Les députés conservateurs Pierre Paul-Hus, Jacques Gourde et Richard Lehoux demandent au gouvernement d’agir rapidement afin de régler le conflit de travail au CN. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

ÉCONONIE. La grève des quelque 3 200 employés du Canadien National (CN), déclenchée le 19 novembre pourrait, si elle perdure, avoir des répercussions importantes dans l’économie locale. C’est pour cette raison que les députés conservateurs à la Chambre des communes, Jacques Gourde (Lévis-Lotbinière), Richard Lehoux (Beauce) et Pierre Paul-Hus (Charlesbourg-Haute-Saint-Charles) ainsi que des représentants des milieux agricoles et du propane demandent au nouveau gouvernement de se réunir d’urgence afin de trouver une solution au conflit de travail.

Le transport ferroviaire étant interrompu, l’approvisionnement du Québec en gaz propane l’est également, ce qui fragilise plusieurs secteurs de l’économie.

«Depuis lundi, notre approvisionnement est amputé de 90%. Nous devons gérer nos inventaires, étirer nos livraisons. Nous avons coupé certains clients et priorisé ceux avec du vivant: les fermes avec des animaux. Malheureusement, si la situation continue, on sera probablement dans l’impossibilité de tous les servir ce qui pourrait avoir des conséquences vraiment désastreuses pour les producteurs qui pourraient perdre des animaux, des usines pourraient fermer», a décrié le président-directeur général de Propane GRG, Michel Breton.

Déjà, les impacts de cette pénurie affectent les producteurs agricoles. Ces derniers doivent faire des choix difficiles. «On a du propane pour chauffer nos bâtiments pendant une semaine encore. On a du grain qui n’est pas séché. On a mis ça de côté pour se concentrer sur les animaux, mais d’ici quelques jours, si on n’a pas de propane, ce grain deviendra une perte nette puisqu’il va pourrir», a illustré le copropriétaire de la ferme Lorge de Saint-Narcisse-de-Beaurivage, Pascal Boivin.

Urgence

«On parle de pertes de centaines de millions de dollars à venir dans les prochains jours pour les agriculteurs et elles ne seront pas compensées par aucune compagnie d’assurance. Ce sera désastreux pour l’économie locale. Ensuite, ce seront les secteurs industriels et résidentiels qui seront touchés», a lancé le député de Lévis-Lotbinière, Jacques Gourde.

Pour les élus conservateurs, il est impératif que le premier ministre, Justin Trudeau, agisse rapidement. «Justin Trudeau a le choix, soit qu’il est en mesure de trouver une solution avec le conseil des ministres ou qu’il rappelle le parlement pour faire voter une loi», a poursuivi le député de Charlesbourg-Haute-Saint-Charles, Pierre Paul-Hus.

Ce dernier ajoute qu’il s’agit d’une question de sécurité. «Au Québec, on compte 300 000 résidences unifamiliales qui ont besoin de propane pour le chauffage. Il y a aussi les maisons pour personnes âgées et la restauration.» 

Les trois députés conservateurs indiquent qu’eux et leurs collègues sont prêts à se rendre à Ottawa dans les prochaines heures afin de siéger et d’enclencher un processus législatif qui mettrait fin à la crise. D’ailleurs, ils lancent un appel aux autres partis d’opposition afin qu’ils les appuient dans cette démarche.

 

 

Les plus lus

De nouveaux éléments dans l’affaire Martin Carpentier

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec a confirmé ce matin qu’elle a en main des éléments lui laissant croire que Martin Carpentier, 44 ans de Lévis, serait toujours en vie et se trouverait dans la MRC de Lotbinière. Ce dernier est recherché depuis le 8 juillet.

Collision mortelle à Saint-Gilles

FAITS DIVERS. Deux personnes ont perdu la vie cet après-midi, à Saint-Gilles, lors d’une collision impliquant une moto à trois roues et une voiture. Les événements sont survenus vers 13h45 sur la route 273.

«Éléments d’intérêt» retrouvés dans le cas Martin Carpentier

Toujours à la recherche du Lévisien en fuite, Martin Carpentier, dans le secteur de Saint-Apollinaire, la Sûreté du Québec (SQ) a annoncé, ce matin, qu'elle a découvert des «éléments d’intérêt» pour l’enquête dont la nature n’a pas été encore révélée.

Un triste hommage de la mère de Norah et Romy Carpentier

Amélie Lemieux, la mère de Norah et Romy Carpentier dont les corps inertes ont été retrouvés le 11 juillet dans un boisé de Saint-Apollinaire, est venue se recueillir au mémorial érigé au parc des Chutes-de-la-Chaudière accompagnée de sa famille, le 13 juillet.

Norah et Romy Carpentier : le bureau du coroner précise son rôle

ENQUÊTE. L’enquête du coroner sur les morts des Lévisiens Norah et Romy Carpentier ainsi que de leur père, Martin, survenues à Saint-Apollinaire a été confiée à la coroner et avocate Sophie Régnière. Son rapport devrait être déposé dans environ un an.

Martin Carpentier : nouvelle stratégie de communication

FAITS DIVERS. Quatre jours après le début de la chasse à l’homme pour mettre la main au collet de Martin Carpentier, 44 ans, de Lévis, la Sûreté du Québec a décidé, hier soir, de rester muette sur la suite de l’opération de recherche. Ce dernier est recherché par les autorités depuis samedi après la découverte des corps de ses deux filles Norah et Romy dans un boisé de Saint-Apollinaire.

COVID-19 : plus qu'un cas actif en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Comme depuis quelques jours, aucun nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus n'a été constaté en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Même qu'il n'y a désormais qu'un seul cas actif dans la région, plus précisément à Lévis.

Les recherches se poursuivent pour mettre la main sur Martin Carpentier

CHASSE À L'HOMME. Après une nuit de recherches sans résultats, les policiers poursuivent ce matin leurs recherches dans le boisé situé dans le quadrilatère formé par le rang Bois-Joly, la route de l'Ormière, le rang Saint-Lazare et la route des Ruisseaux, à Saint-Apollinaire, afin de retrouver Martin Carpentier. Le Lévisien de 44 ans est le suspect principal en lien avec la découverte des corps sa...

Norah et Romy Carpentier ont été assassinées

FAITS DIVERS. Martin Carpentier a bel et bien tué ses filles, Norah (11 ans) et Romy (6 ans), et s’est ensuite enlevé la vie. L’ensemble du drame s’est joué dans les heures qui ont suivi l’embardée survenue dans la soirée du 8 juillet sur l’autoroute 20, à Saint-Apollinaire. C’est ce qu’a expliqué l’inspecteur chef et directeur des communications de la Sûreté du Québec, Guy Lapointe, en point de p...

La SQ déploie plus d'effectifs afin de localiser Martin Carpentier

CHASSE À L'HOMME. C'est sous la pluie que s'amorce vendredi la huitième journée de recherche afin de trouver Martin Carpentier, ce Lévisien de 44 ans activement recherché par la Sûreté du Québec (SQ) en lien avec les décès de deux fillettes lévisiennes, Norah et Romy.