(Crédit photo: Mélanie Labrecque)

SOCIÉTÉ. La municipalité de Lotbinière sait maintenant où elle va dans son projet de pôle de développement agroalimentaire. D’ici la fin de l’été, une cuisine commerciale devrait avoir été aménagée à même les locaux de l’ancienne quincaillerie et station-service.

L’installation permettra aux producteurs de faire la transformation de leurs produits dans de bonnes conditions. «L’espace pourra être utilisé par différentes personnes. La ferme Hantée est déjà intéressée et nous sommes en discussions avec Aide Alimentaire Lotbinière», a expliqué le conseiller municipal responsable du dossier, Philippe Jean. Des cours pourraient même y être donnés.

L’aménagement de la cuisine fait partie d’un plan plus large qui comprend également l’achat des bâtiments et le rajeunissement du marché public. Quelques travaux d’embellissements sont prévus cet été.

Aussi, il y a la mise en place d’un réseau de distribution alimentaire. Au cours de la prochaine année, la municipalité devrait tester le concept à l’aide d’un projet pilote. Enfin, elle souhaite trouver de nouveaux locataires qui se joindront à ceux qui y sont déjà.

Malgré sa phase embryonnaire, le projet suscite beaucoup d’intérêt. «C’est surprenant de voir comment nous sommes interpellés par des gens d’un peu partout et de tous les milieux. Ça prouve bien qu’il y a un besoin», a lancé le maire Jean Bergeron.

Pour avoir les coudées franches dans le développement, la municipalité complète les démarches pour acquérir les bâtiments situés en bordure de la route 132. «On a déjà un mode d’opération minimal avec trois locataires et des locaux qui ne sont pas prêts. Nous sommes presque autonomes avec un minimum d’opération, dans des conditions qui ne sont pas idéales puisqu’on est en location», a constaté Philippe Jean.

Si Lotbinière pilote actuellement le projet, elle en laissera la gestion à une coopérative de solidarité une fois qu’il sera bien ficelé et agira à titre de partenaire.

Différents objectifs

La revitalisation du secteur a un double objectif. D’abord, celui de moteur économique qui permettra d’offrir une alimentation locale en circuit court. Il jouera aussi un rôle social important.

«On a une population qui vieillit. On veut créer un lieu d’échange. Si on peut encourager la communication intergénérationnelle, utiliser l'endroit pour donner des cours, on croit que c’est important», a indiqué M. Jean. Il y voit un complément intéressant aux activités des Fermières et des Filles d’Isabelle ainsi qu’une opportunité pour les retraités qui souhaitent toujours s’impliquer dans la communauté.

Les plus lus

L’accès au compte d’urgence pour les entreprises élargit

POLITIQUE. Le premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a confirmé ce matin l’élargissement des critères d’admissibilité au Compte d’urgence pour les entreprises canadiennes (CUEC).

Accident mortel à Lotbinière

FAITS DIVERS. Un homme de 34 ans originaire de Sainte-Croix, Dave Martel-Viziau, a perdu la vie hier (26 avril), alors qu’il a perdu le contrôle de la moto sur laquelle il se trouvait. L’accident est survenu sur la route 132, dans la municipalité de Lotbinière.

Se réinventer pour faire face à la crise

ÉCONOMIE. Depuis le début de la crise sanitaire, Le Porc de Beaurivage a vu fondre une bonne partie de sa clientèle composée de restaurateurs, de chefs et de bouchers. Toutefois, une décision d’affaires prise l’automne dernier leur permet maintenant de combler une part de ce vide.

Des fleurs pour la fête des Mères

COMMUNAUTÉ. Annie Charest a donné le sourire à une centaine de femmes de la MRC de Lotbinière, de Lévis et de Québec pendant la fin de semaine de la fête des Mères. Celle qui possède son salon de coiffure à Laurier-Station a parcouru près de 400 km en voiture pendant deux jours pour surprendre certaines de ses clientes, qui sont également des mamans, avec un bouquet de fleurs.

Une photographe de Saint-Apollinaire se distingue

CULTURE. Le talent d’une photographe de Saint-Apollinaire, Josée Talbot, a récemment été reconnu par ses pairs. Elle a reçu, le 25 avril dernier, le titre d’Artisan des arts photographiques (Craftman of Photographic Arts) décerné par les Photographes professionnels du Canada. Cette distinction lui a été remise par la présidente de l’association, Louise Vessey, lors du gala virtuel de l’association...

COVID-19 : l'état de la situation à 14h

CORONAVIRUS. Voici un résumé des derniers développements, autant régionaux que nationaux, portant sur la crise de la COVID-19.

Deux nouveaux cas de COVID-19 en Lotbinière

SANTÉ. Dans le bilan quotidien du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), on constate l’apparition de deux nouveaux cas de COVID-19 dans la MRC de Lotbinière. Cela porte le total de personnes qui ont été infectées par la maladie, depuis le début de la crise, à 20.

De nouveaux cas dans Lotbinière

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a confirmé deux nouveaux cas de COVID-19 dans la MRC de Lotbinière. Cela porte maintenant le nombre de personnes infectées à 22 dans la région.

Un projet de réinsertion sociale populaire

COMMUNAUTÉ. L’Oasis de Lotbinière se réjouit du succès qu’a rencontré son Projet nichoir auprès de la population. En deux ans, 438 nichoirs fabriqués par des participants au programme d’intégration sociale ont été vendus, majoritairement à des citoyens de la MRC de Lotbinière.

Un virage web payant

ÉCONOMIE. Depuis le début de la crise de la COVID-19, certaines entreprises québécoises ont réussi à tirer leur épingle du jeu. C’est notamment le cas de Meubles South Shore. Le fabricant de meubles basé à Sainte-Croix a vu ses ventes en ligne bondir de 90%.