Ghislain Daigle portera les couleurs des libéraux pour Lévis-Lotbinière. (Crédit photo : Alexandre Bellemare)

POLITIQUE. L’ingénieur et ex-maire de Saint-Antoine-de-Tilly, Ghislain Daigle, a officiellement lancé sa campagne électorale auprès du Parti libéral du Canada (PLC) dans la circonscription de Lévis-Lotbinière en vue des élections fédérales du 21 octobre prochain, le 24 septembre dernier.

En effet, ce dernier aura à cœur les enjeux environnementaux afin d’offrir un futur plus vert à la population. «Avec tout le bagage que j’ai, je me dis que ce serait pertinent d’aller à la Chambre des communes et amener des exemples concrets de réalisations pour les aider à prendre les bonnes décisions. Je veux leur apporter du concret», a-t-il lancé d’emblée.

À ses yeux, le gouvernement fédéral aura à se pencher sur d’importants aspects environnementaux et économiques au cours des prochaines années afin de faire du Canada un pays à l’avant-garde. «Il faut regarder tous les aspects de la société et travailler dans tous les contextes. Quand on peut progresser comme société dans des éléments environnementaux et économiques, tout ce qu’on dégage de plus, ce sont des éléments qui nous permettent de progresser», a expliqué M. Daigle.

Des enjeux importants

Du côté de Lotbinière, il priorisera le sort des agriculteurs afin de contrer la pénurie de main-d’œuvre et ainsi empêcher les risques de fermetures de certaines entreprises agricoles de la région. «Je veux encourager l’employabilité. Selon moi, c’est toujours le gros problème de l’heure. On a été chanceux dans Lotbinière, quelques usines qui manquaient d’employés ont bénéficié de travailleurs étrangers pendant l’été», a partagé le candidat libéral.

À Lévis, la Davie, le troisième lien et le pont de Québec seront les sujets importants de sa campagne. «Je vais être là pour soutenir la Davie, mais j’y serai pour les pousser dans l’innovation! Il faut les soutenir et être là pour leur donner une étiquette internationale», a affirmé M. Daigle qui aimerait trouver de nouvelles idées pour que le chantier maritime de Lévis puisse développer des expertises uniques.

Pour ce qui est du pont de Québec, le candidat de Lévis-Lotbinière ne se positionne pas quant à l’achat de ce dernier par le fédéral. «Le dossier du pont est complexe parce qu’il n’appartient pas au fédéral, il faut revoir toute cette démarche pour pouvoir le régler», a-t-il exposé.

Ghislain Daigle souhaite offrir son expertise afin que le Canada soit plus efficient, développe de nouvelles expertises et mise sur les ressources du pays afin de le faire rayonner.

Avancer plutôt que de stagner

M. Daigle s’opposera au député conservateur sortant en poste depuis 2006 dans la circonscription, Jacques Gourde. Selon lui, le Parti conservateur du Canada est synonyme de stagnation et de régression.

«L’être humain n’est pas qu’une équation de comptable! Si on veut évoluer, il faut faire des efforts et prendre des risques. En coupant, on ne prend plus de risques, on n’évolue pas. Pendant ce temps-là, nos voisins prennent de l’avance! Il faut se mettre de l’avant. Les électeurs ont le choix entre quelqu’un (Jacques Gourde) de statique qui souhaite reculer comparé à moi, qui veut avancer et se battre pour ça», a-t-il conclu.

 

Les plus lus

Collision mortelle

FAITS DIVERS. Un homme d’une soixantaine d’années, originaire de Sainte-Croix, a perdu la vie à la suite d’une collision survenue, tôt hier matin, à Issoudun.

Un Gillois dans les hautes sphères de l’armée

PORTRAIT. Brigadier-général des Forces armées canadiennes, Marc Gagné a été promu, le 6 août dernier, au grade de major-général. Depuis sa nomination, le Gillois occupe d’importantes fonctions au sein de l’état-major à titre de chef des programmes stratégiques du personnel militaire.

Marc Fontaine veut changer les choses

POLITIQUE. Intéressé depuis près de 35 ans par la politique, le candidat du Parti populaire du Canada dans Lévis-Lotbinière, Marc Fontaine, a décidé de faire le grand saut cette année.

Le comptoir postal de Saint-Gilles fermera sous peu

SOCIÉTÉ. Saint-Gilles a perdu son bureau de poste il y a un peu plus de 25 ans après le départ à la retraite de son maître de poste. Jusqu’à aujourd’hui, certains services de base étaient assurés par un comptoir postal situé à même les locaux d’Alimentation Saint-Gilles. Ce dernier sera fermé, en principe, aujourd'hui.

Les candidats de Lévis-Lotbinière débattent

POLITIQUE. Cinq des six candidats à l’élection fédérale du 21 octobre dans la circonscription de Lévis-Lotbinière ont débattu de différents grands enjeux abordés depuis le début de la campagne électorale. À l’invitation du Cégep de Thetford, ils se sont réunis, le 8 octobre, au Complexe des Seigneuries de Saint-Agapit.

Le Télaitroman présenté à Leclercville

TÉLÉVISION. Un peu plus de 50 personnes se sont réunies à la ferme DesGémo de Leclercville le 19 septembre. Elles avaient été invitées au visionnement exclusif de la nouvelle campagne de promotion des Producteurs de lait du Québec, le Télaitroman.

Exposition de photos à Lotbinière

CULTURE. Dans sa plus récente exposition, la photographe Claire Gauthier met le fleuve Saint-Laurent en vedette. La voix des eaux sera présentée jusqu’au 1er novembre à la Galerie Fernand-Auger du Centre Chartier-de-Lotbinière.

Ghislain Daigle propose d’«avancer» avec les libéraux

POLITIQUE. L’ingénieur et ex-maire de Saint-Antoine-de-Tilly, Ghislain Daigle, a officiellement lancé sa campagne électorale auprès du Parti libéral du Canada (PLC) dans la circonscription de Lévis-Lotbinière en vue des élections fédérales du 21 octobre prochain, le 24 septembre dernier.

Le Bloc présente ses priorités environnementales

POLITIQUE. Les candidats du Bloc québécois de Chaudière-Appalaches, François-Noël Brault (Lévis-Lotbinière), Sébastien Bouchard-Théberge (Bellechasse-Les Etchemins-Lévis) et Priscilla Corbeil (Mégantic-L’Érable) se sont réunis le 30 septembre au parc des Chutes-de-la-Chaudière pour exposer différents enjeux environnementaux de Chaudière-Appalaches.

Une voix pour l’environnement

POLITIQUE. Depuis qu’il est en âge de voter, le candidat du Parti vert du Canada dans Lévis-Lotbinière, Patrick Kerr, a toujours été sensible à la cause environnementale. En portant les couleurs de la formation politique, il souhaite donner une voix à ceux qui partagent les mêmes valeurs et préoccupations.