(Crédit photo : Joseph Keyser – Unsplash)

SOCIÉTÉ. Le Centre-Femmes de Lotbinière veut faire le point sur les habitudes de consommation alimentaire des citoyens de la région. Pour y arriver, l’organisation veut, entre autres, consulter la population de la MRC de Lotbinière par le biais d’un sondage mis en ligne sur son site Internet et accessible jusqu’au 23 octobre.

Le Centre-Femmes avait déjà réalisé un exercice similaire il y a cinq ans, mais ne s’était attardé qu’à un seul élément, l’accessibilité et la disponibilité de 13 aliments spécifiques (pomme, banane, lait, bœuf haché, œuf, fromage, etc.). Cependant, «le côté humain» avait été laissé de côté, explique la directrice générale du Centre-Femmes de Lotbinière, Martine Turgeon.

Cette fois, le Centre-Femmes ainsi que ses partenaires travailleront sur trois axes, d’abord, ils feront la tournée des commerces d’alimentation pour vérifier la présence de 13 aliments traceurs et noteront la façon dont la situation a évolué depuis cinq ans.

Aussi, un inventaire des initiatives locales liées à l’alimentation sera fait. Enfin, des groupes de discussion permettront de comprendre les habitudes et les stratégies d’achats des gens ainsi que de parler de leurs défis face à l’alimentation.

«Avec les groupes de discussion, nous serons capables de voir à quelle fréquence les gens font leur épicerie. Nous pourrons savoir s’ils restent sur le territoire, de quelle façon ils consomment leurs aliments. Nous irons chercher un côté plus humain de l’expérience», a mentionné Martine Turgeon. Les résultats du sondage permettront de compléter ce portrait, précise-t-elle.

Les clientèles du Centre-Femmes de Lotbinière, de l’Oasis de Lotbinière et du Carrefour emploi Lotbinière se trouvent parmi les groupes de discussion, mais aussi un échantillon de la population générale.

Déjà, les premières rencontres avec les groupes ont permis de constater certaines différences notables. «Il y a cinq ans, peu d’épiceries offraient la livraison. La situation a changé, la livraison s’est développée», a illustré Mme Turgeon.

L’exercice permettra de dégager certaines perspectives, mais donnera aux intervenants les outils nécessaires pour poser des actions concrètes qui répondront aux besoins de la population de la MRC de Lotbinière.

Le Centre-Femmes Lotbinière collabore avec la MRC, le Carrefour emploi Lotbinière, l’Oasis de Lotbinière, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches, Aide alimentaire Lotbinière, le Carrefour des personnes aînées de Lotbinière, Goûtez Lotbinière et le Groupe de réflexion et d’action sur la pauvreté de Lotbinière.

Le lien vers le sondage se trouve sur le site Internet du Centre-Femmes de Lotbinière. www.cflotbiniere.org

 

 

Les plus lus

La fin d’une époque

PORTRAIT. Encore aujourd’hui, il est possible de croiser régulièrement un laitier qui fait ses livraisons à domicile dans les rues de son quartier. C’est plus rare de voir des boulangers sur la route. L’un des derniers à le faire encore au Québec roulait dans les rues MRC de Lotbinière et il a accroché les clés de son camion le 30 octobre dernier.

Meilleure reconnaissance demandée

SOCIÉTÉ. Les syndiqués du CPE l’Envol manifestaient en grand nombre ce matin à Sainte-Croix. Ils s’étaient rassemblés devant l’église le 4 novembre, dans le cadre de leur troisième journée de grève consécutive, pour dénoncer la lenteur dans les négociations avec le gouvernement.

Sécurité routière: les parents d’Anaïs demandent à l’administration municipale d’agir

SÉCURITÉ ROUTIÈRE. Dans une lettre envoyée à la fin octobre à Normand Côté, le maire de Saint-Flavien, et la directrice générale et secrétaire-trésorière de la Municipalité, Catherine Fiset, les parents d’Anaïs Renaud, cette jeune fille qui a été happée mortellement le long de la rue Principale en 2018, leur demandent d’agir afin de construire un trottoir le long de l’artère.

COVID-19 : Québec recule face à la vaccination obligatoire dans le réseau de la santé

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé, le 3 novembre, que le gouvernement du Québec reculera concernant sa décision d’imposer la vaccination obligatoire au personnel du réseau de la santé qui devait être en vigueur à compter du 15 novembre prochain. Cependant, M. Dubé a indiqué qu’«on passe de la vaccination obligatoire au dépistage obligatoire» puisque les emp...

De nouvelles installations de loisirs à Saint-Agapit

SOCIÉTÉ. La Municipalité de Saint-Agapit a inauguré, le 28 octobre, ses nouvelles installations de loisirs. Situées près du Complexe des Seigneuries et de l’École Beaurivage, elles répondront autant aux besoins des familles que des adolescents. Elles regroupent un skatepark, un pumptrack, des jeux d’eau et une petite scène.

La coroner présente son rapport concernant les décès de Norah, Romy et Martin Carpentier

La coroner Me Sophie Régnière a dévoilé, le 3 novembre, son rapport et ses recommandations concernant les tragiques événements liés aux décès de Norah, Romy et Martin Carpentier à Saint-Apollinaire à l’été 2020. Selon la coroner, plusieurs embûches ont compliqué la tâche de retrouver rapidement les fillettes saines et sauves.

L’UPA de Chaudière-Appalaches fait le point sur la dernière année

AGRICULTURE. Près de 200 personnes ont participé à l’assemblée générale annuelle de la Fédération de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de la Chaudière-Appalaches, le 27 octobre dernier. L’assemblée, qui se tenait en simultané au Centre Caztel, de Sainte-Marie, et en mode virtuel a été l’occasion pour le président local, James Allen, de faire un retour sur les événements qui ont marqué la der...

COVID-19 : le nombre de cas actifs repart à la hausse en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Dans son plus récent bilan régional sur l'évolution de la pandémie, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé vendredi que le nombre de cas actifs de COVID-19 est en augmentation dans la région, après plusieurs jours marqués par des baisses.

La COVID-19 emporte un autre résident de la Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé lundi, dans son plus récent bilan régional sur l'évolution de la pandémie dans la région, le décès d'un résident de la Chaudière-Appalaches en raison de la COVID-19.

Québec annonce de nouveaux allégements aux mesures sanitaires

SANTÉ. En compagnie du directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, et le directeur général de la gestion exécutive et opérationnelle de la pandémie, Daniel Paré, le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, Christian Dubé, a annoncé de nouveaux allégements aux mesures sanitaires, le 2 novembre. Ces mesures entreront en vigueur le 15 novembre prochain.