Gilles Boisvert, Hélène Caron et Jean-Louis Lessard ont travaillé à la concrétisation du projet. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

PATRIMOINE. La Société du patrimoine de Saint-Antoine-de-Tilly a procédé au lancement, le 1er décembre, d’un ouvrage retraçant l’histoire de l’ancienne Seigneurie de Tilly.

L’histoire de la Seigneurie de Tilly, écrit par Julie Noël de Tilly, petite-fille du dernier seigneur de Tilly, avait été publiée une première fois en 1941 et tirée à une poignée de copies artisanales. Aujourd’hui, il n’existerait qu’un seul exemplaire de l’œuvre originale ainsi que quelques photocopies.

Souhaitant que le travail de Julie Noël de Tilly ne tombe pas dans l’oubli, la Société du patrimoine de Saint-Antoine-de-Tilly a décidé de le rééditer.

«C’est un document extraordinaire pour Saint-Antoine-de-Tilly. C’est l’histoire de notre paroisse et de ses débuts. Nous sommes très chanceux d’avoir ça. Il n’y en a pas beaucoup qui peuvent se vanter d’avoir des documents comme ceux-ci», a indiqué Jean-Louis Lessard, l’un des membres de la Société qui a contribué à la réédition du recueil.

Divisé en deux sections on y retrouve d’abord l’histoire de la seigneurie, à travers celles des trois grandes familles qui l’ont possédée de sa fondation, en 1672, jusqu’à l’abolition du régime seigneurial, en 1854. Elle est passée entre les mains des De Villieu, Le Gardeur de Tilly et Noël.

«Dans la deuxième partie, ce sont des documents juridiques : des inventaires, des legs, des donations, des testaments, des ventes. Parfois, c’est écrit en ancien français et Julie Noël de Tilly en a fait la transcription. On a respecté son travail et nous ne sommes pas retournés dans les documents originaux», a ajouté M. Lessard.

Travail de moine

La réalisation du recueil a nécessité un effort «colossal», a simplement décrit le président de la Société du patrimoine, Gilles Boisvert. Il aura fallu un an afin de mener ce projet à bien.

Jean-Louis Lessard raconte qu’au départ, ils ont travaillé à partir d’une photocopie. «On ne savait pas que l’original existait. On l’a appris tardivement et heureusement. Dans les photocopies, les images étaient devenues illisibles», a-t-il relevé.

Les interventions sur le manuscrit de l’auteure ont été minimales, a-t-il précisé, afin de respecter le travail qu’elle a réalisé. «Nous nous sommes quand même permis une liberté, celle d’ajouter cinq ou six photos disponibles à la Bibliothèque nationale ou au Petit Séminaire de Québec. […] on a aussi retouché la typographie et la mise en page.»

A également suivi un long travail de correction. La numérisation du livre a engendré un nombre important de coquilles. Jean-Louis Lessard et Hélène Caron ont donc révisé les textes de façon minutieuse pour s’assurer de toutes les retirer.

Cent copies de L’histoire de la Seigneurie de Tilly ont été imprimées, déjà plus de la moitié ont trouvé preneur. La Société pense à une réimpression. Des exemplaires sont disponibles au bureau municipal.

 

 

 

 

Les plus lus

Collision mortelle à Saint-Gilles

FAITS DIVERS. Deux adolescents, un jeune homme et une jeune femme de 17 ans ont perdu la vie, le 2 janvier, lorsque la voiture dans laquelle ils prenaient place a été impliquée dans une collision sur la route 2018, à Saint-Gilles.

Le Carrefour de Tilly a fermé ses portes

ÉCONOMIE. Le Carrefour de Tilly a définitivement fermé ses portes le 29 décembre dernier. Les propriétaires du restaurant et de la salle de spectacle situés à l’entrée de Saint-Antoine-de-Tilly ont confirmé la fermeture de l’établissement sur le site Internet de l’entreprise.

Le village de Noël de retour à Lotbinière

COMMUNAUTÉ. Déjà impressionnant, le village de Noël installé dans l’église de Lotbinière a encore pris de l’expansion. Cette année, on y retrouve plus de 90 bâtiments, des reproductions à l’échelle de maisons et d’édifices de la municipalité.

Ouvert ou fermé pendant la période des Fêtes

CONSOMMATION. Le ministère de l'Économie et de l'Innovation a publié un rappel informant que les heures et les jours d'ouverture des établissements commerciaux en vigueur durant le temps des fêtes sont les suivants :

Une solution écologique pour la tonte des espaces verts

ENVIRONNEMENT. Si cette pratique ancestrale est populaire en Europe, l’écopâturage est désormais quasi inexistant au Québec. Mais la situation pourrait bientôt changer grâce aux efforts de deux entrepreneurs lotbiniérois qui veulent offrir ce service aux gens de la région.

Les enfants fêtent Noël à Saint-Agapit

COMMUNAUTÉ. Pour une quarantième année consécutive, le Club Lions de Saint-Agapit a égayé la période des fêtes des enfants de la municipalité. Le 40e Noël des enfants s’est déroulé le 22 décembre dernier au Complexe des Seigneuries devant plus de 800 personnes, enfants et parents réunis.

Les médecins prennent en charge plus de 1 000 nouveaux patients

SANTÉ. Le Centre intégré de Santé et de Services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches a confirmé, le 23 décembre, que les médecins de famille du territoire ont pris en charge plus de 1 000 patients orphelins sur le territoire Alphonse-Desjardins.

Noël des enfants à Saint-Apollinaire

COMMUNAUTÉ. Près de 600 personnes, dont 270 enfants, se sont réunies le 14 décembre au Centre multifonctionnel de Saint-Apollinaire. Ils ont participé au Noël des enfants organisé par les Chevaliers de Colomb.

Réflexion sur la forêt seigneuriale

ENVIRONNEMENT. Un groupe d’étudiants en dernière année au baccalauréat intégré en Environnements naturels et aménagés de l’Université Laval s’est penché sur l’avenir de la Forêt seigneuriale Joly de Lotbinière et la mise en place d’un parc régional. Ils sont venus présenter les conclusions de leurs recherches le 17 décembre, à Leclercville, devant des élus et des citoyens de la région.

Les dragons reprennent du service

AFFAIRES. Les jeunes entrepreneurs de la région pourront de nouveau présenter leurs projets devant les dragons de Lotbinière. L’activité sera de retour pour une septième année en 2020 et aura lieu le 13 mars prochain à l’auditorium de l’École Beaurivage.