Crédit photo : Émilie Nadeau - Archives

SANTÉ. Devant l'augmentation fulgurante des nouveaux cas de COVID-19 dans la province au cours des derniers jours, le premier ministre du Québec, François Legault, a annoncé une nouvelle série de mesures afin de freiner la propagation du coronavirus au Québec. Comme lors du dernier temps des Fêtes, les Québécois devront limiter leurs contacts.

Par Érick Deschênes - Collaboration spéciale

«Je n'ai pas de bonnes nouvelles à vous annoncer ce soir. Nous avons une explosion du nombre de cas au cours des derniers jours. Demain, nous allons annoncer que plus de 3 700 nouveaux cas confirmés dans la province. Les experts prévoient aussi une augmentation des hospitalisations, notamment en raison de la forte contagiosité du variant Omicron. C'est la clé et après 21 mois de combat contre le coronavirus, notre réseau de la santé est fragile. Il faut agir (pour aider nos travailleurs de la santé)», a d'emblée déclaré M. Legault, lors d'une conférence de presse à Montréal le 16 décembre.

Désirant réduire de 50 % les contacts sociaux des Québécois, le premier ministre a ainsi annoncé une série de mesures, qui entreront en vigueur le lundi 20 décembre. Les rassemblements privés ne pourront réunir que 10 personnes. Le premier ministre a recommandé de limiter le plus possible le nombre de rassemblements pendant les Fêtes et d'aérer le plus possible les pièces où se tiennent les réunions.

Tous les commerces, les restaurants, les bars et les salles de spectacle devront réduire leur capacité d'accueil de 50 % à partir de cette date. De plus, les entreprises ne pourront plus tenir des partys de bureau dès lundi, comme ce type d'événement a provoqué plusieurs foyers d'éclosion au cours des dernières semaines. 

Pour leur part, les églises voient également leur capacité d'accueil être réduite à 50 % à partir du 20 décembre. Les temples religieux ne pourront pas accueillir plus de 250 personnes. De plus, les personnes qui désireront accéder aux célébrations devront présenter leur passeport vaccinal afin d'entrer dans les églises. Le passeport vaccinal sera également imposé à tous les visiteurs et les proches aidants qui désireront entrer dans les CHSLD et les résidences privées pour aînés.

Au retour des Fêtes, les élèves des écoles primaires devraient pouvoir effectuer leur retour en classe en présence à la date prévue au début janvier. Toutefois, les élèves des écoles secondaires ainsi que les étudiants des cégeps et des universités verront leur retour en présentiel reporté au 10 janvier.

Si les sports extérieurs pourront être encore pratiqués, tous les tournois ou les compétitions sportives se déroulant à l'intérieur ne pourront plus être tenus à partir de lundi.

«Je comprends que tous les Québécois sont tannés, moi le premier. J'ai encore besoin de vous autres pour livrer cette nouvelle bataille contre le virus. Tout le monde a un rôle à jouer. Même si nous avons l'une des meilleurs couvertures vaccinales, on va être quand même frappé par cette nouvelle vague», a lancé François Legault.

Nouveaux efforts de vaccination

Du même souffle, le premier ministre du Québec a annoncé que le gouvernement provincial allait accélérer l'administration de la troisième dose (dose de rappel ou booster) pour également freiner la propagation du coronavirus. Comme lors de l'administration de la première et de la deuxième dose, Québec ira par «ordre de risque», alors que le gouvernement provincial administrera la troisième dose aux Québécois plus âgés.

«Une personne non-vaccinée a 15 fois plus de chance de contracter la COVID-19. Mais même les personnes vaccinées peuvent contracté la COVID-19. D'où l'importance de donner rapidement cette dose de rappel», a expliqué M. Legault.

Du même souffle, le premier ministre a invité une nouvelle fois les Québécois à aller subir un test de dépistage dès qu'ils souffrent de symptômes de la COVID-19.

