Crédit photo : Bigstock

Lors d’un point de presse, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé que l’application mobile qui servira à contrôler le passeport vaccinal sera disponible pour les utilisateurs d'Apple à partir du 25 août à 8h, et sur Google Store quelques heures plus tard.

Par Manuel Cardenas - Collaboration spéciale

Rappelons que dès le 1er septembre, un passeport vaccinal sera nécessaire pour assister à des activités jugées non-essentielles dans des lieux où la transmission du virus est élevée. Un grand pas vers ce changement a été dévoilé aujourd’hui, puisque les modalités du passeport ont été révélées.

Deux applications serviront à identifier les individus ayant été doublement vaccinés. Tout d’abord, l’application VaxiCode permettra aux citoyens de présenter leur code QR dans un portefeuille numérique pour accéder dans les lieux définis. Ensuite, l’application VaxiCode Verif sera fournie aux propriétaires des commerces ou aux responsables des activités afin de vérifier le statut vaccinal des personnes voulant accéder à leurs services.

Des pièces d’identité seront requises lors de chaque utilisation du code QR pour vérifier si l’application correspond avec l’identité de la personne. Les gens qui ne sont pas à l’aise avec les applications, pourront se procurer leur code QR en format papier ou PDF à partir du Portail libre-service sur le site du gouvernement du Québec ou par ligne téléphonique. Rappelons que seuls les gens de 13 ans et plus auront besoin d’une preuve vaccinale.

«Les évaluations menées dans le cadre des projets pilotes qui se sont déroulés au cours des dernières semaines ont confirmé la pertinence et l'efficacité de cette approche de passeport vaccinal.

Celle-ci (l’application) permettra à la majorité de la population de poursuivre ses activités de manière sécuritaire, en dépit de la situation épidémiologique actuelle, qui demeure préoccupante. Je rappelle qu'il est important de poursuivre nos efforts de vigilance, tout particulièrement en présence du variant Delta, qui est actuellement très présent au Québec», a déclaré Christian Dubé.

M. Dubé a aussi assuré que les renseignements personnels des usagers de l’application ne seront pas en danger. De plus, le code QR ne pourra pas être falsifié, modifié ou copié. Toute tentative de fraude sera sanctionnée et peut même être considérée comme une infraction au Code criminel.

«Avec l'adoption de ce passeport vaccinal, notre gouvernement offre une solution numérique et sécuritaire pour faire face aux enjeux actuels de la pandémie. Les experts du Centre gouvernemental de défense du gouvernement du Québec se sont assuré que le passeport vaccinal respecte les plus hauts standards de cybersécurité et protège les renseignements personnels des Québécois et des Québécoises. Ce passeport est un outil numérique fiable et efficace, qui nous aidera à maintenir un niveau d'activité le plus normal possible pour les citoyens, tout en appuyant la Santé publique», a ajouté le ministre délégué à la Transformation numérique gouvernementale, Éric Caire.

Afin de laisser un temps d’ajustement, aucune sanction ne sera donnée entre le 1er et le 15 septembre aux entreprises ne respectant pas cette nouvelle modalité. Toutefois, après cette date, des conséquences financières seront appliquées.

Rappelons que les lieux publics concernés par ce passeport sont notamment les suivants :

- les événements et festivals ;

- les salles de spectacle ;

- les cinémas ;

- les salles où se produisent des événements sportifs ;

- les bars et restaurants ;

- les casinos et maisons de jeux ;

- les arcades ;

- les salles de billard ;

- les salons de quilles ;

- les croisières ;

- les congrès.

La liste complète des sites où le passeport vaccinal sera requis est disponible sur le site Web du gouvernement du Québec, dans la section Passeport vaccinal COVID-19.

Les plus lus

L’épopée du manoir de Tilly dans un livre

PATRIMOINE. Après plusieurs mois de recherche, Jean-Louis Lessard et Jean-Yves Dionne, deux membres de la Société du patrimoine de Saint-Antoine-de-Tilly, ont récemment accouché de leur nouvel ouvrage, Le Manoir de Tilly. Avec ce livre, les deux Antoniens veulent faire redécouvrir le bâtiment vieux de 235 ans et les personnes qui ont animé l’imposant édifice au cours de son histoire.

Le Jardin Norah et Romy inauguré

C’est dans la cour arrière de l’organisme Deuil-Jeunesse de Québec qu’a été inauguré le jardin commémoratif de Norah et Romy Carpentier, le 6 octobre dernier. À l’image des intérêts des deux fillettes lévisiennes décédées à l’été 2020, le jardin sera un lieu d’intervention et réconfortant pour la clientèle endeuillée de Deuil-Jeunesse.

Saint-Agapit reçoit près de 10 000 $ des Lions pour sa politique de l’arbre

ENVIRONNEMENT. Saint-Agapit a obtenu un important coup de pouce de la part des clubs Lions. L’organisation a investi 9 500 $ pour la plantation de 100 arbres sur le territoire de la municipalité l’an prochain. Avec une contribution de la Municipalité de 3 500 $, ce sont donc 13 000 $ qui seront consacrés à ce projet d’envergure.

COVID-19 : la Santé publique régionale tire la sonnette d'alarme

SANTÉ. Par voie de communiqué, la Direction régionale de santé publique du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a partagé son inquiétude face à la détérioration de la situation épidémiologique de la région.

Bris de service à prévoir à l’APHL

SOCIÉTÉ. La pénurie de main-d’œuvre affecte durement l’Association des personnes handicapées de Lotbinière (APHL). Une démission imprévue plonge l’organisation dans une fâcheuse situation où elle est forcée d’interrompre certains de ses services et pourrait en arrêter d’autres dans un proche avenir.

Importante hausse des nouveaux cas de COVID-19 en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a notamment rapporté une importante hausse du nombre de nouveaux cas de COVID-19, dans son bilan régional sur l'évolution de la pandémie publié mardi. La majorité des nouvelles infections ont été découvertes en Beauce.

COVID-19 : légère augmentation des hospitalisations dans la région

SANTÉ. Dans son plus récent bilan régional sur l'évolution de la pandémie, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé jeudi que de nouvelles personnes ont dû être hospitalisées dans la région en raison de la COVID-19.

Santé : l'urgence de l'Hôtel-Dieu de Lévis à éviter, la situation épidémiologique encore stable

SANTÉ. Si la situation épidémiologique de la Chaudière-Appalaches n'a pas trop changé, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a lancé un appel aux citoyens, dans son bilan régional publié mercredi. L'organisation demande en effet aux gens de la région d'éviter l'urgence de l'Hôtel-Dieu de Lévis si leur état de santé ne nécessite pas une intervention ur...

COVID-19 : nouvelle augmentation des hospitalisations dans la région

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a constaté au cours de la fin de semaine une augmentation du nombre de personnes hospitalisées dans la région en raison de la COVID-19. C'est notamment ce qu'on peut apprendre dans le plus récent bilan régional sur l'évolution de la pandémie préparé par l'organisme.

Faire le point sur l’offre alimentaire

SOCIÉTÉ. Le Centre-Femmes de Lotbinière veut faire le point sur les habitudes de consommation alimentaire des citoyens de la région. Pour y arriver, l’organisation veut, entre autres, consulter la population de la MRC de Lotbinière par le biais d’un sondage mis en ligne sur son site Internet et accessible jusqu’au 23 octobre.