Photo: Annie Spratt - Unsplash

SOCIÉTÉ. Le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) a confirmé, en mai dernier, avoir pris une ordonnance à l’égard de l’entreprise Produits Minéra de Saint-Flavien.

Le MELCC plaide que plusieurs manquements ont été observés à plusieurs reprises depuis 2020. L’organisation dit avoir constaté que l’entreprise de Saint-Flavien émet des poussières dans l’environnement, «notamment lors de ses activités de réception, de traitement et de manipulation de matières sur son site». Toujours selon le MELCC ces rejets de poussières se dispersent en fonction des vents et de la circulation de la machinerie.

Ainsi, l’ordonnance envoyée demande à Produit Minéra de prendre, entre autres, des mesures pour cesser les émissions de poussières dans l’environnement, d’arrêter le dépôt de matières résiduelles à l’extérieur des endroits autorisés et de soumettre pour approbation un plan de contrôle des poussières qui énumérera les mesures qui seront mises en œuvre pour arrêter l’émission des poussières visibles.

De son côté, le propriétaire de Produits Minera, Ghislain Hamel, assure avoir fait de multiples propositions au MELCC après la réception du premier préavis, le 1er février, mais que ces dernières ont tout simplement été ignorées.

En plus des demandes qui ont été adressées à l’entreprise de M. Hamel, le MELCC a aussi confirmé qu’il modifiait certaines autorisations ministérielles qui ont été délivrées. On parle notamment de recouvrir complètement les amas de résidus sur le site à l’exception d’un amas qui contiendrait exclusivement des résidus issus de la valorisation de granulats humides provenant de la transformation de la pierre de granit, de recouvrir les aires de circulation d’un revêtement réputé étanche. De plus, les aires de circulation devront être nettoyées hebdomadairement et la hauteur de tous les amas devra se limiter à 10 mètres au plus tard le 1er novembre 2022 et à 5 mètres au plus tard le 1er novembre 2023.

Par ailleurs, Ghislain Hamel a indiqué qu’il contestera l’ordonnance et qu’il en demandera son annulation.

Il fait valoir que l’entreprise a toujours collaboré avec le ministère et ses inspecteurs chaque fois qu’ils se sont présentés sur le site. Cette volonté «réelle et sincère» de coopérer avec les autorités se bute, ajoute-t-il, à un argumentaire qu’il ne partage pas. Il déplore le fait que le MELCC a identifié l’entreprise comme la source d’émission des poussières noires sans pouvoir montrer qu’elles découlaient de ses activités.

Il poursuit en soulignant que la contestation des avis de non-conformité n’exprime pas un refus de collaboration, mais plutôt «une incapacité» du MELCC à faire la preuve que l’entreprise est responsable des gestes reprochés.

Même s’il nie le lien entre les émissions de poussière et sa compagnie, il rappelle avoir soumis des mesures d’atténuation, notamment la construction d’un mur-écran d’au moins 10 m de haut, d’une base de 17 mètres avec un mur de trois mètres sur la façade intérieure. Cette mesure a comme objectif de protéger les amas en ayant un effet coupe-vent qui réduira les possibilités d’envol de la poussière.

Notons qu’une rencontre d’information organisée par le MELCC aura lieu ce soir à la Salle des Lions Laurier-Saint-Flavien, à 19h30.

Les plus lus

Une route de Saint-Agapit parmi les 10 pires routes du Québec

SOCIÉTÉ. Pour une septième année, CAA Québec a dévoilé les résultats du palmarès des pires routes du Québec. Parmi le top 10 provincial, on retrouve une route de Saint-Agapit.

Année record pour le tournoi de golf de la Fondation Philippe Boucher

COMMUNAUTÉ. Le Tournoi de golf de la Fondation Philippe Boucher a connu une année record. L’événement qui permet de recueillir des fonds pour soutenir les activités de la Fondation a eu lieu le 11 juin.

Le Boucane Fest de retour pour une cinquième année

LOISIRS. Les organisateurs du Boucane Fest de Sainte-Agathe-de-Lotbinière ont confirmé le retour de l’événement. Cette cinquième édition aura lieu le 16 juillet au centre municipal.

Nouveau cri du cœur pour la main-d’œuvre

ÉCONOMIE. La crise de la pénurie de main-d’œuvre en Chaudière-Appalaches est loin de s’essouffler. Le 9 novembre dernier, la Table régionale des élus de Chaudière-Appalaches (TREMCA) et les organismes de développement économique ont lancé un cri du cœur au gouvernement du Québec. Depuis, c’est le silence radio. C’est pour cette raison qu’ils sont revenus à la charge en mai et demandent au gouverne...

Plus de 5 M$ pour la voirie locale

TRANSPORTS. La députée de Lotbinière-Frontenac à l’Assemblée nationale, Isabelle Lecours, a confirmé le 2 juin un investissement gouvernemental de plus de 5 M$ à plusieurs municipalités de la circonscription, dont 15 dans la MRC de Lotbinière. Cet argent vise à les soutenir dans l’entretien du réseau routier local.

Nouveau chapitre dans la saga des poussières noires

SOCIÉTÉ. Le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) a confirmé, en mai dernier, avoir pris une ordonnance à l’égard de l’entreprise Produits Minéra de Saint-Flavien.

Un nom pour la patinoire couverte de Saint-Apollinaire

SPORT. Le maire de Saint-Apollinaire, Jonathan Moreau, a profité du souper de la 30e Classique des étoiles de la Fondation Philippe Boucher, le 11 juin, pour annoncer le nom de la patinoire couverte de la municipalité. Elle portera le nom d’Espace Philippe Boucher.

Les Arrêts gourmands lancent leur deuxième saison

TOURISME. C’est sous un soleil radieux que plusieurs producteurs, intervenants touristiques et élus de la région se sont rassemblés le 14 juin à la ferme Genest du quartier Saint-Nicolas, à Lévis, pour le lancement de la deuxième saison estivale de la nouvelle mouture des Arrêts gourmands.

Une clinique de soins infirmier à Saint-Apollinaire

SANTÉ. Une clinique privée de soins infirmiers a ouvert ses portes à Saint-Apollinaire. Les infirmières de la clinique Infirmia offrent différents services à la population.

Un Apollinairois se distingue aux olympiades des métiers

ÉDUCATION. Loïc Jacques, originaire de Saint-Apollinaire, a participé aux Olympiades canadiennes des métiers et technologies. Elles ont eu lieu du 25 au 28 mai, à Vancouver, en Colombie-Britannique et il est revenu avec une médaille d’argent accrochée au cou.