Photos : Érick Deschênes

HOMMAGE. Une quarantaine de militants péquistes de Lotbinière-Frontenac et des circonscriptions environnantes se sont réunis à Saint-Antoine-de-Tilly, le 24 août, afin de souligner le 100e anniversaire de naissance de René Lévesque, le fondateur du Parti québécois (PQ) et illustre premier ministre du Québec. L’activité a également permis à la candidate du PQ dans Lotbinière-Frontenac, Louise Marchand, de lancer sa campagne électorale.

Par Érick Deschênes - Collaboration spéciale

D’abord, les personnes réunies ont pu regarder un diaporama de photos ainsi qu’un montage vidéo illustrant des moments marquants de la vie publique de René Lévesque. Par la suite, une courte conférence historique rappelant les liens de René Lévesque avec des membres de sa famille vivant à Saint-Antoine-de-Tilly, où il a appris à jouer au tennis, a été présentée avant que Louise Harel, députée péquiste à Montréal de 1981 à 2008 ainsi que ministre dans divers gouvernements du PQ, prenne la parole pour partager ses souvenirs du politicien qu’elle a côtoyé pendant plusieurs années.

À cette occasion, l’ancienne politicienne maintenant âgée de 76 ans a souligné les nombreux legs de René Lévesque, notamment la nationalisation d’Hydro-Québec, ses actions pour assainir les mœurs politiques au Québec et défendre la démocratie, son souci d’aider les citoyens moins privilégiés et son travail pour promouvoir l’idée de l’indépendance du Québec.

«M. Lévesque n’est plus un personnage politique. Il a traversé le mur du son. Il est dans un autre univers. Il est devenu pour les Québécoises et les Québécois un personnage historique. […] Personnellement, le plus grand legs de M. Lévesque pour moi, c’est que nous soyons maintenant des Québécois. À ma naissance, nous étions des Canadiens, les autres c’étaient des Anglais. Par la suite, on devient des Canadiens français, soit une minorité», a affirmé Mme Harel.

Par la suite, Louise Marchand a également profité de l’occasion pour honorer la mémoire de René Lévesque. «Il est l’inspiration derrière le Parti québécois et c’est également mon inspiration. Je ne peux pas me revendiquer de René Lévesque, je ne l’ai pas connu personnellement. Mais il a tellement fait de choses lors de ses mandats au gouvernement. Il m’inspire parce qu’il était un homme très intelligent et éloquent qui avait le verbe facile. Son projet, l’indépendance du Québec, c’est ce qui m’anime (à m’impliquer en politique)», a partagé Mme Marchand, lors d’une entrevue avec le Peuple Lotbinière.

Un projet qui rapportera pour la région

D’ailleurs, la candidate péquiste dans Lotbinière-Frontenac estime que les célébrations entourant «l’année Lévesque» (René Lévesque aurait eu 100 ans le 24 août s’il n’était pas décédé en 1987) donneront un élan à son parti lors de la campagne électorale, le projet d’indépendance du Québec étant de retour au coeur de la plateforme électorale du PQ.

«Je souhaite que ces célébrations nous donnent un momentum. Comme notre slogan électoral le dit, on s’assume comme indépendantiste. Mais c’est sûr que si l’on se fie aux sondages, nous avons beaucoup de travail à faire dans Lotbinière-Frontenac. La CAQ est très forte et les conservateurs sont en montée», a souligné Louise Marchand. 

Du même souffle, elle argue que le désir de son parti de concrétiser l’indépendance du Québec lui permettra de se distinguer des quatre autres principaux partis en lice. D’ailleurs, Louise Marchand profitera de sa campagne pour présenter les avantages que ce projet de société pourrait amener à Lotbinière-Frontenac. 

«Nous sommes le seul parti qui propose l’indépendance du Québec. On a un comté très agricole et je vais suggérer des idées pour ce domaine ainsi qu’en lien avec la gestion de la fin de l’exploitation des mines d’amiante et pour les industries. Au niveau de l’agriculture, on a un plan pour la souveraineté alimentaire du Québec que je veux promouvoir pendant la campagne», a soutenu la candidate péquiste.

