Photo : Gilles Boutin — Archives

SÉCURITÉ. À l’aube de la rentrée, le conseil municipal de Sainte-Croix permettra aux parents d’une trentaine d’enfants de respirer mieux. Lors de sa séance du 15 août, le conseil a confirmé qu'il allait payer les frais du transport scolaire pour une trentaine d’élèves qui fréquentent l’École La Mennais, un investissement de 7 250 $.

Les jeunes visés par cette décision des élus demeurent à l’est et au sud de l’intersection des rues Principale et Laurier et doivent la traverser pour se rendre à l’école. Actuellement, ils n’ont pas accès au transport scolaire puisqu’ils habitent dans un rayon de 1,2 km de l’École La Mennais.

Le maire, Stéphane Dion rappelle que ces enfants doivent marcher sur le côté de la route, à proximité des véhicules lourds qui sont plus nombreux à rouler sur ces routes.

«Cela fait très longtemps et même trop longtemps. C’est quelque chose dont les parents me parlaient beaucoup. On a des enjeux de sécurité qui sont considérables et majeurs avec la présence de plus en plus grande de véhicules lourds», a-t-il souligné.

La Municipalité de Sainte-Croix en est venue à cette solution après avoir essuyé un refus du Centre de services scolaire des Navigateurs à offrir ce service gratuitement aux élèves. Une décision qui a été «très mal reçue» par l’ensemble des élus, poursuit le maire.

Ce dernier soutien qu’il a même invité les responsables du transport scolaire à marcher le trajet que doivent faire les enfants, tous les jours, qu’il fasse beau, qu’il pleuve ou qu’il neige. Malgré les explications du maire sur les dangers rencontrés, le CSSDN s'est justifié auprès de la Municipalité en indiquant qu’il s’agissait, dans un premier temps, d’une «question d’équité envers les autres municipalités.»

Aussi, ce qui choque M. Dion, c’est qu’on lui a mentionné que «la responsabilité des piétons relève de l’autorité parentale et de la municipalité. Ce n’est pas vrai. C’est la responsabilité de tous.»

Les parents qui souhaitent bénéficier du service doivent faire une demande au CSSSDN. Stéphane Dion indique que les places sont limitées et invite les intéressés à déposer leur requête rapidement.  La municipalité se chargera ensuite de payer les coûts du transport.

Ajout d’un trottoir

Cette décision du conseil municipal s’ajoute à une autre initiative de la Municipalité qui vise à assurer la sécurité des enfants qui fréquente l’École de La Mennais. Au cours des dernières semaines, Sainte-Croix a investi près de 20 000 $ pour la construction d’un trottoir face à l’établissement d’enseignement.

Cette nouvelle infrastructure permet de reconfigurer le secteur afin de permettre aux enfants de descendre des autobus de façon sécuritaire.

«Le stationnement des autobus et son débarcadère deviendront le stationnement du personnel. Les autobus vont se stationner dans la rue, devant l’école. Avec l’ajout du trottoir, les enfants vont pouvoir débarquer près du trottoir. Les autobus agiront comme mur de protection. […] Nous allons aussi installer de l’affichage pour bien identifier les zones parce que l’ancien stationnement du personnel deviendra une zone de débarquement pour les parents», a mentionné Stéphane Dion.

 


Les plus lus

Démission du maire de Saint-Antoine-de-Tilly

POLITIQUE. Le maire de Saint-Antoine-de-Tilly, Guy Lafleur, a quitté ses fonctions le 2 septembre dernier.

L'élection dans Lotbinière-Frontenac minute par minute

C'est aujourd'hui que les électeurs québécois sont appelés aux urnes afin de choisir leurs 125 représentants à l'Assemblée nationale du Québec. Dans la région, les citoyens devront faire leur choix dans la circonscription de Lotbinière-Frontenac. Dans cette page, nous retracerons tous les derniers développements entourant cette journée décisive dans le comté, minute par minute.

«Actes répréhensibles» à la Municipalité de Saint-Antoine-de-Tilly

SOCIÉTÉ. «Des actes répréhensibles auraient été commis à l’égard de la Municipalité de Saint-Antoine-de-Tilly», a soulevé la Direction des enquêtes et des poursuites en intégrité municipale (DEPIM) dans un rapport déposé à la Commission municipale du Québec (CMQ) le 27 septembre dernier et qui vise des agissements de la directrice générale.

Deux Agapitois ont roulé jusqu’à Terre-Neuve

SOCIÉTÉ. Le 30 juin dernier, Lina Giguère et André Croteau ont commencé un périple à bicyclette en autonomie sur les routes du Québec. En roulant vers l’est, sans itinéraire précis, ils se sont rendus jusqu’à Terre-Neuve.

Christiane Nadeau dénonce une «campagne de salissage» à son endroit

POLITIQUE. L’ancienne conseillère municipale à Saint-Antoine-de-Tilly, Christiane Nadeau, dénonce la «campagne de salissage» qui a lieu à son endroit sur les médias sociaux depuis plusieurs mois.

Les candidats à l’élection débattront à Saint-Agapit

POLITIQUE. Les candidats de Lotbinière-Frontenac à l’élection générale du 3 octobre débattront dans la soirée du 15 septembre au complexe des Seigneuries de Saint-Agapit.

Pénurie de main-d’œuvre : la TREMCA revient à la charge

ÉCONOMIE. La Table régionale des élus de Chaudière-Appalaches (TREMCA) a rencontré, le 14 septembre, les candidats de quatre des cinq principaux partis politiques de la Chaudière-Appalaches. Ils les ont sensibilisés à l’importance d’adopter des mesures tangibles pour assurer la pérennité de l’économie et contrer la pénurie de main-d’œuvre.

Saint-Antoine-de-Tilly: plus de détails sur le départ de l’ex-conseillère Christiane Nadeau

POLITIQUE. La conseillère démissionnaire à Saint-Antoine-de-Tilly, Christiane Nadeau, a été déclarée inhabile à exercer la fonction de conseillère municipale pour une période de cinq ans. Cette décision de la Cour supérieure du Québec a été rendue le 21 septembre dernier.

Christian Gauthier fait un plaidoyer pour le développement de la circonscription

POLITIQUE. Le candidat conservateur dans Lotbinière-Frontenac, Christian Gauthier, entend prioriser le développement de la circonscription s’il est élu le 3 octobre prochain. Celui-ci mentionne qu’il est plus que temps que le gouvernement du Québec se mette à l’écoute de la population, des entreprises, des organismes et des municipalités des MRC des Appalaches et de Lotbinière.

Le Model doit recruter un autre entraîneur-chef

HOCKEY JUNIOR. Quelques semaines après la nomination de Jean-Philippe Marcoux-Tortillet comme entraîneur-chef, le Model de Lotbinière a annoncé, le 30 août, que c’est plutôt Richard Normand qui sera à la barre de l’équipe en vue de la prochaine saison dans la Ligue de hockey junior AA Chaudière-Appalaches.