Photo : Bigstock

SANTÉ. C’est en septembre dernier que le ministère de la Santé et des Services sociaux dévoilait les plans régionaux d’effectifs médicaux (PREM) pour la prochaine année. En Chaudière-Appalaches, ce sont 24 nouveaux médecins de famille, dont 16 nouveaux facturants et 8 déjà en pratique, qui viendront prêter main-forte au système de santé régional. 

Par Alexandre Bellemare – Collaboration spéciale

 «On espère toujours avoir plus de nouveaux facturants, nous sommes en manque criant d’effectifs et on espérait avoir un peu plus de nouveaux facturants, surtout que la proportion entre les nouveaux facturants et ceux déjà en pratique soit différente», a partagé d’emblée la Dre Geneviève Caron-Fauconniers, cheffe du Département régional de médecine générale (DRMG) au Centre intégré de santé et services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA). 

Plus spécifiquement, ce sont cinq nouveaux médecins de famille facturants ainsi que trois déjà en pratique qui devraient installer dans les régions Chutes-de-la-Chaudière et Desjardins tandis qu’un nouveau facturant et un déjà en pratique dans la région de Bellechasse et un nouveau facturant dans Lotbinière. 

Malgré cet ajout, c’est avec 40 médecins de moins que le CISSS-CA termine l’année et un manque à gagner de 65 médecins de famille dans la région, une situation similaire pour le reste de la province. Ajoutons à cela que le nombre de finissants en médecin devrait poursuivre en diminuant au cours des trois prochaines années. 

«On en a pour quelques années à ramer et inventer de nouvelles façons de faire pour être capable de répondre le mieux possible à la demande», a estimé la Dre Caron-Fauconniers, qui affirme que la courbe des besoins dans le réseau de la santé est exponentielle en raison du vieillissement de la population. 

Le CISSS-CA demande à ces nouveaux facturants de prendre à charge au moins 500 patients lors de leur première année de pratique ainsi que d’avoir une certaine polyvalence dans leurs tâches afin de donner un coup de main dans d’autres secteurs de la médecine sur le territoire. 

Rappelons qu’en Chaudière-Appalaches, ce sont 67 000 patients qui sont en attente d’un médecin de famille via le Guichet d’accès à un médecin de famille, dont 51 000 dans l’arrondissement Alphonse-Desjardins qui comprend le territoire de la Ville de Lévis, les MRC de Bellechasse, Lotbinière et La Nouvelle-Beauce.  

Cependant, en Chaudière-Appalaches, ce sont 82 % des patients qui sont inscrits à un médecin de famille comparativement à 80 % pour la moyenne québécoise. Notons que pour l’arrondissement Alphonse-Desjardins, ce sont 78 % des patients qui sont inscrits à un médecin de famille tandis que dans les autres arrondissements de la Chaudière-Appalaches, ce sont entre 85 et 91 % des patients qui sont inscrits à un médecin de famille. 

 

Les plus lus

Des terrains qui n’auraient pas dû être donnés à Val-Alain

SOCIÉTÉ. Au printemps 2022, la Corporation de développement économique (CDE) de Val-Alain avait mis en place un programme de dons de terrain. Parallèlement, la Municipalité avait mis en vente d’autres terrains à 0,95 $ du pied carré. La nouvelle rapportée dans les médias nationaux en juin 2022 a attiré l’attention de la Commission municipale du Québec (CMQ) et de la Direction des enquêtes et des p...

C’est un petit garçon

SOCIÉTÉ. La MRC de Lotbinière a accueilli son tout premier bébé de 2023. Jules Sauvé est né le 1er janvier à 9h44, à l’Hôtel-Dieu de Lévis.

Rétrospective 2022 – Août

RÉTROSPECTIVE. Marqué par le déclenchement de la campagne électorale provinciale le 28 août, l’actualité du huitième mois de l’année n’a pas uniquement été teintée de politique. Spectacles, festivals et transport scolaire ont été quelques-uns des autres sujets de discussion qui ont retenu l’attention dans la région.

La faim ne prend pas de congé pendant les Fêtes

COMMUNAUTÉ. Les impacts de l’inflation que vit le pays depuis le début de l’année se font de plus en plus sentir dans les poches des citoyens de la MRC de Lotbinière. Parmi, les besoins essentiels à combler, celui de l’alimentation demeure le plus important enjeu et Aide Alimentaire Lotbinière en ressent les effets dans les demandes d’aide reçues.

Rétrospective 2022 – Septembre

RÉTROSPECTIVE. Si la campagne électorale a occupé en grande partie l’actualité nationale, régionale et locale de septembre, on voyait aussi poindre le début de la saga entourant le climat de tension qui régnait à Saint-Antoine-de-Tilly.

Matières résiduelles : plus de 375 000 $ en redevances

ENVIRONNEMENT. La MRC de Lotbinière a fait le point, le 11 janvier, sur les sommes qu’elle recevra du ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les Changements climatiques (MELCC) en guise de redevance pour l’élimination des matières résiduelles en 2022.

Rétrospective 2022 – Octobre

RÉTROSPECTIVE. L’élection provinciale a eu lieu le 3 octobre et a permis de réélire un gouvernement de la Coalition avenir Québec (CAQ) ainsi que la députée sortante de Lotbinière-Frontenac. La saga de Saint-Antoine-de-Tilly s’est poursuivie et de bonnes nouvelles du côté de la santé ont aussi marqué le dixième mois de l’année.

Une entente pour faciliter la gestion de la formation des pompiers

SÉCURITÉ. Bien que le Centre de formation des pompiers se trouve sur le territoire de Saint-Agapit, c’est la Ville de Saint-Apollinaire qui coordonne, de façon non officielle, la gestion de la formation de l’ensemble des pompiers de la MRC de Lotbinière. Une entente survenue entre Saint-Agapit et les autres municipalités du territoire officialisera le statut de Saint-Agapit comme gestionnaire de l...

La notoriété touristique de Chaudière-Appalaches s’élargit

SOCIÉTÉ. La notoriété touristique de la Chaudière-Appalaches est en croissance selon les résultats de sondages commandés par Tourisme Chaudière-Appalaches (TCA) et qui ont été rendus publics à la fin de l’année 2022.

Rétrospective 2022 – Décembre

RÉTROSPECTIVE. L’actualité n’a pas pris congé en décembre, alors que la période des Fêtes s’approchait de plus en plus, on a appris les noms des artistes qui se produiront à l’Expo Extra, qu’il pourrait y avoir une nouvelle école à Saint-Apollinaire et assisté à l’inauguration de l’Espace Philippe Boucher.