(Crédit photo: Archives)

Chers lecteurs, chères lectrices, Vous n’êtes pas sans savoir qu’actuellement la presse écrite vit de nombreux rebondissements. Depuis quelques années, et récemment avec l’annonce des importantes difficultés financières du Groupe Capitales Médias, nous sommes tous sous les projecteurs, car il est abondamment question de l’avenir des journaux au Québec et au Canada.

Malgré le fait que nous faisons face aux mêmes défis que le reste de l’industrie, nous réussissons à traverser la crise grâce à une très saine gestion.  Notre équipe s’adapte à ces nouvelles réalités et continue à travailler très fort afin de vous offrir une information de grande qualité.  Nous perpétuons également notre soutien aux nombreux organismes de notre région. Nous aimerions bien souvent faire encore plus, mais nous devons aussi avoir les moyens de nos ambitions, car les revenus publicitaires sont notre seule source de revenus. C’est grâce à l’investissement des nombreuses entreprises de chez nous que nous pouvons, semaine après semaine, vous informer en vous livrant le journal à votre porte, et ce, gratuitement.

Tout le monde s’entend pour dire que nous jouons un rôle crucial dans notre milieu. Le Peuple Lotbinière fait partie du paysage économique et culturel de sa région et il est indispensable à la vitalité démocratique de cette dernière.  Il est bien souvent le seul à jouer ce rôle, car notre région est peu desservie par les autres médias. 

Ces dernières années, nous avons dû faire face à une baisse importante de nos revenus publicitaires au bénéfice des géants du numérique.  Ce qui est le plus triste, c’est que même nos institutions publiques ont emboité ce pas en transférant une trop grande partie de leurs dépenses publicitaires vers ces organisations qui ne paient ni impôts ni taxes chez nous.  Nous avons besoin de leur soutien, nous sommes pourtant toujours là pour eux, pour vous transmettre et questionner les différents dossiers qui touchent tous les citoyen.ne.s.  Certes, nous pourrions protester en cessant la couverture de ces institutions, mais nous ne voulons pas prendre les citoyen.ne.s en otage, ils et elles ont le droit d’être informé.e.s : c’est primordial et c’est notre devoir, notre mission.  Imaginez une campagne électorale sans aucune couverture de la presse écrite!

Des médias à supporter

Le 26 août dernier, une commission parlementaire sur l’avenir des médias au Québec s’est mise en branle.  Tout ce que nous demandons au gouvernement, c’est de mettre en place des programmes d’aide et des mesures qui seront équitables pour l’ensemble de l’industrie.  Nous souhaitons que les élus reconnaissent l’importance d’une presse de qualité en région et qu’ils nous garantissent leur soutien, entre autres en ramenant une partie de leurs dépenses publicitaires dans nos journaux.

Si la survie de vos journaux locaux vous tient à cœur, nous vous invitons à participer à la campagne Je soutiens mon journal lancée par la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ). 

En terminant, je tiens à remercier sincèrement nos fidèles lecteurs et lectrices, nos clients et amis qui nous soutiennent encore aujourd’hui en nous lisant semaine après semaine et en utilisant notre journal comme véhicule publicitaire.  Sans vous, rien ne serait possible.

Sandra Fontaine

Directrice générale de Méliormédia

 

Les plus lus

Forages : Joly ne reviendra pas sur sa décision

ENVRIONNEMENT. Le dossier des forages à Joly continue de faire des remous au sein d’une partie population qui s’oppose au projet de l’entreprise gazière Ressources Utica. En août dernier, le comité des citoyens de Joly a même déposé une lettre à l’attention du conseil municipal pour tenter de le convaincre de revenir sur sa position favorable à l’élaboration du forage d’un puits sur une terre agri...

Saint-Apollinaire : l’École des Sentiers prête pour la rentrée

OUVERTURE. En vue de la rentrée scolaire, l’heure est à la finalisation de l’ameublement à la nouvelle école primaire des Sentiers de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) à Saint-Apollinaire.

Le candidat des Verts dans Lévis-Lotbinière doit se retirer

Luc St-Hilaire n’est plus le candidat du Parti vert du Canada (PVC) dans la circonscription de Lévis-Lotbinière en vue des prochaines élections fédérales. Alors que la campagne sera bientôt déclenchée, le PVC a demandé, à la mi-août, au stratège et créateur publicitaire de retirer sa candidature en raison d’une controverse dont il était l’objet sur les médias sociaux.

Famille nombreuse, famille heureuse

PORTRAIT. Ils étaient sept et ils seront bientôt neuf. Olivier, Malik, Dylan, William, Léa-Kim et leurs parents attendent impatiemment l’arrivée des deux nouveaux membres de leur grande famille, les jumeaux nés sur la route 116 dans la nuit du 19 au 20 août.

Alexandra Demers, la peintre qui innove

PEINTURE. Depuis qu’elle a terminé ses études et qu’elle affirme l’artiste en elle, Alexandra Demers, originaire de Sainte-Croix, expose ses toiles un peu partout, tant en galerie que dans les symposiums. En laissant libre cours à son imagination, la peintre se distingue par sa démarche créative.

François-Noël Brault, candidat bloquiste pour Lévis-Lotbinière

Devant une soixantaine de partisans, le Bloc québécois (BQ) a procédé à l’investiture de son candidat, François-Noël Brault, dans la circonscription de Lévis-Lotbinière en vue des élections fédérales de l’automne prochain, le 31 août dernier. Ses priorités : La Davie, le secteur agricole, la défense de la langue française, le transport collectif et l’environnement.

Coup de pouce demandé pour des travailleurs étrangers

SOCIÉTÉ. Consciente que la pénurie de main-d’œuvre qui touche actuellement le Québec affecte également les entreprises de la région, l’Apollinairoise Pauline Harrisson souhaite mettre l'épaule à la roue. Elle veut faire venir au Québec 10 jeunes Haïtiens à titre de travailleurs temporaires ou saisonniers. Malgré toute sa bonne volonté, elle se bute à la lourdeur bureaucratique. Elle lance un cri d...

De nouveaux locaux pour le studio Hypnose

DANSE. Le studio Hypnose, ouvert depuis un peu plus d’un an, a procédé le 18 août dernier à l’ouverture d’un tout nouveau local au-dessus de celui déjà établi à Saint-Apollinaire. Victime de sa popularité, l’école qui offre des cours multistyles a doublé sa superficie afin d’accueillir un nombre encore plus grand de danseurs.

Les fermes de Lotbinière ouvrent leurs portes

ACTIVITÉ. La 17e édition des portes ouvertes sur les fermes de l’UPA se tiendra le dimanche 8 septembre entre 10h et 16h, alors que plus de 100 fermes au Québec accueilleront les visiteurs. Deux fermes seront quant à elles hôtesses de l'activité sur le territoire de Lotbinière.

Une carte interactive des transports alternatifs à l’auto solo

Pour trouver facilement les moyens de transport actif et collectif dans Lotbinière et partout en Chaudière-Appalaches, une nouvelle plateforme est en ligne depuis lundi 20 août.