Photo : Mélanie Labrecque et Archives

SOCIÉTÉ. Le Domaine Joly-De Lotbinière pourra finalement aller de l’avant avec un important projet qui visera, entre autres, à mettre en valeur les rives du fleuve Saint-Laurent. Pour concrétiser le projet évalué à 5 M$, la Fondation du Domaine Joly-De Lotbinière a reçu la confirmation, le 13 juin, d’une aide financière de 2,5 M$ du gouvernement.

Ce projet, les administrateurs du domaine le caressent depuis l'ouverture du site dans les années 1980. Cependant, d’autres aménagements étaient prioritaires.

«C’est une excellente nouvelle pour assurer la pérennité du Domaine et nous permettre de mettre en valeur toute cette section. Nous nous sommes beaucoup occupés de la terrasse moyenne avec le manoir, les jardins, les forêts et les sentiers. En bas, nous allons ouvrir de nouveaux sentiers, il y aura de l’interprétation, de l’animation, des lieux de détentes et les gens vont pouvoir réellement profiter du fleuve», a expliqué la directrice générale du Domaine Joly-De Lotbinière, Hélène Leclerc.

Ainsi, il y aura la construction et l’aménagement d’un pavillon éducatif et de services, une terrasse et une tour d’observation en bordure du fleuve.

Aussi, il y aura l’aménagement des sentiers permettant de découvrir les vestiges de l’auberge, la fréquentation de l'endroit par les autochtones, la faune et la flore des marais, la plantation de noyers noirs ainsi que les paysages.

De plus, en lien avec ces dernières installations, des panneaux d’interprétation seront également conçus et installés, il y aura des visites autoguidées et des activités de découverte.

La porte d’entrée du Domaine ne sera pas oubliée avec la construction et l’aménagement d’un bâtiment d’accueil multifonctionnel à l’entrée du site comprenant l’accueil et la billetterie, un café-terrasse, une boutique, des salles de réception pour des événements corporatifs et familiaux, des toilettes publiques et des bureaux administratifs.

Un plus pour la région

Ces ajouts aideront à assoir la notoriété du Domaine Joly-De Lotbinière comme élément signature de la MRC de Lotbinière et de la Chaudière-Appalaches.

«Cela représente un moment important dans la longue et belle histoire du domaine. C’est un projet structurant qui vient contribuer à assurer sa pérennité pour les générations présentes et les générations futures. La réalisation de ce projet va contribuer au développement et au rayonnement de ce joyau patrimonial», a soutenu le maire de Sainte-Croix, Stéphane Dion.

Annuellement, 22 000 personnes visitent les jardins du Domaine. «Nous sommes l’attrait touristique privé culturel qui reçoit le plus de visiteurs en Chaudière-Appalaches en tant qu’institution muséale», a rajouté Mme Leclerc.

Bien que la notoriété au niveau des jardins est acquise, il reste encore beaucoup de travail à faire, a poursuivi Hélène Leclerc.

«[Les Jardins de Métis] sont sur la route où tout le monde passe pour aller en Gaspésie. Nous, les gens passent sur l’autoroute 20 et il faut que notre notoriété soit assez forte pour qu’ils prennent la sortie. […] Il faut continuer à parler de Lotbinière pour faire connaître la destination et que les gens la choisissent.»

Le travail entrepris par tous les intervenants de la MRC porte déjà ses fruits, mais il faut poursuivre les efforts, a rappelé Hélène Leclerc.

 

Les plus lus

Une route de Saint-Agapit parmi les 10 pires routes du Québec

SOCIÉTÉ. Pour une septième année, CAA Québec a dévoilé les résultats du palmarès des pires routes du Québec. Parmi le top 10 provincial, on retrouve une route de Saint-Agapit.

Année record pour le tournoi de golf de la Fondation Philippe Boucher

COMMUNAUTÉ. Le Tournoi de golf de la Fondation Philippe Boucher a connu une année record. L’événement qui permet de recueillir des fonds pour soutenir les activités de la Fondation a eu lieu le 11 juin.

Le Boucane Fest de retour pour une cinquième année

LOISIRS. Les organisateurs du Boucane Fest de Sainte-Agathe-de-Lotbinière ont confirmé le retour de l’événement. Cette cinquième édition aura lieu le 16 juillet au centre municipal.

Nouveau cri du cœur pour la main-d’œuvre

ÉCONOMIE. La crise de la pénurie de main-d’œuvre en Chaudière-Appalaches est loin de s’essouffler. Le 9 novembre dernier, la Table régionale des élus de Chaudière-Appalaches (TREMCA) et les organismes de développement économique ont lancé un cri du cœur au gouvernement du Québec. Depuis, c’est le silence radio. C’est pour cette raison qu’ils sont revenus à la charge en mai et demandent au gouverne...

Plus de 5 M$ pour la voirie locale

TRANSPORTS. La députée de Lotbinière-Frontenac à l’Assemblée nationale, Isabelle Lecours, a confirmé le 2 juin un investissement gouvernemental de plus de 5 M$ à plusieurs municipalités de la circonscription, dont 15 dans la MRC de Lotbinière. Cet argent vise à les soutenir dans l’entretien du réseau routier local.

Nouveau chapitre dans la saga des poussières noires

SOCIÉTÉ. Le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) a confirmé, en mai dernier, avoir pris une ordonnance à l’égard de l’entreprise Produits Minéra de Saint-Flavien.

Un nom pour la patinoire couverte de Saint-Apollinaire

SPORT. Le maire de Saint-Apollinaire, Jonathan Moreau, a profité du souper de la 30e Classique des étoiles de la Fondation Philippe Boucher, le 11 juin, pour annoncer le nom de la patinoire couverte de la municipalité. Elle portera le nom d’Espace Philippe Boucher.

Les Arrêts gourmands lancent leur deuxième saison

TOURISME. C’est sous un soleil radieux que plusieurs producteurs, intervenants touristiques et élus de la région se sont rassemblés le 14 juin à la ferme Genest du quartier Saint-Nicolas, à Lévis, pour le lancement de la deuxième saison estivale de la nouvelle mouture des Arrêts gourmands.

Une clinique de soins infirmier à Saint-Apollinaire

SANTÉ. Une clinique privée de soins infirmiers a ouvert ses portes à Saint-Apollinaire. Les infirmières de la clinique Infirmia offrent différents services à la population.

Un Apollinairois se distingue aux olympiades des métiers

ÉDUCATION. Loïc Jacques, originaire de Saint-Apollinaire, a participé aux Olympiades canadiennes des métiers et technologies. Elles ont eu lieu du 25 au 28 mai, à Vancouver, en Colombie-Britannique et il est revenu avec une médaille d’argent accrochée au cou.