Photo : Courtoise

ÉCONOMIE. La vente de terrains va bien à Saint-Patrice-de-Beaurivage. En moins de deux ans, 16 terrains ont trouvé preneurs, quatre dans la phase un du domaine du Boisé et 12 sur 14 dans la phase deux.

Il s’agit d’une très bonne nouvelle, estime le maire de la municipalité, Samuel Boudreault. «On va débuter prochainement les démarches pour concrétiser la phase trois du projet.»

La Municipalité avait prévu qu’il aurait fallu au moins deux ans avant de mettre la troisième et dernière phase en branle. «C’est une agréable surprise. Ça va nous demander plus de travail, mais on va y arriver.»

Il a fallu attendre longtemps avant que l’ensemble des terrains de la phase un soit entièrement vendu. «Pendant sept ans, il ne s’est rien vendu pour finalement vendre les quatre des cinq terrains dans la dernière année. La Municipalité en a conservé un pour faire un parc.»

Actuellement, deux maisons sont en construction et plusieurs permis ont été délivrés. Ces nouvelles résidences devraient être mises en chantier cet été ou cet automne.

Jumelées ou unifamiliales, ces maisons accueilleront autant des aînés qui ont opté pour vendre leur résidence afin de s’installer dans quelque chose de plus petit, que de jeunes Beaurivageois qui ont choisi de demeurer dans leur village natal. De nouvelles familles viennent compléter le portrait, a souligné Samuel Boudreault.

L’attrait pour Saint-Patrice-de-Beaurivage peut facilement s’expliquer. Il y a d’abord la proximité avec la Nouvelle-Beauce et Sainte-Marie, il y a la l’accès à l’autoroute 73. Enfin, les terrains se vendent à un prix très avantageux.

Être accueillant

«Ça bouge. On revit!», s’est réjoui Samuel Boudreault. D’ailleurs, la Municipalité s’active actuellement à bonifier son offre de loisirs et de services sur son territoire.

Le maire mentionne, entre autres, le marché public, l’adhésion au Pôle agroalimentaire, une offre de cours variés en soirée. De plus, il y aura aussi l’ajout de parc pour les 0 à 8 ans, dont un dans le développement résidentiel.

 

 

 

 

 

 

Les plus lus

Une route de Saint-Agapit parmi les 10 pires routes du Québec

SOCIÉTÉ. Pour une septième année, CAA Québec a dévoilé les résultats du palmarès des pires routes du Québec. Parmi le top 10 provincial, on retrouve une route de Saint-Agapit.

Année record pour le tournoi de golf de la Fondation Philippe Boucher

COMMUNAUTÉ. Le Tournoi de golf de la Fondation Philippe Boucher a connu une année record. L’événement qui permet de recueillir des fonds pour soutenir les activités de la Fondation a eu lieu le 11 juin.

Le Boucane Fest de retour pour une cinquième année

LOISIRS. Les organisateurs du Boucane Fest de Sainte-Agathe-de-Lotbinière ont confirmé le retour de l’événement. Cette cinquième édition aura lieu le 16 juillet au centre municipal.

Nouveau cri du cœur pour la main-d’œuvre

ÉCONOMIE. La crise de la pénurie de main-d’œuvre en Chaudière-Appalaches est loin de s’essouffler. Le 9 novembre dernier, la Table régionale des élus de Chaudière-Appalaches (TREMCA) et les organismes de développement économique ont lancé un cri du cœur au gouvernement du Québec. Depuis, c’est le silence radio. C’est pour cette raison qu’ils sont revenus à la charge en mai et demandent au gouverne...

Plus de 5 M$ pour la voirie locale

TRANSPORTS. La députée de Lotbinière-Frontenac à l’Assemblée nationale, Isabelle Lecours, a confirmé le 2 juin un investissement gouvernemental de plus de 5 M$ à plusieurs municipalités de la circonscription, dont 15 dans la MRC de Lotbinière. Cet argent vise à les soutenir dans l’entretien du réseau routier local.

Nouveau chapitre dans la saga des poussières noires

SOCIÉTÉ. Le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) a confirmé, en mai dernier, avoir pris une ordonnance à l’égard de l’entreprise Produits Minéra de Saint-Flavien.

Un nom pour la patinoire couverte de Saint-Apollinaire

SPORT. Le maire de Saint-Apollinaire, Jonathan Moreau, a profité du souper de la 30e Classique des étoiles de la Fondation Philippe Boucher, le 11 juin, pour annoncer le nom de la patinoire couverte de la municipalité. Elle portera le nom d’Espace Philippe Boucher.

Les Arrêts gourmands lancent leur deuxième saison

TOURISME. C’est sous un soleil radieux que plusieurs producteurs, intervenants touristiques et élus de la région se sont rassemblés le 14 juin à la ferme Genest du quartier Saint-Nicolas, à Lévis, pour le lancement de la deuxième saison estivale de la nouvelle mouture des Arrêts gourmands.

Une clinique de soins infirmier à Saint-Apollinaire

SANTÉ. Une clinique privée de soins infirmiers a ouvert ses portes à Saint-Apollinaire. Les infirmières de la clinique Infirmia offrent différents services à la population.

Un Apollinairois se distingue aux olympiades des métiers

ÉDUCATION. Loïc Jacques, originaire de Saint-Apollinaire, a participé aux Olympiades canadiennes des métiers et technologies. Elles ont eu lieu du 25 au 28 mai, à Vancouver, en Colombie-Britannique et il est revenu avec une médaille d’argent accrochée au cou.