Avec le vidéoclip de sa chanson Les pieds dans le vide, Alicia Deschênes veut sensibiliser le public à la prématurité. Crédit photo : Karoline Boucher

​CHANSON. Originaire de Saint-Agapit, l’auteure-compositrice-interprète Alica Deschênes a récemment décidé de mettre l’une de ses œuvres au service d’une cause qui lui tient à cœur. Grâce au vidéoclip de sa chanson Les pieds dans le vide, la jeune artiste veut sensibiliser petits et grands au fait que naître prématurément ne signifie pas être affligé de lourdes séquelles plus tard.

Par Érick Deschênes – Collaboration spéciale

C’est Alicia Deschênes qui a elle-même approché Préma-Québec, un organisme qui a pour mission d'améliorer la qualité de vie des enfants prématurés en offrant un appui éducatif, psychologique et financier à leurs parents, pour faire quelque chose pour les soutenir.

Cette organisation touche particulièrement la jeune femme de 23 ans puisqu’elle est elle-même une prématurée. Née à 27 semaines de grossesse, Alicia Deschênes n’a subi aucune séquelle de son arrivée plus tôt que prévue dans notre monde.

«Ça faisait longtemps que je voulais m’impliquer pour les enfants prématurés. Mes parents m’ont parlé de cette épreuve difficile qu’ils ont vécus. Ce qui leur a permis de se raccrocher, c’est de voir des enfants prématurés plus grands qui n’avaient pas de problème. Et c’est ce que j’ai voulu mettre de l’avant», partage-t-elle.

Livrer un message positif

En effet, dans le vidéoclip de Les pieds dans le vide, Alicia Deschênes a demandé à plusieurs prématurés, désormais grands, d’être figurants afin de souligner que la naissance prématurée n’est pas qu’une épreuve, mais souvent le début de belles aventures.

«Les gens ne savent pas que 85 % des enfants prématurés iront très bien par la suite. Malheureusement, on pense souvent juste au négatif et aux cas qui se terminent mal. Mais il y a tellement d’amour et de ressources autour des bébés prématurés que souvent ça se termine bien», illustre celle qui est désormais ambassadrice pour Préma-Québec.

D’ailleurs, l’initiative d’Alicia Deschênes a touché plusieurs parents d’enfants prématurés comme elle l’a pu le constater au cours des dernières semaines.

«Au départ, je n’ai pas écrit cette chance avec cette situation en tête. Avec le vidéoclip, elle a toutefois pris du sens à ce niveau pour plusieurs familles touchées par la prématurité, qui ont toutes été plongées dans cet univers inconnu malgré eux», explique l’artiste originaire de la MRC de Lotbinière.

Notons que Préma-Québec a profité de la Journée mondiale de la prématurité, qui avait lieu le 17 novembre, pour faire appel à la générosité des Québécois afin de soutenir sa mission. Les personnes intéressées peuvent faire un don pour cette cause au www.jedonneenligne.org/premaquebec/DON/.

Rappelons finalement que quelque 6 000 familles québécoises sont confrontés, chaque année, à la naissance prématurée de leur bébé.

Les plus lus

COVID-19 : début de la vaccination en Chaudière-Appalaches

Le premier vaccin contre la COVID-19 dans la région de la Chaudière-Appalaches a été administré le 23 décembre au CHSLD Paul-Gilbert à Lévis. Une trentaine de résidents du CHSLD, où une éclosion est en cours, seront vaccinés aujourd’hui.

Gel et baisse de taxes à Saint-Apollinaire

POLITIQUE. Les citoyens de Saint-Apollinaire, selon le secteur où ils habitent (urbain ou rural), auront droit à un gel ou une baisse de leur compte de taxes en 2021. C’est l’un des principaux points qui ressort du budget adopté par le conseil municipal le 14 décembre dernier à l’occasion d’une séance extraordinaire.

COVID-19 : encore près de 100 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Pour une deuxième journée consécutive, près de 100 nouveaux cas d'infection au coronavirus, soit 93, ont été découverts dimanche en Chaudière-Appalaches. Cependant, selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie publié par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), la COVID-19 n'a pas provoqué de nouveaux décès dans la région.

COVID-19 : l’état de la situation en Chaudière-Appalaches

Selon les plus récentes données compilées au cours des dernières 24 heures concernant la COVID-19, 96 nouveaux cas infectés ont été découverts en Chaudière-Appalaches, ce 28 décembre. Depuis le 24 décembre, ce sont 343 nouveaux cas et 10 décès reliés à la maladie qui ont été constatés sur le territoire.

Un village de Noël au pied de six sapins

COMMUNAUTÉ. La période des Fêtes est toujours attendue avec impatience par Bernard Breton. Chaque année, depuis près de 25 ans, son cœur d’enfant s’exprime par la création d’un village de Noël dans sa résidence de Saint-Agapit. Avec le temps, il y a ajouté de plus en plus de maisonnettes, dont certaines pièces faites à la main. Tant et si bien qu’aujourd’hui, le village ne se trouve plus sous le s...

COVID-19 : nouveaux sommets de nouveaux cas

SANTÉ. Que ce soit en Chaudière-Appalaches ou à l'échelle de la province, les records de nouveaux cas quotidiens de COVID-19 confirmés ont été battus hier, selon les données dévoilées jeudi par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec.

COVID-19 : mise à jour de la situation après deux jours de relâche

En raison des jours fériés du temps des Fêtes, Québec a fait relâche de ses bilans quotidiens de la situation de la COVID-19 dans la province les 25 et 26 décembre. Ce sont 6 783 nouveaux cas qui ont été découverts entre le 24 et le 26 décembre derniers.

Services en ligne : une partie de la population laissée pour compte

SOCIÉTÉ. Depuis le mois de mars, les gouvernements, plusieurs entreprises et institutions financières ont mis en place des services en ligne afin d’éviter les contacts qui pourraient contribuer à la propagation de la COVID-19. Cependant, aussi utiles soient-ils, ils contribuent à isoler une partie plus vulnérable de la population.

Décès de l’ancien député Jean-Guy Paré

POLITIQUE. L’ancien député de Lotbinière à l’Assemblée nationale, Jean-Guy Paré, est décédé le 26 décembre dernier à l'âge de 73 ans. M. Paré avait représenté le Parti québécois de 1994 à 2003.

COVID-19 : quatre autres résidents de la Chaudière-Appalaches succombent

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, mercredi, que quatre autres résidents de la région ont dernièrement perdu leur combat contre le coronavirus. De plus, pour une quatrième journée consécutive, près de 100 personnes demeurant en Chaudière-Appalaches ont appris qu'ils avaient contracté la COVID-19, selon le plus récent bilan du CISS...