(Crédit photo: Archives)

Chers lecteurs, chères lectrices, Vous n’êtes pas sans savoir qu’actuellement la presse écrite vit de nombreux rebondissements. Depuis quelques années, et récemment avec l’annonce des importantes difficultés financières du Groupe Capitales Médias, nous sommes tous sous les projecteurs, car il est abondamment question de l’avenir des journaux au Québec et au Canada.

Malgré le fait que nous faisons face aux mêmes défis que le reste de l’industrie, nous réussissons à traverser la crise grâce à une très saine gestion.  Notre équipe s’adapte à ces nouvelles réalités et continue à travailler très fort afin de vous offrir une information de grande qualité.  Nous perpétuons également notre soutien aux nombreux organismes de notre région. Nous aimerions bien souvent faire encore plus, mais nous devons aussi avoir les moyens de nos ambitions, car les revenus publicitaires sont notre seule source de revenus. C’est grâce à l’investissement des nombreuses entreprises de chez nous que nous pouvons, semaine après semaine, vous informer en vous livrant le journal à votre porte, et ce, gratuitement.

Tout le monde s’entend pour dire que nous jouons un rôle crucial dans notre milieu. Le Peuple Lotbinière fait partie du paysage économique et culturel de sa région et il est indispensable à la vitalité démocratique de cette dernière.  Il est bien souvent le seul à jouer ce rôle, car notre région est peu desservie par les autres médias. 

Ces dernières années, nous avons dû faire face à une baisse importante de nos revenus publicitaires au bénéfice des géants du numérique.  Ce qui est le plus triste, c’est que même nos institutions publiques ont emboité ce pas en transférant une trop grande partie de leurs dépenses publicitaires vers ces organisations qui ne paient ni impôts ni taxes chez nous.  Nous avons besoin de leur soutien, nous sommes pourtant toujours là pour eux, pour vous transmettre et questionner les différents dossiers qui touchent tous les citoyen.ne.s.  Certes, nous pourrions protester en cessant la couverture de ces institutions, mais nous ne voulons pas prendre les citoyen.ne.s en otage, ils et elles ont le droit d’être informé.e.s : c’est primordial et c’est notre devoir, notre mission.  Imaginez une campagne électorale sans aucune couverture de la presse écrite!

Des médias à supporter

Le 26 août dernier, une commission parlementaire sur l’avenir des médias au Québec s’est mise en branle.  Tout ce que nous demandons au gouvernement, c’est de mettre en place des programmes d’aide et des mesures qui seront équitables pour l’ensemble de l’industrie.  Nous souhaitons que les élus reconnaissent l’importance d’une presse de qualité en région et qu’ils nous garantissent leur soutien, entre autres en ramenant une partie de leurs dépenses publicitaires dans nos journaux.

Si la survie de vos journaux locaux vous tient à cœur, nous vous invitons à participer à la campagne Je soutiens mon journal lancée par la Fédération professionnelle des journalistes du Québec (FPJQ). 

En terminant, je tiens à remercier sincèrement nos fidèles lecteurs et lectrices, nos clients et amis qui nous soutiennent encore aujourd’hui en nous lisant semaine après semaine et en utilisant notre journal comme véhicule publicitaire.  Sans vous, rien ne serait possible.

Sandra Fontaine

Directrice générale de Méliormédia

 

Les plus lus

Collision mortelle à Saint-Gilles

FAITS DIVERS. Deux adolescents, un jeune homme et une jeune femme de 17 ans ont perdu la vie, le 2 janvier, lorsque la voiture dans laquelle ils prenaient place a été impliquée dans une collision sur la route 2018, à Saint-Gilles.

Le Carrefour de Tilly a fermé ses portes

ÉCONOMIE. Le Carrefour de Tilly a définitivement fermé ses portes le 29 décembre dernier. Les propriétaires du restaurant et de la salle de spectacle situés à l’entrée de Saint-Antoine-de-Tilly ont confirmé la fermeture de l’établissement sur le site Internet de l’entreprise.

Le village de Noël de retour à Lotbinière

COMMUNAUTÉ. Déjà impressionnant, le village de Noël installé dans l’église de Lotbinière a encore pris de l’expansion. Cette année, on y retrouve plus de 90 bâtiments, des reproductions à l’échelle de maisons et d’édifices de la municipalité.

Ouvert ou fermé pendant la période des Fêtes

CONSOMMATION. Le ministère de l'Économie et de l'Innovation a publié un rappel informant que les heures et les jours d'ouverture des établissements commerciaux en vigueur durant le temps des fêtes sont les suivants :

Une solution écologique pour la tonte des espaces verts

ENVIRONNEMENT. Si cette pratique ancestrale est populaire en Europe, l’écopâturage est désormais quasi inexistant au Québec. Mais la situation pourrait bientôt changer grâce aux efforts de deux entrepreneurs lotbiniérois qui veulent offrir ce service aux gens de la région.

Les enfants fêtent Noël à Saint-Agapit

COMMUNAUTÉ. Pour une quarantième année consécutive, le Club Lions de Saint-Agapit a égayé la période des fêtes des enfants de la municipalité. Le 40e Noël des enfants s’est déroulé le 22 décembre dernier au Complexe des Seigneuries devant plus de 800 personnes, enfants et parents réunis.

Les médecins prennent en charge plus de 1 000 nouveaux patients

SANTÉ. Le Centre intégré de Santé et de Services sociaux (CISSS) de Chaudière-Appalaches a confirmé, le 23 décembre, que les médecins de famille du territoire ont pris en charge plus de 1 000 patients orphelins sur le territoire Alphonse-Desjardins.

Noël des enfants à Saint-Apollinaire

COMMUNAUTÉ. Près de 600 personnes, dont 270 enfants, se sont réunies le 14 décembre au Centre multifonctionnel de Saint-Apollinaire. Ils ont participé au Noël des enfants organisé par les Chevaliers de Colomb.

Réflexion sur la forêt seigneuriale

ENVIRONNEMENT. Un groupe d’étudiants en dernière année au baccalauréat intégré en Environnements naturels et aménagés de l’Université Laval s’est penché sur l’avenir de la Forêt seigneuriale Joly de Lotbinière et la mise en place d’un parc régional. Ils sont venus présenter les conclusions de leurs recherches le 17 décembre, à Leclercville, devant des élus et des citoyens de la région.

Les dragons reprennent du service

AFFAIRES. Les jeunes entrepreneurs de la région pourront de nouveau présenter leurs projets devant les dragons de Lotbinière. L’activité sera de retour pour une septième année en 2020 et aura lieu le 13 mars prochain à l’auditorium de l’École Beaurivage.