(Crédit photo: Courtoisie)

PEINTURE. Depuis qu’elle a terminé ses études et qu’elle affirme l’artiste en elle, Alexandra Demers, originaire de Sainte-Croix, expose ses toiles un peu partout, tant en galerie que dans les symposiums. En laissant libre cours à son imagination, la peintre se distingue par sa démarche créative.

Par Émilie Pelletier – Collaboration spéciale

C’est après le secondaire que la jeune femme a décidé que les arts feraient partie de sa vie professionnelle, en plus de ses passe-temps favoris. S’ensuivirent donc des études en design de présentation et en design graphique, à des fins d’exploration. Elle entrevoit d’ailleurs ses changements de plans de carrière comme «un tournant dans ma vie et un élément central de ma démarche artistique».

Toujours à la recherche de nouvelles techniques, Alexandra expérimente le monde de la peinture en utilisant des objets du quotidien pour créer ses œuvres. Du balai au rouleau à pâte, «il n’y a pas de limites pour développer mon style», estime-t-elle. 

La visibilité

Même si elle expose en permanence à la Galerie Zen, dans le Vieux-Québec, depuis 2018, Alexandra ne ménage pas les efforts pour se faire connaître du public. Elle s’est d’ailleurs inscrite au concours automnal d’arts visuels «Chaudière-Appalaches en œuvres – Deuxième vie» tenu par le Musée Marius-Barbeau. Il s’agissait, pour les artistes, de présenter une œuvre sous le concept des 3R environnementaux, soit réduire, réutiliser et recycler. Cet aspect a plu à la peintre de Sainte-Croix qui a été retenue parmi six finalistes de la MRC de Lotbinière.

«J’ai créé un portrait de Jonh Lennon sur un bouchon de bière géant que j’ai fabriqué en bois et moulé en plastique, en intégrant de vraies capsules de bière et de vieux vinyles», illustre-t-elle. J’ai choisi ce personnage parce que, de son époque, il représentait bien les idées écologiques et les causes sociales. La chanson Imagine représente bien aussi la toile, pour le message de paix.» 

Les plus lus

Forages : Joly ne reviendra pas sur sa décision

ENVRIONNEMENT. Le dossier des forages à Joly continue de faire des remous au sein d’une partie population qui s’oppose au projet de l’entreprise gazière Ressources Utica. En août dernier, le comité des citoyens de Joly a même déposé une lettre à l’attention du conseil municipal pour tenter de le convaincre de revenir sur sa position favorable à l’élaboration du forage d’un puits sur une terre agri...

Saint-Apollinaire : l’École des Sentiers prête pour la rentrée

OUVERTURE. En vue de la rentrée scolaire, l’heure est à la finalisation de l’ameublement à la nouvelle école primaire des Sentiers de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) à Saint-Apollinaire.

Le candidat des Verts dans Lévis-Lotbinière doit se retirer

Luc St-Hilaire n’est plus le candidat du Parti vert du Canada (PVC) dans la circonscription de Lévis-Lotbinière en vue des prochaines élections fédérales. Alors que la campagne sera bientôt déclenchée, le PVC a demandé, à la mi-août, au stratège et créateur publicitaire de retirer sa candidature en raison d’une controverse dont il était l’objet sur les médias sociaux.

Famille nombreuse, famille heureuse

PORTRAIT. Ils étaient sept et ils seront bientôt neuf. Olivier, Malik, Dylan, William, Léa-Kim et leurs parents attendent impatiemment l’arrivée des deux nouveaux membres de leur grande famille, les jumeaux nés sur la route 116 dans la nuit du 19 au 20 août.

Alexandra Demers, la peintre qui innove

PEINTURE. Depuis qu’elle a terminé ses études et qu’elle affirme l’artiste en elle, Alexandra Demers, originaire de Sainte-Croix, expose ses toiles un peu partout, tant en galerie que dans les symposiums. En laissant libre cours à son imagination, la peintre se distingue par sa démarche créative.

François-Noël Brault, candidat bloquiste pour Lévis-Lotbinière

Devant une soixantaine de partisans, le Bloc québécois (BQ) a procédé à l’investiture de son candidat, François-Noël Brault, dans la circonscription de Lévis-Lotbinière en vue des élections fédérales de l’automne prochain, le 31 août dernier. Ses priorités : La Davie, le secteur agricole, la défense de la langue française, le transport collectif et l’environnement.

Coup de pouce demandé pour des travailleurs étrangers

SOCIÉTÉ. Consciente que la pénurie de main-d’œuvre qui touche actuellement le Québec affecte également les entreprises de la région, l’Apollinairoise Pauline Harrisson souhaite mettre l'épaule à la roue. Elle veut faire venir au Québec 10 jeunes Haïtiens à titre de travailleurs temporaires ou saisonniers. Malgré toute sa bonne volonté, elle se bute à la lourdeur bureaucratique. Elle lance un cri d...

De nouveaux locaux pour le studio Hypnose

DANSE. Le studio Hypnose, ouvert depuis un peu plus d’un an, a procédé le 18 août dernier à l’ouverture d’un tout nouveau local au-dessus de celui déjà établi à Saint-Apollinaire. Victime de sa popularité, l’école qui offre des cours multistyles a doublé sa superficie afin d’accueillir un nombre encore plus grand de danseurs.

Les fermes de Lotbinière ouvrent leurs portes

ACTIVITÉ. La 17e édition des portes ouvertes sur les fermes de l’UPA se tiendra le dimanche 8 septembre entre 10h et 16h, alors que plus de 100 fermes au Québec accueilleront les visiteurs. Deux fermes seront quant à elles hôtesses de l'activité sur le territoire de Lotbinière.

Une carte interactive des transports alternatifs à l’auto solo

Pour trouver facilement les moyens de transport actif et collectif dans Lotbinière et partout en Chaudière-Appalaches, une nouvelle plateforme est en ligne depuis lundi 20 août.