Notons finalement que signe que la campagne électorale bat déjà son plein, certains dignitaires qui ont pris la parole ont profité de l’occasion pour s’en prendre aux «opportunistes» qui ont quitté les rangs de leur formation pour se joindre à ceux de la Coalition avenir Québec (CAQ).

Sur la première photo : Lors d’une activité soulignant le 100e anniversaire de naissance de René Lévesque, Louise Marchand a lancé sa campagne électorale. 

Sur la deuxième photo : Louise Harel a partagé ses souvenirs de ses années de militantisme et d'engagement politique avec René Lévesque.

 

Les plus lus

Démission du maire de Saint-Antoine-de-Tilly

POLITIQUE. Le maire de Saint-Antoine-de-Tilly, Guy Lafleur, a quitté ses fonctions le 2 septembre dernier.

L'élection dans Lotbinière-Frontenac minute par minute

C'est aujourd'hui que les électeurs québécois sont appelés aux urnes afin de choisir leurs 125 représentants à l'Assemblée nationale du Québec. Dans la région, les citoyens devront faire leur choix dans la circonscription de Lotbinière-Frontenac. Dans cette page, nous retracerons tous les derniers développements entourant cette journée décisive dans le comté, minute par minute.

«Actes répréhensibles» à la Municipalité de Saint-Antoine-de-Tilly

SOCIÉTÉ. «Des actes répréhensibles auraient été commis à l’égard de la Municipalité de Saint-Antoine-de-Tilly», a soulevé la Direction des enquêtes et des poursuites en intégrité municipale (DEPIM) dans un rapport déposé à la Commission municipale du Québec (CMQ) le 27 septembre dernier et qui vise des agissements de la directrice générale.

Deux Agapitois ont roulé jusqu’à Terre-Neuve

SOCIÉTÉ. Le 30 juin dernier, Lina Giguère et André Croteau ont commencé un périple à bicyclette en autonomie sur les routes du Québec. En roulant vers l’est, sans itinéraire précis, ils se sont rendus jusqu’à Terre-Neuve.

Christiane Nadeau dénonce une «campagne de salissage» à son endroit

POLITIQUE. L’ancienne conseillère municipale à Saint-Antoine-de-Tilly, Christiane Nadeau, dénonce la «campagne de salissage» qui a lieu à son endroit sur les médias sociaux depuis plusieurs mois.

Les candidats à l’élection débattront à Saint-Agapit

POLITIQUE. Les candidats de Lotbinière-Frontenac à l’élection générale du 3 octobre débattront dans la soirée du 15 septembre au complexe des Seigneuries de Saint-Agapit.

Pénurie de main-d’œuvre : la TREMCA revient à la charge

ÉCONOMIE. La Table régionale des élus de Chaudière-Appalaches (TREMCA) a rencontré, le 14 septembre, les candidats de quatre des cinq principaux partis politiques de la Chaudière-Appalaches. Ils les ont sensibilisés à l’importance d’adopter des mesures tangibles pour assurer la pérennité de l’économie et contrer la pénurie de main-d’œuvre.

Saint-Antoine-de-Tilly: plus de détails sur le départ de l’ex-conseillère Christiane Nadeau

POLITIQUE. La conseillère démissionnaire à Saint-Antoine-de-Tilly, Christiane Nadeau, a été déclarée inhabile à exercer la fonction de conseillère municipale pour une période de cinq ans. Cette décision de la Cour supérieure du Québec a été rendue le 21 septembre dernier.

Christian Gauthier fait un plaidoyer pour le développement de la circonscription

POLITIQUE. Le candidat conservateur dans Lotbinière-Frontenac, Christian Gauthier, entend prioriser le développement de la circonscription s’il est élu le 3 octobre prochain. Celui-ci mentionne qu’il est plus que temps que le gouvernement du Québec se mette à l’écoute de la population, des entreprises, des organismes et des municipalités des MRC des Appalaches et de Lotbinière.

Le Model doit recruter un autre entraîneur-chef

HOCKEY JUNIOR. Quelques semaines après la nomination de Jean-Philippe Marcoux-Tortillet comme entraîneur-chef, le Model de Lotbinière a annoncé, le 30 août, que c’est plutôt Richard Normand qui sera à la barre de l’équipe en vue de la prochaine saison dans la Ligue de hockey junior AA Chaudière-Appalaches.