(Crédit photo: Érick Deschênes)

COMMUNAUTÉ. La tournée de consultations sur les enjeux de pauvreté, Rassemblons un Québec riche de tout son monde, sera de passage dans la MRC de Lotbinière le 27 janvier prochain, à Saint-Flavien, dans les locaux du Centre-Femmes de Lotbinière.

L’initiative a été lancée l’automne dernier par le Collectif pour un Québec sans pauvreté dans le cadre de son 20e anniversaire. Elle se veut une occasion de faire le point sur la situation de la pauvreté au Québec et de mieux comprendre les diverses réalités qui y sont attachées.

«Qu’est-ce que ça veut dire être en situation de pauvreté en 2020? Est-ce qu’il y a des choses qui ont changé? On s’est mis en mouvement pour aller rencontrer nos membres et nos alliés au Québec pour les questionner notamment sur le phénomène d’exclusion sociale, savoir ce que ça veut dire être sorti de la pauvreté aujourd’hui et quels enjeux cela soulève», a expliqué la co-porte-parole du Collectif, Virginie Larivière.

Cette dernière indique l’importance d'aller vers ceux qui vivent ou qui ont vécu une situation de pauvreté. «On se dit qu’il y a peut-être des enjeux qui se retrouvent dans notre angle mort et qui vaudraient la peine de mettre de l’avant.»

Portrait de la situation

Mme Larivière ajoute que la démarche est pertinente puisque certains enjeux ont évolué ou sont apparus sur le radar au cours des deux dernières décennies.

«On peut penser aux indicateurs qui nous permettent de mesurer la pauvreté. On parle, entre autres, du panier de consommation. Il contient des choses aujourd’hui qui ne faisaient pas partie des besoins de base il y a 20 ans. On peut penser aux télécommunications, à une connexion Internet et au téléphone cellulaire. […] Par rapport à l’exclusion sociale, on s’est rendu compte qu’on avait peu de données sur le phénomène.»

Cette consultation sera également le moment pour les organismes de lutte à la pauvreté dans Lotbinière de faire le point sur la question.

«Pour nous, au Centre-Femmes et au Groupe d’action et de réflexion sur la pauvreté de Lotbinière, ce sera des éléments de plus qu’on aura [pour aider]. On en a déjà en côtoyant nos groupes, mais en mettant tout ça ensemble et en donnant la parole aux gens, comme nous faisons à la Soupe aux cailloux, ça nous aidera avec le Plan de lutte à la pauvreté», a précisé la directrice générale du Centre-Femmes de Lotbinière, Martine Turgeon.

Constats

Même si la réflexion et l’analyse ne sont pas encore commencées, certains enjeux se recoupent d’une région à l’autre. Virginie Larivière parle notamment de l’accessibilité au transport en commun.

«C’est rapidement mis de l’avant comme étant l’une des choses qui seraient à mettre en place pour briser l’exclusion sociale. […] Il y a aussi la question de la gratuité. Dans les villes où il y a un service, cela peut être le coût qui rend les déplacements impossibles. Lorsqu’on a une prestation d’aide sociale d’environ 700 $ par mois, le transport en commun devient une grosse part du budget.»

Les préjugés ont également été soulevés et ce sont souvent les mêmes d’une région à l’autre, a-t-elle ajouté.

Ouvert à tous

Martine Turgeon ajoute que cette consultation s’adresse autant aux hommes qu’aux femmes qui vivent en situation de pauvreté. Ceux qui souhaitent participer doivent s’inscrire en contactant directement le Centre-Femmes de Lotbinière.

Les consultations de Rassemblons un Québec riche de tout son monde se poursuivent jusqu’en avril, partout au Québec.

 

Les plus lus

Collision mortelle à Saint-Gilles

FAITS DIVERS. Deux adolescents, un jeune homme et une jeune femme de 17 ans ont perdu la vie, le 2 janvier, lorsque la voiture dans laquelle ils prenaient place a été impliquée dans une collision sur la route 2018, à Saint-Gilles.

Le Carrefour de Tilly a fermé ses portes

ÉCONOMIE. Le Carrefour de Tilly a définitivement fermé ses portes le 29 décembre dernier. Les propriétaires du restaurant et de la salle de spectacle situés à l’entrée de Saint-Antoine-de-Tilly ont confirmé la fermeture de l’établissement sur le site Internet de l’entreprise.

Le village de Noël de retour à Lotbinière

COMMUNAUTÉ. Déjà impressionnant, le village de Noël installé dans l’église de Lotbinière a encore pris de l’expansion. Cette année, on y retrouve plus de 90 bâtiments, des reproductions à l’échelle de maisons et d’édifices de la municipalité.

Ouvert ou fermé pendant la période des Fêtes

CONSOMMATION. Le ministère de l'Économie et de l'Innovation a publié un rappel informant que les heures et les jours d'ouverture des établissements commerciaux en vigueur durant le temps des fêtes sont les suivants :

Une solution écologique pour la tonte des espaces verts

ENVIRONNEMENT. Si cette pratique ancestrale est populaire en Europe, l’écopâturage est désormais quasi inexistant au Québec. Mais la situation pourrait bientôt changer grâce aux efforts de deux entrepreneurs lotbiniérois qui veulent offrir ce service aux gens de la région.

Les enfants fêtent Noël à Saint-Agapit

COMMUNAUTÉ. Pour une quarantième année consécutive, le Club Lions de Saint-Agapit a égayé la période des fêtes des enfants de la municipalité. Le 40e Noël des enfants s’est déroulé le 22 décembre dernier au Complexe des Seigneuries devant plus de 800 personnes, enfants et parents réunis.

Les médecins prennent en charge plus de 1 000 nouveaux patients

SANTÉ. Le Centre intégré de Santé et de Services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches a confirmé, le 23 décembre, que les médecins de famille du territoire ont pris en charge plus de 1 000 patients orphelins sur le territoire Alphonse-Desjardins.

Noël des enfants à Saint-Apollinaire

COMMUNAUTÉ. Près de 600 personnes, dont 270 enfants, se sont réunies le 14 décembre au Centre multifonctionnel de Saint-Apollinaire. Ils ont participé au Noël des enfants organisé par les Chevaliers de Colomb.

Réflexion sur la forêt seigneuriale

ENVIRONNEMENT. Un groupe d’étudiants en dernière année au baccalauréat intégré en Environnements naturels et aménagés de l’Université Laval s’est penché sur l’avenir de la Forêt seigneuriale Joly de Lotbinière et la mise en place d’un parc régional. Ils sont venus présenter les conclusions de leurs recherches le 17 décembre, à Leclercville, devant des élus et des citoyens de la région.

Les dragons reprennent du service

AFFAIRES. Les jeunes entrepreneurs de la région pourront de nouveau présenter leurs projets devant les dragons de Lotbinière. L’activité sera de retour pour une septième année en 2020 et aura lieu le 13 mars prochain à l’auditorium de l’École Beaurivage.