Photo : Gilles Boutin — Archives

SÉCURITÉ. À l’aube de la rentrée, le conseil municipal de Sainte-Croix permettra aux parents d’une trentaine d’enfants de respirer mieux. Lors de sa séance du 15 août, le conseil a confirmé qu'il allait payer les frais du transport scolaire pour une trentaine d’élèves qui fréquentent l’École La Mennais, un investissement de 7 250 $.

Les jeunes visés par cette décision des élus demeurent à l’est et au sud de l’intersection des rues Principale et Laurier et doivent la traverser pour se rendre à l’école. Actuellement, ils n’ont pas accès au transport scolaire puisqu’ils habitent dans un rayon de 1,2 km de l’École La Mennais.

Le maire, Stéphane Dion rappelle que ces enfants doivent marcher sur le côté de la route, à proximité des véhicules lourds qui sont plus nombreux à rouler sur ces routes.

«Cela fait très longtemps et même trop longtemps. C’est quelque chose dont les parents me parlaient beaucoup. On a des enjeux de sécurité qui sont considérables et majeurs avec la présence de plus en plus grande de véhicules lourds», a-t-il souligné.

La Municipalité de Sainte-Croix en est venue à cette solution après avoir essuyé un refus du Centre de services scolaire des Navigateurs à offrir ce service gratuitement aux élèves. Une décision qui a été «très mal reçue» par l’ensemble des élus, poursuit le maire.

Ce dernier soutien qu’il a même invité les responsables du transport scolaire à marcher le trajet que doivent faire les enfants, tous les jours, qu’il fasse beau, qu’il pleuve ou qu’il neige. Malgré les explications du maire sur les dangers rencontrés, le CSSDN s'est justifié auprès de la Municipalité en indiquant qu’il s’agissait, dans un premier temps, d’une «question d’équité envers les autres municipalités.»

Aussi, ce qui choque M. Dion, c’est qu’on lui a mentionné que «la responsabilité des piétons relève de l’autorité parentale et de la municipalité. Ce n’est pas vrai. C’est la responsabilité de tous.»

Les parents qui souhaitent bénéficier du service doivent faire une demande au CSSSDN. Stéphane Dion indique que les places sont limitées et invite les intéressés à déposer leur requête rapidement.  La municipalité se chargera ensuite de payer les coûts du transport.

Ajout d’un trottoir

Cette décision du conseil municipal s’ajoute à une autre initiative de la Municipalité qui vise à assurer la sécurité des enfants qui fréquente l’École de La Mennais. Au cours des dernières semaines, Sainte-Croix a investi près de 20 000 $ pour la construction d’un trottoir face à l’établissement d’enseignement.

Cette nouvelle infrastructure permet de reconfigurer le secteur afin de permettre aux enfants de descendre des autobus de façon sécuritaire.

«Le stationnement des autobus et son débarcadère deviendront le stationnement du personnel. Les autobus vont se stationner dans la rue, devant l’école. Avec l’ajout du trottoir, les enfants vont pouvoir débarquer près du trottoir. Les autobus agiront comme mur de protection. […] Nous allons aussi installer de l’affichage pour bien identifier les zones parce que l’ancien stationnement du personnel deviendra une zone de débarquement pour les parents», a mentionné Stéphane Dion.

 


Les plus lus

Un plan ambitieux pour le transport en commun

TRANSPORT. La MRC de Lotbinière voit grand pour le développement de son service de transport en commun. D'ici quelques années, la ligne actuelle de l’Express vers Sainte-Foy reliant Laurier-Station et Saint-Apollinaire aux institutions d’enseignement de Québec ne sera bientôt plus la seule liaison offerte aux citoyens de la région.

Problèmes sur des passages à niveau : Joly demande au CN de se pencher sur la problématique

SÉCURITÉ. Devant plusieurs plaintes de ses concitoyens, la Municipalité de Saint-Janvier-de-Joly a amorcé des démarches auprès du Canadien National (CN) afin que l’entreprise effectue des travaux correctifs sur des passages à niveau situés sur les terrains de Jolyens.

Encore un honneur pour Karl Breu et Theres Fuchs

AGRICULTURE. Le 9 novembre dernier, Agropur, a remis le titre de Championne régionale du Club de l’Excellence en matière de qualité du lait à Karl Breu et Theres Fuchs de Lotbinière.

Apprendre la langue de son refuge

SOCIÉTÉ. Depuis le 30 mai, la MRC de Lotbinière a accueilli au moins 37 Ukrainiens sur son territoire. Si certains sont partis vers d’autres régions, d’autres habitent toujours dans la MRC, principalement à Saint-Apollinaire et Saint-Antoine-de-Tilly. En plus de s’adapter à un nouveau mode de vie et intégrer le marché du travail, ils doivent aussi apprendre le français. C’est le cas de Tamara, une...

Nomination d’un directeur adjoint au CEC de Lotbinière

ÉDUCATION. La direction du Cégep de Thetford poursuit sa promesse de s’engager davantage dans la MRC de Lotbinière. L’organisation vient de nommer Pascal Binet comme directeur adjoint des études et responsable de la gestion du Centre d’études collégiales (CEC) de Lotbinière, à Saint-Agapit.

Saint-Antoine : suivi des progrès dans le dossier de l’eau potable

ENVIRONNEMENT. Si tout se passe comme prévu, les citoyens de Saint-Antoine-de-Tilly pourraient voir finalement s’achever la saga entourant l’eau potable et le traitement des eaux usées d’ici la fin de la décennie. Dans le cadre de l’initiative Octobre on jase, le conseil municipal a fait le point avec la population le 26 octobre dernier.

Québec pourrait élargir la cellule de crise des urgences dans les régions

Annoncée plus tôt la semaine dernière, une cellule de crise afin de faire face au taux d’occupation élevé dans les urgences, notamment à Montréal, a été mise en place. Le ministre de la Santé, Christian Dubé, a indiqué lors d’une conférence de presse le 1er novembre que cette cellule de crise pourrait également s’élargir dans différentes régions du Québec, selon les besoins au cours des prochaines...

PREM 2023 : 24 nouveaux médecins de famille en Chaudière-Appalaches 

SANTÉ. C’est en septembre dernier que le ministère de la Santé et des Services sociaux dévoilait les plans régionaux d’effectifs médicaux (PREM) pour la prochaine année. En Chaudière-Appalaches, ce sont 24 nouveaux médecins de famille, dont 16 nouveaux facturants et 8 déjà en pratique, qui viendront prêter main-forte au système de santé régional. 

Investissement Québec fière de son appui à l’économie sociale

ENTREPRENEURIAT COLLECTIF. À l’occasion du mois de novembre, mois de l’économie sociale, Investissement Québec a dressé un bilan positif de son appui aux coopératives et autres entreprises d’économie sociale de Chaudière-Appalaches le 9 novembre.

Les efforts d’un étudiant de Laurier-Station récompensés

ÉDUCATION. Le Cégep de Lévis a tenu, le 28 octobre, sa 24e cérémonie de remise des diplômes pour sa cohorte 2021-2022. L’événement a également été l’occasion d'attribuer des distinctions honorifiques et un étudiant originaire de Laurier-Station était au nombre des lauréats.