à l’Université TÉLUQ, Diane-Gabrielle Tremblay.

S’est également ajouté le témoignage d’une travailleuse, Monique Bédard, qui a mentionné que la clé du succès reposait notamment dans l’écoute des besoins de la main-d’œuvre, la flexibilité d’horaire et un environnement de travail axé sur les relations humaines.

En janvier, en Chaudière-Appalaches, le taux de chômage se situait à 3,6% et plus de 7 600 postes étaient à combler.

Dans la MRC de Lotbinière, le Comité main-d’œuvre est déjà proactif sur la question. Depuis deux ans, il tient une activité spécifiquement dédiée aux chercheurs d’emploi âgés de 50 ans et plus. Le Café-Jasette pour les personnes de plus de 50 ans permet aux employeurs de faire du recrutement directement auprès de cette clientèle.

 

 

Les plus lus

Une lapine de Saint-Sylvestre en vedette à Animania

TÉLÉVISION. L'angora anglais de Josée Maher, de Saint-Sylvestre, Miss New de BerMah, sera l’une des vedettes de l’émission Animania, présentée à TVA. La lapine au pelage étonnant tentera de séduire les artistes et le public présents sur le plateau, lors de l’émission qui sera diffusée le 5 février, pour devenir l’animal de compagnie préféré du Québec.

La programmation du Festival country de Lotbinière dévoilée

SPECTACLE. Les responsables du Festival country de Lotbinière ont dévoilé aujourd’hui la programmation de la sixième édition de l’événement qui se déroulera à Saint-Agapit du 19 au 21 juin. À Granger Smith, qui avait été confirmé il y a quelques semaines, s’ajoutent le duo canadien High Valley et Matt Lang.

La relève agricole récompensée au gala de LARACA

AGRICULTURE. Trois entreprises agricoles de la MRC et Lotbinière et leurs propriétaires ont été récompensés lors de la septième Soirée hommage de la Relève agricole de la Chaudière-Appalaches (LARACA). L’événement qui a réuni plus de 160 personnes a eu lieu le 1er février, à Saint-Bernard.

Projet de patinoire couverte à Saint-Apollinaire

LOISIRS. Afin de prolonger la saison de patinage, la Municipalité de Saint-Apollinaire souhaite se doter d’une patinoire extérieure couverte. Le projet, qui pour l’instant est estimé à plus ou moins 3 M$, pourrait voir le jour en 2021.

Une bourse pour une hockeyeuse de Saint-Narcisse

HOCKEY. La Fondation de l’athlète de l’excellence et les Canadiens de Montréal ont décerné 28 bourses de 1 500$ chacune à de jeunes espoirs du hockey québécois. Parmi les boursiers, on retrouve Jade Picard de Saint-Narcisse-de-Beaurivage.

Saint-Narcisse prépare son 150e anniversaire

SOCIÉTÉ. La municipalité de Saint-Narcisse-de-Beaurivage travaille sur les célébrations entourant son 150e anniversaire. Un comité a été mis sur pied le 29 janvier dernier pour élaborer sur les festivités qui se dérouleront en 2022.

Une fleuriste pas comme les autres

ARTISANAT. Constatant que la beauté des arrangements floraux est toujours éphémère, l’Issoudunoise Amélie Saucier souhaitait plutôt les voir durer dans le temps. C’est ainsi qu’elle a décidé d’utiliser le papier afin de créer de toute pièce des fleurs qui ne faneront jamais.

Les patineuses du CPA Les Dorisseaux se distinguent

PATINAGE. Quatre patineuses du Club de patinage artistique (CPA) Les Dorisseaux de Saint-Agapit se sont distinguées lors des Finales régionales de patinage STAR / Michel Proulx 2020. La compétition a eu lieu au CPA de Beauport, du 10 au 12 janvier derniers.

La Ferme Chalyne championne de la qualité du lait

AGRICULTURE. Les producteurs laitiers Jocelyn Labrecque et Chantale Dancause de la Ferme Chalyne de Saint-Antoine-de-Tilly sont au nombre des 16 champions régionaux nommés par Agropur. Ils ont reçu cette distinction à l’occasion du 31e Gala du Club de l’Excellence d’Agropur qui s’est tenu à Québec, le 31 janvier.

Les courses de bazous célèbrent leur 50e anniversaire

COMMUNAUTÉ. Cette année, les traditionnelles courses de bazous d’Issoudun célèbreront leur cinquantième anniversaire. L’activité, organisée par le sous-conseil d’Issoudun des Chevaliers de Colomb, aura lieu les 9 et 23 février.