Les abandons d’animaux pendant la période des déménagements ne sont pas courants selon le gestionnaire de Facepatte. (Crédit photo : Archives)

SOCIÉTÉ. À l’approche du 1er juillet, certains refuges pour animaux de la province font une offensive de sensibilisation à propos des abandons. Dans la MRC de Lotbinière, le responsable du service Facepatte, Mathieu Bélanger, appelle aussi à la vigilance, mais indique que les abandons ne sont pas chose courante sur le territoire.

«Ça fait six ans que je fais ça et je n’ai jamais eu plus d’animaux [pendant cette période]. Dans la dernière année, mes plus gros mois ont été octobre et novembre. Lorsque les gens sont en vacances, ils ont peut-être plus le temps de voir les animaux et de contacter leur municipalité. Il y en a peut-être un peu plus qui entrent. En juillet et août, il y a plus de naissances, donc je vais avoir plus de chatons, mais des abandons dans des appartements, ça ne m’est jamais arrivé», a indiqué Mathieu Bélanger.

D’ailleurs, il explique qu’en général, ce genre de décision ne se prend pas du jour au lendemain et qu’il est possible de planifier avec lui une procédure d’adoption. «Le seul but, c’est qu'ils ne soient pas euthanasiés.»

Ce service permet, selon lui, d’éviter les abandons. «Si les gens sont capables d’attendre et de garder l’animal avec eux, je gère l’adoption à 100 %. C’est sans frais et je vais visiter les familles. Les propriétaires peuvent venir avec moi pour valider les lieux et la famille adoptive.» Pour les chiens, cela peut se faire dans un délai de 24 à 48 heures, a-t-il précisé.

«Il faut que les gens comprennent qu’il y a toujours une solution. Il y a les refuges, les pages Facebook. On est capable de faire adopter un animal. Prendre le temps de le faire, ça vaut la peine», a-t-il plaidé. Mathieu Bélanger estime également que certaines personnes hésitent peut-être à le contacter en pensant que cela leur coûterait quelque chose, ce qui n’est pas le cas.

Le responsable de Facepatte a aussi noté qu’il y a peu d’animaux errants sur le territoire. Ces cas sont exceptionnels. Ce qu’il voit le plus souvent, ce sont des animaux perdus qui sont recherchés par leurs propriétaires.

Règlementation

Selon le Règlement harmonisé sur la sécurité publique et la protection des personnes et des propriétés, lorsqu’un animal errant est trouvé sur le territoire d’une municipalité, il est gardé en fourrière pendant 72 heures. Si, passé ce délai, le propriétaire ne s’est pas manifesté, l’animal, qui est libre de droits, est confié à Facepatte ou à un autre service pour adoption.

Ce règlement indique également des sanctions pour ceux qui laisseraient leur animal aller à l’extérieur de leur propriété. Une amende de 300 $ est prévue pour le propriétaire d’un animal qui se trouve sur un terrain privé sans le consentement du propriétaire et une amende de 200 $ pour tout animal errant.

 

 

 

Les plus lus

Forages : Joly ne reviendra pas sur sa décision

ENVRIONNEMENT. Le dossier des forages à Joly continue de faire des remous au sein d’une partie population qui s’oppose au projet de l’entreprise gazière Ressources Utica. En août dernier, le comité des citoyens de Joly a même déposé une lettre à l’attention du conseil municipal pour tenter de le convaincre de revenir sur sa position favorable à l’élaboration du forage d’un puits sur une terre agri...

Saint-Apollinaire : l’École des Sentiers prête pour la rentrée

OUVERTURE. En vue de la rentrée scolaire, l’heure est à la finalisation de l’ameublement à la nouvelle école primaire des Sentiers de la Commission scolaire des Navigateurs (CSDN) à Saint-Apollinaire.

Le candidat des Verts dans Lévis-Lotbinière doit se retirer

Luc St-Hilaire n’est plus le candidat du Parti vert du Canada (PVC) dans la circonscription de Lévis-Lotbinière en vue des prochaines élections fédérales. Alors que la campagne sera bientôt déclenchée, le PVC a demandé, à la mi-août, au stratège et créateur publicitaire de retirer sa candidature en raison d’une controverse dont il était l’objet sur les médias sociaux.

Famille nombreuse, famille heureuse

PORTRAIT. Ils étaient sept et ils seront bientôt neuf. Olivier, Malik, Dylan, William, Léa-Kim et leurs parents attendent impatiemment l’arrivée des deux nouveaux membres de leur grande famille, les jumeaux nés sur la route 116 dans la nuit du 19 au 20 août.

Alexandra Demers, la peintre qui innove

PEINTURE. Depuis qu’elle a terminé ses études et qu’elle affirme l’artiste en elle, Alexandra Demers, originaire de Sainte-Croix, expose ses toiles un peu partout, tant en galerie que dans les symposiums. En laissant libre cours à son imagination, la peintre se distingue par sa démarche créative.

François-Noël Brault, candidat bloquiste pour Lévis-Lotbinière

Devant une soixantaine de partisans, le Bloc québécois (BQ) a procédé à l’investiture de son candidat, François-Noël Brault, dans la circonscription de Lévis-Lotbinière en vue des élections fédérales de l’automne prochain, le 31 août dernier. Ses priorités : La Davie, le secteur agricole, la défense de la langue française, le transport collectif et l’environnement.

Coup de pouce demandé pour des travailleurs étrangers

SOCIÉTÉ. Consciente que la pénurie de main-d’œuvre qui touche actuellement le Québec affecte également les entreprises de la région, l’Apollinairoise Pauline Harrisson souhaite mettre l'épaule à la roue. Elle veut faire venir au Québec 10 jeunes Haïtiens à titre de travailleurs temporaires ou saisonniers. Malgré toute sa bonne volonté, elle se bute à la lourdeur bureaucratique. Elle lance un cri d...

De nouveaux locaux pour le studio Hypnose

DANSE. Le studio Hypnose, ouvert depuis un peu plus d’un an, a procédé le 18 août dernier à l’ouverture d’un tout nouveau local au-dessus de celui déjà établi à Saint-Apollinaire. Victime de sa popularité, l’école qui offre des cours multistyles a doublé sa superficie afin d’accueillir un nombre encore plus grand de danseurs.

Les fermes de Lotbinière ouvrent leurs portes

ACTIVITÉ. La 17e édition des portes ouvertes sur les fermes de l’UPA se tiendra le dimanche 8 septembre entre 10h et 16h, alors que plus de 100 fermes au Québec accueilleront les visiteurs. Deux fermes seront quant à elles hôtesses de l'activité sur le territoire de Lotbinière.

Une carte interactive des transports alternatifs à l’auto solo

Pour trouver facilement les moyens de transport actif et collectif dans Lotbinière et partout en Chaudière-Appalaches, une nouvelle plateforme est en ligne depuis lundi 20 août.