Michel Barrette, porte-parole de la fin de semaine d'époque, Yanni Gourde, président d'honneur des fêtes et Étienne Boucher, président des Fêtes du 150 ans. Photos : Courtoisie et Gilles Boutin

ÉVÉNEMENT. Le comité organisateur des festivités du 150e anniversaire de Saint-Narcisse-de-Beaurivage peut dire: mission accomplie. Les activités de la fin de semaine d’époque qui se sont déroulées les 20, 21, 21 et 23 mai derniers ont attiré pas moins de 3 000 visiteurs à Saint-Narcisse.

«C’est un franc succès, il y a eu une belle participation des gens de Saint-Narcisse, mais aussi de l’extérieur, dont plusieurs natifs qui ont déjà vécu ici et qui revenaient après plusieurs années», a souligné la responsable des communications, Caroline Laterreur.

Par ailleurs, notons également la présence du président d’honneur des Fêtes, Yanni Gourde, le dimanche. «Il est toujours agréable pour ma famille et moi de revenir à Saint-Narcisse et de rencontrer des gens que j’aime et qui me soutiennent. C’est impressionnant de découvrir le travail phénoménal effectué par les nombreux bénévoles d’une petite communauté comme ici. Comme toujours, j’ai apprécié mon séjour dans mon coin de pays.»

Les activités présentées pendant le long congé de la fête des Patriotes ont toutes attiré bon nombre de visiteurs. La pièce Le shack à Hector, d’Alex Bilodeau et mise en scène par Ginette Hamel, a été jouée le vendredi et le samedi. Les représentations ont été faites à guichet fermé devant 725 spectateurs.

L’exposition de voitures ancienne a permis de montrer près de 200 véhicules le samedi et le dimanche. Le porte-parole de la fin de semaine, Michel Barette était sur place. Il a pris le temps d’échanger avec les visiteurs et de leur raconter anecdotes et histoires. Il a aussi été généreux de son temps pour ceux qui souhaitaient être pris en photo avec lui.

La Fin de semaine d’époque, c’était également le temps de replonger aux origines de Saint-Narcisse-de-Beaurivage. Une collection d’antiquités, prêtée par plusieurs familles de la municipalité, a été exposée au Centre sportif Yanni Gourde. Un coin a été réservé aux artisans locaux. De plus, le Café jeunesse accueillait l’exposition d’artisanat.

Quant à l’exposition de machinerie agricole présentée sur le terrain de balles, elle a fait découvrir aux visiteurs, plusieurs engins d’époque qui ne sont plus utilisés aujourd’hui, dont le 1er tracteur utilisé à Saint-Narcisse. «Cela a permis de constater tout le travail que ça demandait d’être agriculteur à une certaine époque», a décrit Mme Laterreur.

Parmi les autres activités qui ont rencontré un succès, il y a eu la visite de l’église ainsi que la course de boîtes à savon. Initialement prévue le 22 mai, elle a été reportée le lendemain en raison des prévisions météorologiques. Il y a eu 73 inscriptions et des participants dans chacune des catégories.

Les prochaines activités liées aux 150 ans de Saint-Narcisse-de-Beaurivage auront lieu les 19, 20 et 21 août.

 

Les plus lus

Une route de Saint-Agapit parmi les 10 pires routes du Québec

SOCIÉTÉ. Pour une septième année, CAA Québec a dévoilé les résultats du palmarès des pires routes du Québec. Parmi le top 10 provincial, on retrouve une route de Saint-Agapit.

Année record pour le tournoi de golf de la Fondation Philippe Boucher

COMMUNAUTÉ. Le Tournoi de golf de la Fondation Philippe Boucher a connu une année record. L’événement qui permet de recueillir des fonds pour soutenir les activités de la Fondation a eu lieu le 11 juin.

Le Boucane Fest de retour pour une cinquième année

LOISIRS. Les organisateurs du Boucane Fest de Sainte-Agathe-de-Lotbinière ont confirmé le retour de l’événement. Cette cinquième édition aura lieu le 16 juillet au centre municipal.

Nouveau cri du cœur pour la main-d’œuvre

ÉCONOMIE. La crise de la pénurie de main-d’œuvre en Chaudière-Appalaches est loin de s’essouffler. Le 9 novembre dernier, la Table régionale des élus de Chaudière-Appalaches (TREMCA) et les organismes de développement économique ont lancé un cri du cœur au gouvernement du Québec. Depuis, c’est le silence radio. C’est pour cette raison qu’ils sont revenus à la charge en mai et demandent au gouverne...

Plus de 5 M$ pour la voirie locale

TRANSPORTS. La députée de Lotbinière-Frontenac à l’Assemblée nationale, Isabelle Lecours, a confirmé le 2 juin un investissement gouvernemental de plus de 5 M$ à plusieurs municipalités de la circonscription, dont 15 dans la MRC de Lotbinière. Cet argent vise à les soutenir dans l’entretien du réseau routier local.

Nouveau chapitre dans la saga des poussières noires

SOCIÉTÉ. Le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) a confirmé, en mai dernier, avoir pris une ordonnance à l’égard de l’entreprise Produits Minéra de Saint-Flavien.

Un nom pour la patinoire couverte de Saint-Apollinaire

SPORT. Le maire de Saint-Apollinaire, Jonathan Moreau, a profité du souper de la 30e Classique des étoiles de la Fondation Philippe Boucher, le 11 juin, pour annoncer le nom de la patinoire couverte de la municipalité. Elle portera le nom d’Espace Philippe Boucher.

Les Arrêts gourmands lancent leur deuxième saison

TOURISME. C’est sous un soleil radieux que plusieurs producteurs, intervenants touristiques et élus de la région se sont rassemblés le 14 juin à la ferme Genest du quartier Saint-Nicolas, à Lévis, pour le lancement de la deuxième saison estivale de la nouvelle mouture des Arrêts gourmands.

Une clinique de soins infirmier à Saint-Apollinaire

SANTÉ. Une clinique privée de soins infirmiers a ouvert ses portes à Saint-Apollinaire. Les infirmières de la clinique Infirmia offrent différents services à la population.

Un Apollinairois se distingue aux olympiades des métiers

ÉDUCATION. Loïc Jacques, originaire de Saint-Apollinaire, a participé aux Olympiades canadiennes des métiers et technologies. Elles ont eu lieu du 25 au 28 mai, à Vancouver, en Colombie-Britannique et il est revenu avec une médaille d’argent accrochée au cou.