(Crédit photo : Mélanie Labrecque)

ENVIRONNEMENT. À 14 ans, Hugo Le Grand d’Issoudun a déjà un souci environnemental très développé. Il a profité des périodes de confinement des derniers mois pour se lancer en affaires. Il conçoit, fabrique et vend des cabanes à insectes dans le but d’attirer, entre autres, des insectes pollinisateurs dans les jardins.

«Tous les insectes sont utiles, même les mouches puisqu’elles font partie de la chaîne alimentaire. Les oiseaux ou les poissons les mangent», a indiqué le jeune homme. En plus de donner un toit aux abeilles ou aux guêpes solitaires, ces petits refuges attirent aussi des insectes qui se nourrissent des insectes ravageurs ou nuisibles aux cultures.

«C’est un geste environnemental puisque ces insectes agissent comme un pesticide naturel. Au lieu de passer, de manger quelques insectes et de repartir, ils vont s’installer et rester longtemps», a-t-il précisé.

D’ailleurs, afin de rendre ses nichoirs plus attrayants pour les petites bêtes qu’il cherche à attirer, il utilise des matériaux qu’il trouve en forêt : roches, branches, mousse, etc. Seules les vis et les planches qui composent le squelette de l’abri proviennent de la quincaillerie. Son objectif est d’avoir un endroit qui reproduit l’habitat naturel des insectes.

Son produit suscite déjà beaucoup d’intérêt. S’il a commencé à en faire pour son entourage, il a rapidement attiré l’attention d’un cercle plus large. Aujourd’hui, il a plus de 60 nichoirs de vendus à différents commerces et organisations de la région et la demande est en augmentation.

Outil pédagogique

Hugo Le Grand n’entretient pas d’ambition entrepreneuriale pour le moment. Cependant, à travers sa petite compagnie, il confirme qu’il en apprend beaucoup sur le monde des affaires et la gestion d’une entreprise. Cette expérience, croit-il, pourra lui servir plus tard sur le marché du travail.

Bien qu’ils soient présents, ses parents ne s’impliquent pratiquement pas dans le processus de fabrication et de vente. Ils vont veiller à ce que tout se fasse de façon sécuritaire. Ils vont aussi le soutenir lors des premiers contacts avec une entreprise, en assurant un contrôle de qualité ou en l’aidant avec la comptabilité et la facturation, par exemple.

«Le but, c’est d’apprendre à travers ça. Il n’avait jamais travaillé à la scie à onglet. Au départ, on l’a fait pour nous. Il avait l’école à la maison le matin avec ses cours. On consacrait l’après-midi aux travaux pratiques et aux sports. Quand il a commencé, je l’ai vu faire et de l’ai trouvé bon. J’étais impressionné», a poursuivi son père, Bertrand Le Grand.

 

 

 

 

 

Les plus lus

Trottoir à Saint-Flavien : les citoyens rejettent le règlement d’emprunt

VOTE. La Municipalité de Saint-Flavien a dévoilé, le 5 septembre en soirée, les résultats du référendum exigé par des Saint-Flaviennois sur le règlement d’emprunt de 1,1 M$ souhaité par le conseil municipal afin de financer les travaux de construction d’un trottoir dans le village. Une forte majorité des citoyens éligibles à voter lors du référendum ont exprimé leur opposition au règlement d’empru...

Le vaccin obligatoire pour le personnel de la santé

SANTÉ. Accompagné du ministre de la Santé, Christian Dubé, et du directeur national de la Santé publique, le Dr Horacio Arruda, le premier ministre du Québec, François Legault, est sorti de sa tournée estivale des régions pour faire le point sur la situation de la COVID-19. Lors d’un point de presse tenu aujourd’hui à l’Assemblée nationale, il a demandé à nouveau aux Québécois d’aller se faire vac...

Référendum à Saint-Flavien : des citoyens en faveur du trottoir se mobilisent

SOCIÉTÉ. La mobilisation citoyenne entourant la campagne référendaire à Saint-Flavien s’intensifie. Des Saint-Flaviennois en faveur de la construction de l’infrastructure et des citoyens de la MRC multiplient les démarches pour se faire entendre auprès des autorités politiques et de la population.

Passeport vaccinal : application disponible dès demain

Lors d’un point de presse, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé que l’application mobile qui servira à contrôler le passeport vaccinal sera disponible pour les utilisateurs d'Apple à partir du 25 août à 8h, et sur Google Store quelques heures plus tard.

COVID-19 : aucune hospitalisation en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Malgré que le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a enregistré 50 nouveaux cas de COVID-19 dans la région au cours de la dernière semaine, aucun résident de la région n'est présentement hospitalisé en raison de la maladie, selon le plus récent bilan régional sur l'évolution de la pandémie publié le 23 août par le CISSS-CA.

Nouvelles mesures pour la rentrée : Chaudière-Appalaches épargnée

ÉCOLES. Lors d’une conférence de presse le 24 août du ministre de l’Éducation, Jean-François Roberge, de nouvelles mesures sanitaires ont été dévoilées pour la rentrée scolaire. Dans neuf régions, le port du masque sera obligatoire en classe, mais Chaudière-Appalaches ainsi que sept autres régions sont exemptées pour le moment.

Le Festival d’automne sera de retour

ÉVÉNEMENT. Après avoir dû annuler l’édition 2020 de la série d’activités en raison de la pandémie, le Festival d’automne de Sainte-Agathe sera de retour cette année. L’événement aura lieu du 23 au 26 septembre dans la municipalité lotbiniéroise.

Initiative pour favoriser l’utilisation d’aliments locaux

AGRICULTURE. Depuis ce printemps, la Société d’aide au développement de la collectivité (SADC) de Lotbinière est responsable d’un nouveau projet-pilote visant à favoriser l’utilisation d’aliments locaux par des institutions de la MRC. Grâce à l’initiative, un maillage a pu être créé entre la ferme Au jardin de Luce, de Sainte-Croix, ainsi que le centre de la petite enfance (CPE) L’Envol afin que c...

COVID-19 : 59 nouveaux cas et une hospitalisation en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé qu'un nombre similaire de nouveaux cas de COVID-19 a été enregistrée la semaine dernière dans la région comparativement à la semaine précédente. 59 résidents de la région ont appris qu'ils avaient été infectés par le coronavirus au cours des sept derniers jours. De plus, une personne vivant en Cha...

La MRC veut connaître les habitudes de déplacement dans la région

TRANSPORT. La MRC de Lotbinière est actuellement en processus de réflexion sur les services de transport en commun qu’elle offre à la population. Afin d’avoir en main des données qui permettront de bonifier une étude d’opportunité en préparation, elle a commandé une enquête origine-destination à la firme Civilia.