(Crédit photo : Archives)

AFFAIRES. Saint-Agapit a maintenant les coudées franches pour l’acquisition d’un terrain de plus d’un million de pieds carrés situé dans le prolongement de l’avenue Bergeron. Avant d’aller de l’avant, la municipalité devait ouvrir ses registres afin de donner l'occasion à ceux qui s’opposaient à la dépense de 1,4 M$ de réclamer un référendum. À leur fermeture, le 23 octobre, il n’y a pas suffisamment eu de signatures pour déclencher le processus référendaire.

Plus de 379 signatures étaient nécessaires à la tenue d’une consultation. Sur les 3 680 électeurs inscrits de la municipalité, seulement 175 ont manifesté leur opposition.

Rappelons que l’achat de ces terres s’ajoutera à une zone de 260 000 pieds que la municipalité possède dans ce secteur et lui permettra d’agrandir son périmètre urbain ainsi que d’accroître son potentiel commercial.

Le territoire visé a été évalué à un peu plus de 1,5 M$. Le propriétaire et la municipalité se sont entendus pour un prix de vente de 1,4 M$. L’emprunt sera remboursé sur une période de 30 ans. La vente des terrains et la construction de nouveaux immeubles permettront également à Saint-Agapit d’augmenter ses revenus par la perception de nouvelles taxes.

«Ce que les gens me disent, c’est qu’on est rendus là. Nous sommes prêts pour le résidentiel. Le conseil municipal souhaite plus de commerces de proximité et ce sera une belle zone [pour le faire]», avait fait savoir le maire, Yves Gingras. Il faut aussi dire que Saint-Agapit a le potentiel d’ajouter 600 nouvelles portes à l’est de ce secteur dans les prochaines années.

 

 

Les plus lus

L’accès au compte d’urgence pour les entreprises élargit

POLITIQUE. Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a confirmé ce matin l’élargissement des critères d’admissibilité au Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC).

Accident mortel à Lotbinière

FAITS DIVERS. Un homme de 34 ans originaire de Sainte-Croix, Dave Martel-Viziau, a perdu la vie hier (26 avril), alors qu’il a perdu le contrôle de la moto sur laquelle il se trouvait. L’accident est survenu sur la route 132, dans la municipalité de Lotbinière.

Se réinventer pour faire face à la crise

ÉCONOMIE. Depuis le début de la crise sanitaire, Le Porc de Beaurivage a vu fondre une bonne partie de sa clientèle composée de restaurateurs, de chefs et de bouchers. Toutefois, une décision d’affaires prise l’automne dernier leur permet maintenant de combler une part de ce vide.

Des fleurs pour la fête des Mères

COMMUNAUTÉ. Annie Charest a donné le sourire à une centaine de femmes de la MRC de Lotbinière, de Lévis et de Québec pendant la fin de semaine de la fête des Mères. Celle qui possède son salon de coiffure à Laurier-Station a parcouru près de 400 km en voiture pendant deux jours pour surprendre certaines de ses clientes, qui sont également des mamans, avec un bouquet de fleurs.

Une photographe de Saint-Apollinaire se distingue

CULTURE. Le talent d’une photographe de Saint-Apollinaire, Josée Talbot, a récemment été reconnu par ses pairs. Elle a reçu, le 25 avril dernier, le titre d’Artisan des arts photographiques (Craftman of Photographic Arts) décerné par les Photographes professionnels du Canada. Cette distinction lui a été remise par la présidente de l’association, Louise Vessey, lors du gala virtuel de l’association...

COVID-19 : l'état de la situation à 14h

CORONAVIRUS. Voici un résumé des derniers développements, autant régionaux que nationaux, portant sur la crise de la COVID-19.

Deux nouveaux cas de COVID-19 en Lotbinière

SANTÉ. Dans le bilan quotidien du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), on constate l’apparition de deux nouveaux cas de COVID-19 dans la MRC de Lotbinière. Cela porte le total de personnes qui ont été infectées par la maladie, depuis le début de la crise, à 20.

De nouveaux cas dans Lotbinière

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a confirmé deux nouveaux cas de COVID-19 dans la MRC de Lotbinière. Cela porte maintenant le nombre de personnes infectées à 22 dans la région.

Un projet de réinsertion sociale populaire

COMMUNAUTÉ. L’Oasis de Lotbinière se réjouit du succès qu’a rencontré son Projet nichoir auprès de la population. En deux ans, 438 nichoirs fabriqués par des participants au programme d’intégration sociale ont été vendus, majoritairement à des citoyens de la MRC de Lotbinière.

Un virage web payant

ÉCONOMIE. Depuis le début de la crise de la COVID-19, certaines entreprises québécoises ont réussi à tirer leur épingle du jeu. C’est notamment le cas de Meubles South Shore. Le fabricant de meubles basé à Sainte-Croix a vu ses ventes en ligne bondir de 90%.