Ghislain Daigle portera les couleurs des libéraux pour Lévis-Lotbinière. (Crédit photo : Alexandre Bellemare)

POLITIQUE. L’ingénieur et ex-maire de Saint-Antoine-de-Tilly, Ghislain Daigle, a officiellement lancé sa campagne électorale auprès du Parti libéral du Canada (PLC) dans la circonscription de Lévis-Lotbinière en vue des élections fédérales du 21 octobre prochain, le 24 septembre dernier.

En effet, ce dernier aura à cœur les enjeux environnementaux afin d’offrir un futur plus vert à la population. «Avec tout le bagage que j’ai, je me dis que ce serait pertinent d’aller à la Chambre des communes et amener des exemples concrets de réalisations pour les aider à prendre les bonnes décisions. Je veux leur apporter du concret», a-t-il lancé d’emblée.

À ses yeux, le gouvernement fédéral aura à se pencher sur d’importants aspects environnementaux et économiques au cours des prochaines années afin de faire du Canada un pays à l’avant-garde. «Il faut regarder tous les aspects de la société et travailler dans tous les contextes. Quand on peut progresser comme société dans des éléments environnementaux et économiques, tout ce qu’on dégage de plus, ce sont des éléments qui nous permettent de progresser», a expliqué M. Daigle.

Des enjeux importants

Du côté de Lotbinière, il priorisera le sort des agriculteurs afin de contrer la pénurie de main-d’œuvre et ainsi empêcher les risques de fermetures de certaines entreprises agricoles de la région. «Je veux encourager l’employabilité. Selon moi, c’est toujours le gros problème de l’heure. On a été chanceux dans Lotbinière, quelques usines qui manquaient d’employés ont bénéficié de travailleurs étrangers pendant l’été», a partagé le candidat libéral.

À Lévis, la Davie, le troisième lien et le pont de Québec seront les sujets importants de sa campagne. «Je vais être là pour soutenir la Davie, mais j’y serai pour les pousser dans l’innovation! Il faut les soutenir et être là pour leur donner une étiquette internationale», a affirmé M. Daigle qui aimerait trouver de nouvelles idées pour que le chantier maritime de Lévis puisse développer des expertises uniques.

Pour ce qui est du pont de Québec, le candidat de Lévis-Lotbinière ne se positionne pas quant à l’achat de ce dernier par le fédéral. «Le dossier du pont est complexe parce qu’il n’appartient pas au fédéral, il faut revoir toute cette démarche pour pouvoir le régler», a-t-il exposé.

Ghislain Daigle souhaite offrir son expertise afin que le Canada soit plus efficient, développe de nouvelles expertises et mise sur les ressources du pays afin de le faire rayonner.

Avancer plutôt que de stagner

M. Daigle s’opposera au député conservateur sortant en poste depuis 2006 dans la circonscription, Jacques Gourde. Selon lui, le Parti conservateur du Canada est synonyme de stagnation et de régression.

«L’être humain n’est pas qu’une équation de comptable! Si on veut évoluer, il faut faire des efforts et prendre des risques. En coupant, on ne prend plus de risques, on n’évolue pas. Pendant ce temps-là, nos voisins prennent de l’avance! Il faut se mettre de l’avant. Les électeurs ont le choix entre quelqu’un (Jacques Gourde) de statique qui souhaite reculer comparé à moi, qui veut avancer et se battre pour ça», a-t-il conclu.

 

Les plus lus

De nouveaux éléments dans l’affaire Martin Carpentier

FAITS DIVERS. La Sûreté du Québec a confirmé ce matin qu’elle a en main des éléments lui laissant croire que Martin Carpentier, 44 ans de Lévis, serait toujours en vie et se trouverait dans la MRC de Lotbinière. Ce dernier est recherché depuis le 8 juillet.

Collision mortelle à Saint-Gilles

FAITS DIVERS. Deux personnes ont perdu la vie cet après-midi, à Saint-Gilles, lors d’une collision impliquant une moto à trois roues et une voiture. Les événements sont survenus vers 13h45 sur la route 273.

COVID-19 : un nouveau cas à Lévis

SANTÉ. Après une accalmie d'une semaine, les autorités sanitaires ont confirmé, jeudi, qu'un nouveau cas d'infection au coronavirus avait été constaté en Chaudière-Appalaches, plus précisément à Lévis.

Mystérieuse sortie de route sur l’autoroute 20

FAITS DIVERS. Les policiers de la Sûreté du Québec enquêtent actuellement sur une mystérieuse sortie de route survenue le 8 juillet dernier, en soirée, sur l’autoroute 20 Est à la hauteur de Saint-Apollinaire. À l’arrivée des policiers, les occupants du véhicule étaient introuvables. Les recherches ont repris aujourd’hui afin d’éclaircir la question.

«Éléments d’intérêt» retrouvés dans le cas Martin Carpentier

Toujours à la recherche du Lévisien en fuite, Martin Carpentier, dans le secteur de Saint-Apollinaire, la Sûreté du Québec (SQ) a annoncé, ce matin, qu'elle a découvert des «éléments d’intérêt» pour l’enquête dont la nature n’a pas été encore révélée.

Un triste hommage de la mère de Norah et Romy Carpentier

Amélie Lemieux, la mère de Norah et Romy Carpentier dont les corps inertes ont été retrouvés le 11 juillet dans un boisé de Saint-Apollinaire, est venue se recueillir au mémorial érigé au parc des Chutes-de-la-Chaudière accompagnée de sa famille, le 13 juillet.

Incendie majeur dans une ferme de Saint-Agapit

FAITS DIVERS. Un incendie majeur survenu le 9 juillet, en après-midi, dans une ferme de Saint-Agapit a nécessité l’intervention de plus de 75 pompiers.

Norah et Romy Carpentier : le bureau du coroner précise son rôle

ENQUÊTE. L’enquête du coroner sur les morts des Lévisiens Norah et Romy Carpentier ainsi que de leur père, Martin, survenues à Saint-Apollinaire a été confiée à la coroner et avocate Sophie Régnière. Son rapport devrait être déposé dans environ un an.

Martin Carpentier : nouvelle stratégie de communication

FAITS DIVERS. Quatre jours après le début de la chasse à l’homme pour mettre la main au collet de Martin Carpentier, 44 ans, de Lévis, la Sûreté du Québec a décidé, hier soir, de rester muette sur la suite de l’opération de recherche. Ce dernier est recherché par les autorités depuis samedi après la découverte des corps de ses deux filles Norah et Romy dans un boisé de Saint-Apollinaire.

COVID-19 : plus qu'un cas actif en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Comme depuis quelques jours, aucun nouveau cas d'infection au nouveau coronavirus n'a été constaté en Chaudière-Appalaches au cours des 24 dernières heures. Même qu'il n'y a désormais qu'un seul cas actif dans la région, plus précisément à Lévis.