Legault se défend

Enfin, le premier ministre a dû répondre à plusieurs questions des journalistes quant à son changement de cap en ce qui a trait aux mesures en vigueur pour le temps des Fêtes. Rappelons que François Legault avait notamment déclaré il y a un peu plus de deux semaines que les Québécois allaient pouvoir tenir des rassemblements pouvant réunir 20 personnes.

«Plusieurs personnes vont dire que j'ai changé d'idée. Mais il faut regarder froidement la situation qui évolue très rapidement, de semaine en semaine. S'il y a une amélioration de la situation, je dois le dire. Mais si la situation épidémiologique se détériore, je dois aussi prévenir la population et je dois agir. On va laisser l'orgueil de côté et il faut demeurer humble», a conclu M. Legault.

Les plus lus

Piste de course à Sainte-Croix : nouveau projet de règlement déposé

POLITIQUE. Le conseil municipal de Sainte-Croix a adopté, ce soir, un projet de règlement qui mettrait un point final à la longue saga entourant l’exploitation de la piste de course de même qu’aux recours judiciaires en cours.

Arrestation pour des délits de nature sexuelle à Sainte-Croix

FAITS DIVERS. Les enquêteurs de la Sûreté du Québec du poste de la MRC de Lotbinière ont arrêté aujourd’hui un homme de 66 ans de Sainte-Croix en lien avec plusieurs infractions de nature sexuelle.

Incendie à Sainte-Croix

FAITS DIVERS. Une résidence de Sainte-Croix a été complètement détruite dans un incendie survenu hier en début de soirée.

Saint-Patrice uni pour un des leurs

COMMUNAUTÉ. Jetée à la rue par un incendie le soir de Noël, la famille Pelletier de Saint-Patrice-de-Beaurivage reçoit depuis l’aide d’une multitude d’anges gardiens. Une campagne de sociofinancement lancée par la municipalité et les pompiers a permis de recueillir en moins de 24 heures près de 12 500 $.

Réserve de biodiversité : projet rejeté

ENVIRONNEMENT. Le projet de création d’une réserve de biodiversité dans la forêt de la Seigneurie de Lotbinière a été rejeté par le ministère de l’Environnement à l’automne. Cependant, lors de son assemblée générale annuelle tenue le 4 décembre, les Amis de la Forêt ont confirmé qu’ils allaient se battre pour obtenir la reconnaissance auprès du gouvernement.

COVID-19 : plus de 500 nouveaux cas et bond des hospitalisations en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Plus de 500 nouveaux cas de COVID-19 ont été découverts au cours des 24 dernières heures en Chaudière-Appalaches et une augmentation des hospitalisations liées à cette maladie a aussi été enregistrée dans la région, selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie publié jeudi par le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA).

COVID-19 : le nombre d'hospitalisations continue d'augmenter dans la région

SANTÉ. Selon les données publiées jeudi par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), le nombre de personnes hospitalisées en raison de la COVID-19 est encore à la hausse.

COVID-19 : Québec serre la vis aux non-vaccinés

SANTÉ. Comme le premier ministre du Québec l’avait laissé entendre à la fin de la dernière année, le gouvernement provincial va de l’avant avec l’implantation de mesures restrictives visant les personnes non vaccinées contre la COVID-19. Lors d’une mise à jour sur la situation épidémiologique de la province le 6 janvier, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, en a fait l’...

COVID-19 : une situation alarmante dans les régions de la Chaudière-Appalaches et de la Capitale-Nationale

Les directeurs régionaux de santé publique de la Chaudière-Appalaches et de la Capitale-Nationale, Dre Liliana Romero et Dr André Dontigny, accompagnés du Dr Stéphane Bergeron, directeur des services professionnels et des affaires médicales du CHU de Québec-Université Laval, et du Dr Mathieu Simon, pneumologue et chef du département des soins intensifs de l’Institut universitaire de cardiologie et...

COVID-19 : plusieurs indicateurs continuent d'être au rouge dans la région

SANTÉ. Selon les plus récentes données sur l'évolution de la pandémie dans la province publiées ce lundi par l'Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), la situation sanitaire de la Chaudière-Appalaches continue de se détériorer.