Ghislain Daigle portera les couleurs des libéraux pour Lévis-Lotbinière. (Crédit photo : Alexandre Bellemare)

POLITIQUE. L’ingénieur et ex-maire de Saint-Antoine-de-Tilly, Ghislain Daigle, a officiellement lancé sa campagne électorale auprès du Parti libéral du Canada (PLC) dans la circonscription de Lévis-Lotbinière en vue des élections fédérales du 21 octobre prochain, le 24 septembre dernier.

En effet, ce dernier aura à cœur les enjeux environnementaux afin d’offrir un futur plus vert à la population. «Avec tout le bagage que j’ai, je me dis que ce serait pertinent d’aller à la Chambre des communes et amener des exemples concrets de réalisations pour les aider à prendre les bonnes décisions. Je veux leur apporter du concret», a-t-il lancé d’emblée.

À ses yeux, le gouvernement fédéral aura à se pencher sur d’importants aspects environnementaux et économiques au cours des prochaines années afin de faire du Canada un pays à l’avant-garde. «Il faut regarder tous les aspects de la société et travailler dans tous les contextes. Quand on peut progresser comme société dans des éléments environnementaux et économiques, tout ce qu’on dégage de plus, ce sont des éléments qui nous permettent de progresser», a expliqué M. Daigle.

Des enjeux importants

Du côté de Lotbinière, il priorisera le sort des agriculteurs afin de contrer la pénurie de main-d’œuvre et ainsi empêcher les risques de fermetures de certaines entreprises agricoles de la région. «Je veux encourager l’employabilité. Selon moi, c’est toujours le gros problème de l’heure. On a été chanceux dans Lotbinière, quelques usines qui manquaient d’employés ont bénéficié de travailleurs étrangers pendant l’été», a partagé le candidat libéral.

À Lévis, la Davie, le troisième lien et le pont de Québec seront les sujets importants de sa campagne. «Je vais être là pour soutenir la Davie, mais j’y serai pour les pousser dans l’innovation! Il faut les soutenir et être là pour leur donner une étiquette internationale», a affirmé M. Daigle qui aimerait trouver de nouvelles idées pour que le chantier maritime de Lévis puisse développer des expertises uniques.

Pour ce qui est du pont de Québec, le candidat de Lévis-Lotbinière ne se positionne pas quant à l’achat de ce dernier par le fédéral. «Le dossier du pont est complexe parce qu’il n’appartient pas au fédéral, il faut revoir toute cette démarche pour pouvoir le régler», a-t-il exposé.

Ghislain Daigle souhaite offrir son expertise afin que le Canada soit plus efficient, développe de nouvelles expertises et mise sur les ressources du pays afin de le faire rayonner.

Avancer plutôt que de stagner

M. Daigle s’opposera au député conservateur sortant en poste depuis 2006 dans la circonscription, Jacques Gourde. Selon lui, le Parti conservateur du Canada est synonyme de stagnation et de régression.

«L’être humain n’est pas qu’une équation de comptable! Si on veut évoluer, il faut faire des efforts et prendre des risques. En coupant, on ne prend plus de risques, on n’évolue pas. Pendant ce temps-là, nos voisins prennent de l’avance! Il faut se mettre de l’avant. Les électeurs ont le choix entre quelqu’un (Jacques Gourde) de statique qui souhaite reculer comparé à moi, qui veut avancer et se battre pour ça», a-t-il conclu.

 

Les plus lus

COVID-19 : début de la vaccination en Chaudière-Appalaches

Le premier vaccin contre la COVID-19 dans la région de la Chaudière-Appalaches a été administré le 23 décembre au CHSLD Paul-Gilbert à Lévis. Une trentaine de résidents du CHSLD, où une éclosion est en cours, seront vaccinés aujourd’hui.

Gel et baisse de taxes à Saint-Apollinaire

POLITIQUE. Les citoyens de Saint-Apollinaire, selon le secteur où ils habitent (urbain ou rural), auront droit à un gel ou une baisse de leur compte de taxes en 2021. C’est l’un des principaux points qui ressort du budget adopté par le conseil municipal le 14 décembre dernier à l’occasion d’une séance extraordinaire.

COVID-19 : encore près de 100 nouveaux cas en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Pour une deuxième journée consécutive, près de 100 nouveaux cas d'infection au coronavirus, soit 93, ont été découverts dimanche en Chaudière-Appalaches. Cependant, selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie publié par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), la COVID-19 n'a pas provoqué de nouveaux décès dans la région.

COVID-19 : l’état de la situation en Chaudière-Appalaches

Selon les plus récentes données compilées au cours des dernières 24 heures concernant la COVID-19, 96 nouveaux cas infectés ont été découverts en Chaudière-Appalaches, ce 28 décembre. Depuis le 24 décembre, ce sont 343 nouveaux cas et 10 décès reliés à la maladie qui ont été constatés sur le territoire.

Un village de Noël au pied de six sapins

COMMUNAUTÉ. La période des Fêtes est toujours attendue avec impatience par Bernard Breton. Chaque année, depuis près de 25 ans, son cœur d’enfant s’exprime par la création d’un village de Noël dans sa résidence de Saint-Agapit. Avec le temps, il y a ajouté de plus en plus de maisonnettes, dont certaines pièces faites à la main. Tant et si bien qu’aujourd’hui, le village ne se trouve plus sous le s...

COVID-19 : nouveaux sommets de nouveaux cas

SANTÉ. Que ce soit en Chaudière-Appalaches ou à l'échelle de la province, les records de nouveaux cas quotidiens de COVID-19 confirmés ont été battus hier, selon les données dévoilées jeudi par le ministère de la Santé et des Services sociaux du Québec.

COVID-19 : mise à jour de la situation après deux jours de relâche

En raison des jours fériés du temps des Fêtes, Québec a fait relâche de ses bilans quotidiens de la situation de la COVID-19 dans la province les 25 et 26 décembre. Ce sont 6 783 nouveaux cas qui ont été découverts entre le 24 et le 26 décembre derniers.

Services en ligne : une partie de la population laissée pour compte

SOCIÉTÉ. Depuis le mois de mars, les gouvernements, plusieurs entreprises et institutions financières ont mis en place des services en ligne afin d’éviter les contacts qui pourraient contribuer à la propagation de la COVID-19. Cependant, aussi utiles soient-ils, ils contribuent à isoler une partie plus vulnérable de la population.

Décès de l’ancien député Jean-Guy Paré

POLITIQUE. L’ancien député de Lotbinière à l’Assemblée nationale, Jean-Guy Paré, est décédé le 26 décembre dernier à l'âge de 73 ans. M. Paré avait représenté le Parti québécois de 1994 à 2003.

COVID-19 : quatre autres résidents de la Chaudière-Appalaches succombent

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé, mercredi, que quatre autres résidents de la région ont dernièrement perdu leur combat contre le coronavirus. De plus, pour une quatrième journée consécutive, près de 100 personnes demeurant en Chaudière-Appalaches ont appris qu'ils avaient contracté la COVID-19, selon le plus récent bilan du CISS...