Les préfets des huit MRC concernées étaient présents lors du lancement du CAPCHA. (Crédit photo : Courtoisie)

HISTOIRE. Il ne se passe pas une semaine sans que la démolition d’un édifice ancien ne fasse la manchette. Le projet de Clinique d’architecture patrimoniale en Chaudière-Appalaches (CAPCHA) permettra aux municipalités et aux propriétaires de ces édifices d’avoir un coup de pouce en bénéficiant de services-conseils en architecture. Ce projet, dont la MRC de Lotbinière est le gestionnaire, touche huit MRC de la Chaudière-Appalaches.

«À l’ère du développement durable, les élus de la Chaudière-Appalaches jugent important d’assister et de conseiller les personnes qui assurent une pérennité aux bâtiments patrimoniaux dans leurs communautés. L’originalité du projet repose sur la visite « in situ » des maisons anciennes afin de poser un diagnostic le plus juste possible quant aux travaux nécessaires pour leur préservation et leur mise en valeur», a soutenu le président de la table régionale des élus municipaux de la Chaudière-Appalaches, Gaétan Vachon.

Les propriétaires et les localités souhaitant faire des interventions sur des bâtiments construits avant 1950 pourront faire appel aux services de la firme Marie-Josée Deschênes, architecte qui pourra les orienter dans leurs décisions.

La CAPCHA se déploiera sur trois volets soit l’aide-conseil aux propriétaires de maisons anciennes datant d’avant 1950, de l’assistance-conseil pour les comités consultatifs d’urbanisme dans des zones patrimoniales sur des édifices d’importance patrimoniale ainsi que des formations sur l’ensemble des territoires concernés.

En tout, 122 municipalités des MRC des Appalaches, de Beauce-Sartigan, de Bellechasse, de L’Islet, de Lotbinière, de Montmagny, de la Nouvelle-Beauce et de Robert-Cliche pourront bénéficier de l'aide de la CAPCHA. Le projet, financé par le Fonds d’appui au rayonnement des régions, se poursuit jusqu’en 2022.

 

Les plus lus

Collision mortelle

FAITS DIVERS. Un homme d’une soixantaine d’années, originaire de Sainte-Croix, a perdu la vie à la suite d’une collision survenue, tôt hier matin, à Issoudun.

Un Gillois dans les hautes sphères de l’armée

PORTRAIT. Brigadier-général des Forces armées canadiennes, Marc Gagné a été promu, le 6 août dernier, au grade de major-général. Depuis sa nomination, le Gillois occupe d’importantes fonctions au sein de l’état-major à titre de chef des programmes stratégiques du personnel militaire.

Marc Fontaine veut changer les choses

POLITIQUE. Intéressé depuis près de 35 ans par la politique, le candidat du Parti populaire du Canada dans Lévis-Lotbinière, Marc Fontaine, a décidé de faire le grand saut cette année.

Le comptoir postal de Saint-Gilles fermera sous peu

SOCIÉTÉ. Saint-Gilles a perdu son bureau de poste il y a un peu plus de 25 ans après le départ à la retraite de son maître de poste. Jusqu’à aujourd’hui, certains services de base étaient assurés par un comptoir postal situé à même les locaux d’Alimentation Saint-Gilles. Ce dernier sera fermé, en principe, aujourd'hui.

Les candidats de Lévis-Lotbinière débattent

POLITIQUE. Cinq des six candidats à l’élection fédérale du 21 octobre dans la circonscription de Lévis-Lotbinière ont débattu de différents grands enjeux abordés depuis le début de la campagne électorale. À l’invitation du Cégep de Thetford, ils se sont réunis, le 8 octobre, au Complexe des Seigneuries de Saint-Agapit.

Le Télaitroman présenté à Leclercville

TÉLÉVISION. Un peu plus de 50 personnes se sont réunies à la ferme DesGémo de Leclercville le 19 septembre. Elles avaient été invitées au visionnement exclusif de la nouvelle campagne de promotion des Producteurs de lait du Québec, le Télaitroman.

Exposition de photos à Lotbinière

CULTURE. Dans sa plus récente exposition, la photographe Claire Gauthier met le fleuve Saint-Laurent en vedette. La voix des eaux sera présentée jusqu’au 1er novembre à la Galerie Fernand-Auger du Centre Chartier-de-Lotbinière.

Ghislain Daigle propose d’«avancer» avec les libéraux

POLITIQUE. L’ingénieur et ex-maire de Saint-Antoine-de-Tilly, Ghislain Daigle, a officiellement lancé sa campagne électorale auprès du Parti libéral du Canada (PLC) dans la circonscription de Lévis-Lotbinière en vue des élections fédérales du 21 octobre prochain, le 24 septembre dernier.

Le Bloc présente ses priorités environnementales

POLITIQUE. Les candidats du Bloc québécois de Chaudière-Appalaches, François-Noël Brault (Lévis-Lotbinière), Sébastien Bouchard-Théberge (Bellechasse-Les Etchemins-Lévis) et Priscilla Corbeil (Mégantic-L’Érable) se sont réunis le 30 septembre au parc des Chutes-de-la-Chaudière pour exposer différents enjeux environnementaux de Chaudière-Appalaches.

Une voix pour l’environnement

POLITIQUE. Depuis qu’il est en âge de voter, le candidat du Parti vert du Canada dans Lévis-Lotbinière, Patrick Kerr, a toujours été sensible à la cause environnementale. En portant les couleurs de la formation politique, il souhaite donner une voix à ceux qui partagent les mêmes valeurs et préoccupations.