Sylvain Duclos passe par Tik Tok pour vulgariser certains concepts mathématiques. Photos : Courtoisie

ÉDUCATION. Plutôt que de voir Tik Tok comme une forme de distraction qui fait perdre du temps à ses élèves, Sylvain Duclos s’en est approprié les codes pour les rejoindre. Depuis le mois de janvier, il alimente son compte de capsules qui s’adressent autant aux enseignants, aux élèves et aux parents.

«Ça change le regard qu’ils [les élèves] ont de moi. On dirait qu’on partage quelque chose. Aussi, j’ai réalisé avec le temps que c’est devenu une référence pour eux avant même YouTube. C’est majeur comme plateforme», a commenté l’enseignant de mathématiques à l’École Beaurivage.

Avec humour, il répond aux questions qui lui sont posées par les élèves, les parents, les collègues ou les autres utilisateurs de la plateforme. De plus, il démystifie certaines croyances sur le métier d’enseignant.

«Il y a tellement de plaisir à avoir sur cette plateforme. […] Je fais des questions-réponses, j’invite les parents ou les élèves à me demander d’expliquer une notion en trois minutes. Avoir la possibilité de voir une notion sous un nouvel angle, je trouve ça super intéressant pour les élèves.»

Il s'amuse à déboulonner les trucs présentés sur ces mêmes médias sociaux en expliquant pourquoi ils ne contribuent pas à la réussite des élèves.

«Notre vision d’adulte des mathématiques est différente de ce que les jeunes doivent apprendre et de ce qui leur est enseigné. […] Quand on leur apprend un truc, le jeune devient bon, mais lorsqu’on veut lui enseigner autre chose, il bloque. C’est parce que son cerveau n’a pas construit le sens de la bonne façon. C’est quelque chose qui me tient vraiment à cœur parce que je peux faire une différence pour les parents et les jeunes. »

Alors, est-ce que la réussite passe par les nouvelles technologies et les médias sociaux ? Pas nécessairement, croit M. Duclos. Il s’agit plutôt d’un outil supplémentaire à ajouter dans le coffre des élèves.

«Ce n’est pas ce qui fait la différence en classe. Il faut que le jeune se sente compétent. Il faut qu’on lui donne des défis à sa mesure pour qu’il soit capable de réussir, et ça, ça ne passe pas par la technologie. […] Les jeunes sont beaucoup plus autonomes que ce que l’on pense. Lorsqu’ils ne comprennent pas, ils vont aller chercher la réponse. Il faut leur offrir les moyens de le faire et si elle n’est pas disponible, on doit la créer.»

Des débuts modestes

C’est un peu par hasard que Sylvain Duclos en est venu à vulgariser des notions de mathématiques sur Tik Tok. Le tout a commencé au début de la pandémie par une chaîne YouTube. Il souhaitait aider ses collègues à naviguer dans l’océan des applications de communication et d’enseignement.

«Je m’étais donné le défi d’expliquer une application par jour jusqu’à ce qu’on retourne en classe. Enfin, j’en ai fait une par jour jusqu’à la fin de l’année scolaire.  À la rentrée, j’ai ajouté la page Facebook parce qu’on voulait me suivre et partager mon contenu.»

C’est ensuite qu’est venu Tik Tok. Puisqu’il connaissait la notoriété de la plateforme, il a décidé de l’explorer et aller au-delà de la perception qu’on y retrouve uniquement des vidéos de danse. C’est encore une fois en s’adressant aux enseignants et nouveaux enseignants qu’il a commencé avant de parler à tous les utilisateurs de la plateforme.  


Les plus lus

Démission du maire de Saint-Antoine-de-Tilly

POLITIQUE. Le maire de Saint-Antoine-de-Tilly, Guy Lafleur, a quitté ses fonctions le 2 septembre dernier.

L'élection dans Lotbinière-Frontenac minute par minute

C'est aujourd'hui que les électeurs québécois sont appelés aux urnes afin de choisir leurs 125 représentants à l'Assemblée nationale du Québec. Dans la région, les citoyens devront faire leur choix dans la circonscription de Lotbinière-Frontenac. Dans cette page, nous retracerons tous les derniers développements entourant cette journée décisive dans le comté, minute par minute.

«Actes répréhensibles» à la Municipalité de Saint-Antoine-de-Tilly

SOCIÉTÉ. «Des actes répréhensibles auraient été commis à l’égard de la Municipalité de Saint-Antoine-de-Tilly», a soulevé la Direction des enquêtes et des poursuites en intégrité municipale (DEPIM) dans un rapport déposé à la Commission municipale du Québec (CMQ) le 27 septembre dernier et qui vise des agissements de la directrice générale.

Deux Agapitois ont roulé jusqu’à Terre-Neuve

SOCIÉTÉ. Le 30 juin dernier, Lina Giguère et André Croteau ont commencé un périple à bicyclette en autonomie sur les routes du Québec. En roulant vers l’est, sans itinéraire précis, ils se sont rendus jusqu’à Terre-Neuve.

Christiane Nadeau dénonce une «campagne de salissage» à son endroit

POLITIQUE. L’ancienne conseillère municipale à Saint-Antoine-de-Tilly, Christiane Nadeau, dénonce la «campagne de salissage» qui a lieu à son endroit sur les médias sociaux depuis plusieurs mois.

Les candidats à l’élection débattront à Saint-Agapit

POLITIQUE. Les candidats de Lotbinière-Frontenac à l’élection générale du 3 octobre débattront dans la soirée du 15 septembre au complexe des Seigneuries de Saint-Agapit.

Pénurie de main-d’œuvre : la TREMCA revient à la charge

ÉCONOMIE. La Table régionale des élus de Chaudière-Appalaches (TREMCA) a rencontré, le 14 septembre, les candidats de quatre des cinq principaux partis politiques de la Chaudière-Appalaches. Ils les ont sensibilisés à l’importance d’adopter des mesures tangibles pour assurer la pérennité de l’économie et contrer la pénurie de main-d’œuvre.

Saint-Antoine-de-Tilly: plus de détails sur le départ de l’ex-conseillère Christiane Nadeau

POLITIQUE. La conseillère démissionnaire à Saint-Antoine-de-Tilly, Christiane Nadeau, a été déclarée inhabile à exercer la fonction de conseillère municipale pour une période de cinq ans. Cette décision de la Cour supérieure du Québec a été rendue le 21 septembre dernier.

Christian Gauthier fait un plaidoyer pour le développement de la circonscription

POLITIQUE. Le candidat conservateur dans Lotbinière-Frontenac, Christian Gauthier, entend prioriser le développement de la circonscription s’il est élu le 3 octobre prochain. Celui-ci mentionne qu’il est plus que temps que le gouvernement du Québec se mette à l’écoute de la population, des entreprises, des organismes et des municipalités des MRC des Appalaches et de Lotbinière.

Le Model doit recruter un autre entraîneur-chef

HOCKEY JUNIOR. Quelques semaines après la nomination de Jean-Philippe Marcoux-Tortillet comme entraîneur-chef, le Model de Lotbinière a annoncé, le 30 août, que c’est plutôt Richard Normand qui sera à la barre de l’équipe en vue de la prochaine saison dans la Ligue de hockey junior AA Chaudière-Appalaches.