Photo : Courtoisie et Mélanie Labrecque

ÉDUCATION. Les travaux d’agrandissement du Centre d’études collégiales (CEC) de Lotbinière commenceront cet été. Le nouveau pavillon devrait accueillir ses premiers élèves à la rentrée de 2023. Afin de soutenir le Cégep de Thetford dans la réalisation de ce projet, le ministère de l’Enseignement supérieur a confirmé, le 10 juin, une subvention de 8,6 M$ à la municipalité de Saint-Agapit et au Cégep de Thetford.

Les travaux d’agrandissement permettront de doubler la superficie de l’établissement qui loge au Complexe des Seigneuries. Actuellement, le CEC accueille 185 étudiants. Le directeur général de l’établissement, Robert Rousseau, prévoit que d’ici quelques années, ce seront 200 étudiants qui le fréquenteront. D’ici 2030, ce chiffre devrait atteindre 300 apprenants.

Le nouveau bâtiment de deux étages occupera une superficie de 765 mètres carrés. Il viendra répondre à des besoins importants «On manque cruellement d’espaces pour les bureaux et pour les classes. Nous aurons aussi des aires plus spécialisées comme la bibliothèque, une salle d’étude, un espace séminaire et des laboratoires légers», a précisé M. Rousseau. Ce nouveau pavillon du CEC sera relié au Complexe des Seigneuries par une passerelle.

Le nouvel agrandissement ne comportera pas de laboratoire pour les cours de chimie et de physique. Actuellement, les étudiants en Sciences de la nature font leurs cours en laboratoire directement à Thetford Mines. Un aménagement du genre devrait être fait lors d’une seconde phase d’agrandissement, assure M. Rousseau.

Consolider son offre

Dans un horizon de court à moyen terme, le CEC n’offrira pas de nouveau programme. «L’étape numéro un pour nous c’est de consolider les programmes existants pour avoir davantage d’inscriptions. Ce sont des programmes pour lesquels il y a des besoins sur le territoire. Pour les nouveaux DEC, ça pourrait faire partie de la planification pour 2030.»

Le programme d’Éducation spécialisée en est un bon exemple en raison des besoins importants dans la région, mais aussi au Québec, a-t-il illustré.

Actuellement, le CEC compte six différents programmes : Sciences humaines, Sciences de la nature, Techniques d’éducation spécialisée, Techniques de bureautique, Techniques de comptabilité et de gestion et Tremplin DEC.

Pour sa part, la municipalité de Saint-Agapit accueille favorablement l’agrandissement de l’établissement et a renouvelé le bail de location pour 15 ans avec des options de prolongation.

«La démonstration ayant été faite de la pertinence et de la faisabilité d’un pôle d’enseignement supérieur sur le territoire de Lotbinière, nous sommes fiers de permettre au cégep de continuer à remplir ses divers mandats, à commencer par celui de former la relève de chez nous», a soutenu le maire Yves Gingras.

Progression rapide

«Il y a de nouvelles écoles qui se construisent, c’est un signal. D’un point de vue de la clientèle. À Thetford, on est en mode croissance, mais ici on est en mode croissance accélérée. L’agrandissement va nous permettre de répondre à ces besoins», a rappelé Robert Rousseau.

Rappelons que le campus de Saint-Agapit a ouvert en août 2014 avec une cohorte de 24 étudiants et deux classes. Six ans plus tard, il obtenait la reconnaissance gouvernementale lui permettant d’acquérir le statut de centre d’études collégiales.

Cette reconnaissance confirmait le passage de point de service du Cégep de Thetford à celui d’entité distincte reconnue à l’intérieur du réseau collégial québécois.

Le temps où les étudiants du CEC auront droit à une vie de campus complète n’est pas si loin, ajoute M. Rousseau. «Déjà, nos galas du mérite scolaire et nos collations des grades sont faits séparément. Plus le temps passe, plus on aura les infrastructures. Le CEC aura l’ensemble des activités. C’est ce que l’on vise. On veut leur offrir la totale», a rajouté M. Rousseau.

 

 

 

 

Les plus lus

Une route de Saint-Agapit parmi les 10 pires routes du Québec

SOCIÉTÉ. Pour une septième année, CAA Québec a dévoilé les résultats du palmarès des pires routes du Québec. Parmi le top 10 provincial, on retrouve une route de Saint-Agapit.

Année record pour le tournoi de golf de la Fondation Philippe Boucher

COMMUNAUTÉ. Le Tournoi de golf de la Fondation Philippe Boucher a connu une année record. L’événement qui permet de recueillir des fonds pour soutenir les activités de la Fondation a eu lieu le 11 juin.

Le Boucane Fest de retour pour une cinquième année

LOISIRS. Les organisateurs du Boucane Fest de Sainte-Agathe-de-Lotbinière ont confirmé le retour de l’événement. Cette cinquième édition aura lieu le 16 juillet au centre municipal.

Nouveau cri du cœur pour la main-d’œuvre

ÉCONOMIE. La crise de la pénurie de main-d’œuvre en Chaudière-Appalaches est loin de s’essouffler. Le 9 novembre dernier, la Table régionale des élus de Chaudière-Appalaches (TREMCA) et les organismes de développement économique ont lancé un cri du cœur au gouvernement du Québec. Depuis, c’est le silence radio. C’est pour cette raison qu’ils sont revenus à la charge en mai et demandent au gouverne...

Plus de 5 M$ pour la voirie locale

TRANSPORTS. La députée de Lotbinière-Frontenac à l’Assemblée nationale, Isabelle Lecours, a confirmé le 2 juin un investissement gouvernemental de plus de 5 M$ à plusieurs municipalités de la circonscription, dont 15 dans la MRC de Lotbinière. Cet argent vise à les soutenir dans l’entretien du réseau routier local.

Nouveau chapitre dans la saga des poussières noires

SOCIÉTÉ. Le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) a confirmé, en mai dernier, avoir pris une ordonnance à l’égard de l’entreprise Produits Minéra de Saint-Flavien.

Un nom pour la patinoire couverte de Saint-Apollinaire

SPORT. Le maire de Saint-Apollinaire, Jonathan Moreau, a profité du souper de la 30e Classique des étoiles de la Fondation Philippe Boucher, le 11 juin, pour annoncer le nom de la patinoire couverte de la municipalité. Elle portera le nom d’Espace Philippe Boucher.

Les Arrêts gourmands lancent leur deuxième saison

TOURISME. C’est sous un soleil radieux que plusieurs producteurs, intervenants touristiques et élus de la région se sont rassemblés le 14 juin à la ferme Genest du quartier Saint-Nicolas, à Lévis, pour le lancement de la deuxième saison estivale de la nouvelle mouture des Arrêts gourmands.

Une clinique de soins infirmier à Saint-Apollinaire

SANTÉ. Une clinique privée de soins infirmiers a ouvert ses portes à Saint-Apollinaire. Les infirmières de la clinique Infirmia offrent différents services à la population.

Un Apollinairois se distingue aux olympiades des métiers

ÉDUCATION. Loïc Jacques, originaire de Saint-Apollinaire, a participé aux Olympiades canadiennes des métiers et technologies. Elles ont eu lieu du 25 au 28 mai, à Vancouver, en Colombie-Britannique et il est revenu avec une médaille d’argent accrochée au cou.