Photo : Gilles Boutin

ÉVÉNEMENT. La pluie n’a pas refroidi les amateurs de musique country. Ils ont été près de 17 000 personnes à assister aux différents spectacles et événements proposés au Festival Country Lotbinière les 17, 18 et 19 juin derniers.

«Malgré la pluie qui est tombée de jeudi à samedi on s’en est bien sorti. On a été en mesure d’aller chercher l’achalandage que l’on ciblait. C’est positif», s’est réjoui le cofondateur, Guillaume Laflamme.

Même si la pluie a freiné les ventes de billets journaliers, cela n’a pas arrêté ceux qui s’étaient déjà procuré les billets qui se sont rendus à Saint-Agapit. «Ça nous envoie un message que même dans les mauvaises températures, ils seront au rendez-vous. Ça nous enlève un peu de pression parce que la météo, c’est quelque chose que l’on ne contrôle pas vraiment», a renchéri Guillaume Laflamme.

Par ailleurs, il estime que la soirée de samedi a permis d’offrir un plus aux spectacles présentés.

«Lorsque les spectacles ont commencé, la pluie et les nuages ont disparu. Le soleil est apparu alors qu’il se couchait avec toutes ses couleurs. Ç’a été un moment fort. C’était notre plus grosse soirée sur la scène PNS Tech avec 4 000 personnes.»

La scène gratuite et le salon agroalimentaire ont bien fonctionné et ont attiré bon nombre de visiteurs.

Prochaine édition

Guillaume Laflamme ne veut pas confirmer tout de suite le retour du Festival l’année prochaine, mais il déjà indiqué que les dates resteraient les mêmes.

Actuellement, l’événement est principalement géré par deux personnes : lui ainsi que Sébastien Lemay. Ils sont soutenus par un conseil d’administration et un comité organisateur, qui est en action pendant le festival. Cependant, ce sont sur les épaules des cofondateurs que repose principalement l’organisation, la planification et la bonne marche de l’événement. Des tâches qui sont lourdes et demandent de nombreuses heures de travail. Tous les deux ont un emploi à temps plein, rappelle-t-il.

«Ça nous prend une petite pause avant de confirmer la prochaine édition. Il faut avoir des conversations que nous n’avons pas eues dans les dernières années au niveau de la charge de travail. Sébastien et moi, ensemble c’est plus de 2 200 heures de travail par année. […] Ça fait beaucoup de choses à traiter.»

Par ailleurs, il rappelle qu’ils ont organisé deux festivals en moins d’un an. La sixième édition du Festival a eu lieu en septembre 2021, ce qui n’a fait qu’augmenter leur niveau de fatigue.

Enfin, il précise que la bonne marche de l’événement s'appui actuellement sur les épaules de deux personnes. S’il arrive quelque chose à l’un d’eux, cela pourrait mettre la tenue de l’événement en péril. Il y a peu d’entreprises où le savoir repose sur quelques personnes, a-t-il rappelé.

 

 

Les plus lus

Une route de Saint-Agapit parmi les 10 pires routes du Québec

SOCIÉTÉ. Pour une septième année, CAA Québec a dévoilé les résultats du palmarès des pires routes du Québec. Parmi le top 10 provincial, on retrouve une route de Saint-Agapit.

Année record pour le tournoi de golf de la Fondation Philippe Boucher

COMMUNAUTÉ. Le Tournoi de golf de la Fondation Philippe Boucher a connu une année record. L’événement qui permet de recueillir des fonds pour soutenir les activités de la Fondation a eu lieu le 11 juin.

Le Boucane Fest de retour pour une cinquième année

LOISIRS. Les organisateurs du Boucane Fest de Sainte-Agathe-de-Lotbinière ont confirmé le retour de l’événement. Cette cinquième édition aura lieu le 16 juillet au centre municipal.

Nouveau cri du cœur pour la main-d’œuvre

ÉCONOMIE. La crise de la pénurie de main-d’œuvre en Chaudière-Appalaches est loin de s’essouffler. Le 9 novembre dernier, la Table régionale des élus de Chaudière-Appalaches (TREMCA) et les organismes de développement économique ont lancé un cri du cœur au gouvernement du Québec. Depuis, c’est le silence radio. C’est pour cette raison qu’ils sont revenus à la charge en mai et demandent au gouverne...

Plus de 5 M$ pour la voirie locale

TRANSPORTS. La députée de Lotbinière-Frontenac à l’Assemblée nationale, Isabelle Lecours, a confirmé le 2 juin un investissement gouvernemental de plus de 5 M$ à plusieurs municipalités de la circonscription, dont 15 dans la MRC de Lotbinière. Cet argent vise à les soutenir dans l’entretien du réseau routier local.

Nouveau chapitre dans la saga des poussières noires

SOCIÉTÉ. Le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) a confirmé, en mai dernier, avoir pris une ordonnance à l’égard de l’entreprise Produits Minéra de Saint-Flavien.

Un nom pour la patinoire couverte de Saint-Apollinaire

SPORT. Le maire de Saint-Apollinaire, Jonathan Moreau, a profité du souper de la 30e Classique des étoiles de la Fondation Philippe Boucher, le 11 juin, pour annoncer le nom de la patinoire couverte de la municipalité. Elle portera le nom d’Espace Philippe Boucher.

Les Arrêts gourmands lancent leur deuxième saison

TOURISME. C’est sous un soleil radieux que plusieurs producteurs, intervenants touristiques et élus de la région se sont rassemblés le 14 juin à la ferme Genest du quartier Saint-Nicolas, à Lévis, pour le lancement de la deuxième saison estivale de la nouvelle mouture des Arrêts gourmands.

Une clinique de soins infirmier à Saint-Apollinaire

SANTÉ. Une clinique privée de soins infirmiers a ouvert ses portes à Saint-Apollinaire. Les infirmières de la clinique Infirmia offrent différents services à la population.

Un Apollinairois se distingue aux olympiades des métiers

ÉDUCATION. Loïc Jacques, originaire de Saint-Apollinaire, a participé aux Olympiades canadiennes des métiers et technologies. Elles ont eu lieu du 25 au 28 mai, à Vancouver, en Colombie-Britannique et il est revenu avec une médaille d’argent accrochée au cou.