En compagnie de bénévoles, d’élues municipales et de la représentante de la députée provinciale Isabelle Lecours, Jacques Gourde et Andréanne Leblanc ont donné le coup d’envoi de la campagne. Crédit photo : Érick Deschênes

GÉNÉROSITÉ. C’est le 11 novembre qu’Aide alimentaire Lotbinière (AAL) a lancé sa campagne des paniers de Noël 2019, tenue cette année sous la présidence d’honneur de Jacques Gourde. L’organisme, les comités locaux et les services d’entraide qui s’activent dans le cadre de l’initiative espèrent que les Lotbiniérois seront une nouvelle fois généreux afin de garnir les paniers de Noël qui seront remis à ceux qui en ont besoin.

Par Érick Deschênes – Collaboration spéciale

«J’espère que les gens seront généreux. Aujourd’hui, c’est la journée où nous nous rappelons des vétérans de l’armée. Mais le lancement de la campagne d’AAL nous permet aussi de nous rappeler que des gens de la MRC de Lotbinière ont des fins de mois plus difficile. Pour les aider, nous voulons des paniers de Noël bien remplis», a d’emblée déclaré M. Gourde, député fédéral de Lévis-Lotbinière.

Bon an, mal an, AAL, les comités locaux et les services d’entraide peuvent donner environ 400 paniers juste avant Noël à des résidents des 18 municipalités de la région grâce aux dons obtenus lors de la campagne. Une attention qui fait toute une différence pour permettre à des Lotbiniérois démunis de passer un beau temps des Fêtes.

«Malgré que l’insécurité alimentaire soit présente tout au long de l’année, la période des Fêtes est un moment où le besoin se fait davantage ressentir. C’est une période où l’on peut oublier nos soucis et passer du bon temps en famille. Malheureusement, nous n’avons pas tous cette chance. En offrant un panier de Noël à une personne ou une famille qui en a véritablement besoin, nous leur donnons de la joie tout en évitant qu’ils se demandent s’ils pourront manger à Noël», a souligné Andréanne Leblanc, directrice générale d’AAL.

Plusieurs moyens pour contribuer

Actifs depuis quelques semaines, les comités locaux formés dans le cadre de la campagne vont directement solliciter les gens de la région pour obtenir des denrées non périssables ou des produits de première nécessité, notamment grâce à l’installation de boîtes de dons.

Également, l’entrepôt d’AAL, à Saint-Flavien, pourra recevoir ces dons ainsi que des contributions monétaires. Le Peuple Lotbinière mettra également l’épaule à la roue pour soutenir la campagne. Dans le cadre de sa promotion Pour un meilleur Noël, votre hebdomadaire remet 50 $ en bons d’épicerie à AAL à l’achat d’une publicité dans cette section spéciale.

De plus, en collaboration avec la Maison de la Famille de Lotbinière, AAL va recevoir des employés de Telus et de l’organisme Réno-Jouets. Lors de cette visite, des enfants des familles sélectionnées recevront des jouets. Par la suite, les jouets restants seront pour leur part donnés aux comités locaux, qui pourront ainsi bonifier les paniers de Noël.

Enfin, AAL recevra aussi des dons du Syndicat de l’UPA de Lotbinière-Nord, du syndicat des producteurs acéricoles et de la Guignolée des chums, un événement caritatif lévisien, pour garnir les paniers de Noël.

Soulignons finalement que les personnes qui auraient besoin d’un panier de Noël peuvent consulter la page Facebook d’AAL ou son site Web pour obtenir le numéro de téléphone à joindre pour s’inscrire à la distribution de leur secteur.

BD : 

Les plus lus

De nouveaux éléments dans l’affaire Martin Carpentier

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec a confirmé ce matin qu’elle a en main des éléments lui laissant croire que Martin Carpentier, 44 ans de Lévis, serait toujours en vie et se trouverait dans la MRC de Lotbinière. Ce dernier est recherché depuis le 8 juillet.

Collision mortelle à Saint-Gilles

FAITS DIVERS. Deux personnes ont perdu la vie cet après-midi, à Saint-Gilles, lors d’une collision impliquant une moto à trois roues et une voiture. Les événements sont survenus vers 13h45 sur la route 273.

«Éléments d’intérêt» retrouvés dans le cas Martin Carpentier

Toujours à la recherche du Lévisien en fuite, Martin Carpentier, dans le secteur de Saint-Apollinaire, la Sûreté du Québec (SQ) a annoncé, ce matin, qu'elle a découvert des «éléments d’intérêt» pour l’enquête dont la nature n’a pas été encore révélée.

Un triste hommage de la mère de Norah et Romy Carpentier

Amélie Lemieux, la mère de Norah et Romy Carpentier dont les corps inertes ont été retrouvés le 11 juillet dans un boisé de Saint-Apollinaire, est venue se recueillir au mémorial érigé au parc des Chutes-de-la-Chaudière accompagnée de sa famille, le 13 juillet.

Norah et Romy Carpentier : le bureau du coroner précise son rôle

ENQUÊTE. L’enquête du coroner sur les morts des Lévisiens Norah et Romy Carpentier ainsi que de leur père, Martin, survenues à Saint-Apollinaire a été confiée à la coroner et avocate Sophie Régnière. Son rapport devrait être déposé dans environ un an.

Martin Carpentier : nouvelle stratégie de communication

FAITS DIVERS. Quatre jours après le début de la chasse à l’homme pour mettre la main au collet de Martin Carpentier, 44 ans, de Lévis, la Sûreté du Québec a décidé, hier soir, de rester muette sur la suite de l’opération de recherche. Ce dernier est recherché par les autorités depuis samedi après la découverte des corps de ses deux filles Norah et Romy dans un boisé de Saint-Apollinaire.

COVID-19 : plus qu'un cas actif en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Comme depuis quelques jours, aucun nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus n'a été constaté en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Même qu'il n'y a désormais qu'un seul cas actif dans la région, plus précisément à Lévis.

Les recherches se poursuivent pour mettre la main sur Martin Carpentier

CHASSE À L'HOMME. Après une nuit de recherches sans résultats, les policiers poursuivent ce matin leurs recherches dans le boisé situé dans le quadrilatère formé par le rang Bois-Joly, la route de l'Ormière, le rang Saint-Lazare et la route des Ruisseaux, à Saint-Apollinaire, afin de retrouver Martin Carpentier. Le Lévisien de 44 ans est le suspect principal en lien avec la découverte des corps sa...

Norah et Romy Carpentier ont été assassinées

FAITS DIVERS. Martin Carpentier a bel et bien tué ses filles, Norah (11 ans) et Romy (6 ans), et s’est ensuite enlevé la vie. L’ensemble du drame s’est joué dans les heures qui ont suivi l’embardée survenue dans la soirée du 8 juillet sur l’autoroute 20, à Saint-Apollinaire. C’est ce qu’a expliqué l’inspecteur chef et directeur des communications de la Sûreté du Québec, Guy Lapointe, en point de p...

La SQ déploie plus d'effectifs afin de localiser Martin Carpentier

CHASSE À L'HOMME. C'est sous la pluie que s'amorce vendredi la huitième journée de recherche afin de trouver Martin Carpentier, ce Lévisien de 44 ans activement recherché par la Sûreté du Québec (SQ) en lien avec les décès de deux fillettes lévisiennes, Norah et Romy.