Des jeunes de milieux plus défavorisés pourront se joindre aux camps offerts à la Ferme pédagogique Marichel. (Crédit photo : Mélanie Labrecque)

COMMUNAUTÉ. Les séjours en camps de vacances peuvent rapidement devenir coûteux. Pour les familles à faible revenu, les offrir à leurs enfants peut alors devenir un véritable casse-tête financier. Cet été, quinze enfants provenant de milieux moins favorisés ou qui ont des problématiques particulières des MRC de Lotbinière et des Appalaches seront soutenus financièrement et auront la chance de participer à l’un des camps offerts par le Ferme pédagogique Marichel de Sainte-Agathe-de-Lotbinière.

La députée de Lotbinière Frontenac, Isabelle Lecours, les préfets des MRC des Appalaches et de Lotbinière, Paul Vachon et Normand Côté, ainsi que le maire de Sainte-Agathe, Gilbert Breton, se sont réunis le 19 juin pour confirmer l’octroi d’un don de 7 500 $ qui permettra à ces enfants de profiter d’un séjour à la Ferme pédagogique Marichel.

«La majorité des enfants vont venir pour une semaine. Les plus petits auront un séjour de trois nuits. […] On peut imaginer que ce sont des enfants qui vivent des situations de vulnérabilité. Ce qu’on souhaite faire, c’est de les accueillir au même titre que n’importe quel enfant. On s’assure avec les intervenants que ce sont des enfants qui sont capables de vivre l’expérience, qu’ils peuvent fonctionner en groupe, même s’ils ont des besoins particuliers», a expliqué la présidente du conseil d’administration, Alexandra Aya Gendreau-Martineau.

Ainsi, la députée a remis 5 000 $, les MRC de Lotbinière et des Appalaches ont chacune fait une contribution de 1 000 $ et la municipalité de Sainte-Agathe a ajouté 500 $. La sélection des enfants a été confiée à la Maison de la Famille de Lotbinière, au CLSC de Laurier-Station et au Centre de pédiatrie sociale des Appalaches. «Les intervenants vont sélectionner les enfants pour qui ce sera le plus positif», a ajouté Mme Gendreau-Martineau

«Lorsqu’Alexandra [Aya Gendreau-Martineau] m’a parlé du projet, j’ai tout de suite voulu contribuer et j’ai approché les deux MRC de mon comté pour permettre à plus d’enfants de chez-nous vivant des difficultés de passer une belle semaine de camp», a indiqué la députée de Lotbinière-Frontenac, Isabelle Lecours. Cette dernière a aussi confirmé qu’elle poursuivrait son implication financière pendant toute la durée de son mandat.

Lancée en 2016, par le député de l’époque Laurent Lessard, l’initiative aura permis à quelques dizaines d’enfants de profiter de ces camps de vacances. L’année dernière, la participation de trois enfants avait été annulée à la dernière minute. Elles ont été créditées et finalement, ce sont 18 enfants de Lotbinière-Frontenac qui séjourneront à Sainte-Agathe. En tout, on en comptera 8 de la MRC de Lotbinière et 10 provenant du secteur Frontenac.

Chaque été, la Ferme pédagogique Marichel reçoit de 175 à 250 enfants dans ses installations. «Cela fait 25 ans que nous faisons de l’accueil. Ce que nous voulons, c’est faire tripper l’enfant. Nous souhaitons qu’il ait quelque chose à raconter, peu importe ce qui l’a marqué. C’est une petite graine qui va peut-être germer dans sa tête et qui lui permettra d’avoir un regard différent sur l’agriculture», a mentionné Mme Gendreau-Martineau.

Les séjours à la ferme permettent à l’enfant de se familiariser, entre autres, avec l’agriculture, les soins des animaux et le processus de transformation des aliments.

 

 

 

Les plus lus

Intervention à Dosquet

FAITS DIVERS. Les policiers de la Sûreté du Québec sont déployés depuis 9h30, à Dosquet, où un homme en crise se serait barricadé dans sa résidence de la rue Monseigneur Chouinard.

Fin de l'intervention à Dosquet

FAITS DIVERS. Tout un branlebas de combat a ébranlé le village de Dosquet, le 6 août. Un homme en crise s’était barricadé dans sa résidence de la rue Monseigneur Chouinard. L’homme s’est finalement rendu aux policiers vers 4h du matin, le 7 août.

Patrice Coquereau veut déstigmatiser l’anxiété

SOCIÉTÉ. Le comédien Patrice Coquereau s’est lancé tout un défi, celui de sensibiliser les Québécois aux troubles anxieux. Pour y arriver, il a décidé d’entreprendre une grande marche de 570 km qui le mènera de Longueuil à Rimouski. Parti le 11 juillet dernier, il était de passage à Leclercville le 25 juillet et devrait arriver à Rimouski entre le 20 et le 25 août.

Investissement de 2 M$ à Saint-Agapit

ÉCONOMIE. Les propriétaires de la Clinique dentaire Bouchard Goulet, de Saint-Agapit, concrétisent actuellement un projet qu’ils avaient dans leurs cartons depuis deux ans. Ils ont investi 2 M$ dans la construction d’une nouvelle clinique dentaire, qui sera située à quelques pas de l’actuelle. Les travaux ont débuté en juin et devraient être terminés à la mi-novembre.

Nouvelle équipe d’entraîneurs pour le Model

HOCKEY. La direction du Model de Lotbinière a confirmé, le 15 juillet, l’embauche d’une nouvelle équipe d’entraîneur. Les rênes de l’équipe ont été confiées à un nouvel entraîneur-chef, Donald Leroux.

Investisseurs recherchés

ÉCONOMIE. Le Club de golf les Boisés de Joly s’est placé sous la protection de la Loi sur la faillite et l’insolvabilité. Le 3 juillet dernier, un avis d’intention de faire une proposition à ses créanciers a été déposé par le syndic, Lemieux Nolet.

Arrestation pour fraude sentimentale

FAITS DIVERS. Les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) ont arrêté, le 31 juillet dernier, un homme de 33 ans de Lévis et perquisitionné sa demeure en lien avec une série de fraudes commises dans la région.

Un pied dans la porte du football professionnel pour Charles Brousseau

SPORT. Le Rouge et Noir d’Ottawa, de la Ligue canadienne de football (LCF), a confirmé, le 22 juillet, que quatre nouveaux joueurs s'ajoutaient à son équipe d’entraînement, dont l'Issoudunois Charles Brousseau.

Sainte-Agathe uniformise ses adresses

SOCIÉTÉ. Trouver une adresse à Sainte-Agathe, pour qui n’y réside pas, peut causer bien des maux de tête. Les noms attribués aux routes 271 et 218 sont différents selon le secteur de la municipalité et, bien souvent, les numéros d'immeubles ne suivent pas d’ordre précis. Dans moins d’un mois, ce sera chose du passé. La municipalité a finalement complété l’harmonisation des adresses et le tout sera...

Laisser libre cours à son imagination

LITTÉRATURE. À 64 ans, Allan D. Doyle a réalisé un rêve qu’il caressait depuis plus de 50 ans, celui de publier un livre. Il a lancé récemment Tour d’imagination, son premier recueil de nouvelles.