Photo: Courtoisie

SOCIÉTÉ. Touchés par la crise humanitaire qui se déroule en Ukraine, trois Apollinairois ont uni leurs forces pour trouver des familles d’accueil dans la municipalité afin d’héberger des réfugiés. Jusqu’à présent, ils ont recruté six familles et en recherchent d’autres puisque les premiers Ukrainiens devraient arriver sous peu.

«Deux Ukrainiens arrivent bientôt au Canada. Ils vont passer quelques semaines en Montérégie avant de venir ici. Ils ont déjà un emploi chez Transport Saint-Agapit», a indiqué Simon-Yannick Plourde, l’un des Apollinairois derrière l’initiative avec Claudia Vidal et Marie-Andrée Carré.

Avec la page Facebook Saint-Apollinaire accueille les Ukrainiens, le trio espère intéresser de potentielles familles d’accueil, mais aussi recevoir des offres de logements, d’aide ou d’emploi.

Déjà un premier contact a été fait avec le Carrefour emploi Lotbinière (CEL), l’organisme qui s’occupe de l’immigration sur le territoire, afin de valider leur démarche. Une autre rencontre est prévue avec le CEL pour les familles hôtesses. «C’est pour les informer de ce à quoi elles doivent s’attendre, des pièges à éviter et des ressources disponibles.»

Par ailleurs, des contacts avec la responsable de la francisation au Centre de services scolaire des Navigateurs pour les enfants, ainsi qu’avec ABC Lotbinière, pour les adultes, ont aussi été faits.

Pour le moment, les familles d’accueil doivent composer avec deux variables importantes, souligne M. Plourde. Il y a d’abord l’obtention des visas qui s’étire sur plusieurs semaines. De plus, il n’y a aucune garantie qu’une fois arrivés au Québec, les réfugiés ukrainiens vont venir dans la famille d’accueil. Ils peuvent choisir d’aller ailleurs, partage Simon-Yannick Plourde.

Faire sa part

Il y a trois ans, l’Apollinairois Simon-Yannick Plourde a visité l’Ukraine. Au déclenchement de l’invasion russe, le 24 février, il s’est immédiatement senti interpellé.

«C’est un pays qui m’avait particulièrement marqué, intéressé. Je ne pouvais pas croire qu’en 2022, ils pouvaient vivre ça. Je me suis demandé ce que je pouvais faire pour les aider et c’est là qu’est venue l’idée d’en accueillir chez moi.» Ce dernier devrait accueillir prochainement une femme et sa fille.

En discutant avec d’autres personnes sur des pages Facebook d’aide aux réfugiés, il s’est lié avec deux autres personnes originaires de Saint-Apollinaire et ils ont décidé d’aller de l’avant avec leur projet.

«On s’est dit, pourquoi on ne ferait pas quelque chose dans notre municipalité? Saint-Apollinaire est près de Québec, il y a Express Lotbinière et l’accès à l’autoroute 20 est facile pour ceux qui voudraient s’établir dans le noyau villageois.»

 

 

 

 

 

Les plus lus

Une route de Saint-Agapit parmi les 10 pires routes du Québec

SOCIÉTÉ. Pour une septième année, CAA Québec a dévoilé les résultats du palmarès des pires routes du Québec. Parmi le top 10 provincial, on retrouve une route de Saint-Agapit.

Année record pour le tournoi de golf de la Fondation Philippe Boucher

COMMUNAUTÉ. Le Tournoi de golf de la Fondation Philippe Boucher a connu une année record. L’événement qui permet de recueillir des fonds pour soutenir les activités de la Fondation a eu lieu le 11 juin.

Plus de 5 M$ pour la voirie locale

TRANSPORTS. La députée de Lotbinière-Frontenac à l’Assemblée nationale, Isabelle Lecours, a confirmé le 2 juin un investissement gouvernemental de plus de 5 M$ à plusieurs municipalités de la circonscription, dont 15 dans la MRC de Lotbinière. Cet argent vise à les soutenir dans l’entretien du réseau routier local.

Nouveau chapitre dans la saga des poussières noires

SOCIÉTÉ. Le ministère de l’Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques (MELCC) a confirmé, en mai dernier, avoir pris une ordonnance à l’égard de l’entreprise Produits Minéra de Saint-Flavien.

Une clinique de soins infirmier à Saint-Apollinaire

SANTÉ. Une clinique privée de soins infirmiers a ouvert ses portes à Saint-Apollinaire. Les infirmières de la clinique Infirmia offrent différents services à la population.

Un Apollinairois se distingue aux olympiades des métiers

ÉDUCATION. Loïc Jacques, originaire de Saint-Apollinaire, a participé aux Olympiades canadiennes des métiers et technologies. Elles ont eu lieu du 25 au 28 mai, à Vancouver, en Colombie-Britannique et il est revenu avec une médaille d’argent accrochée au cou.

Saint-Patrice-de-Beaurivage lance son marché public

CONSOMMATION. Le premier dimanche d’activité du Marché public de Saint-Patrice-de-Beaurivage a attiré bon nombre de visiteurs. Le 5 juin, ils se sont rassemblés dans le stationnement de l’église pour découvrir les produits locaux.

Les lauréats locaux des Prix du patrimoine dévoilés

CULTURE. Les lauréats locaux des neuvièmes Prix du patrimoine ont été dévoilés le 8 juin à l’occasion de l’assemblée mensuelle du conseil des maires. Le jury s’est penché sur 11 candidatures et a remis quatre prix.

Aide de 40 960 $ pour Leclercville

SOCIÉTÉ. Le gouvernement du Québec a confirmé, le 10 juin, une aide financière de 40 960 $ à la municipalité de Leclercville. L’argent permettra la réalisation de travaux au parc de l’Île.

Le CPE Jolibois de Saint-Agapit inauguré officiellement

FAMILLE. Bien qu’il accueille déjà des enfants, la nouvelle installation du CPE Jolibois à Saint-Agapit a finalement été inaugurée le 10 juin dernier.