Crédit photo : Gilles Boutin - Archives

SANTÉ. Si la situation épidémiologique de la Chaudière-Appalaches n'a pas trop changé, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a lancé un appel aux citoyens, dans son bilan régional publié mercredi. L'organisation demande en effet aux gens de la région d'éviter l'urgence de l'Hôtel-Dieu de Lévis si leur état de santé ne nécessite pas une intervention urgente.

Par Érick Deschênes - Collaboration spéciale

C'est en raison d'un achalandage important que le CISSS-CA a lancé cet appel. Actuellement, 63 personnes se trouvent à l'urgence de l'hôpital lévisien, qui possède une capacité régulière de 37 lits.

Pour des soins non urgents, le CISSS-CA recommande aux résidents du Grand Lévis de consulter un médecin de famille, une clinique sans rendez-vous ou de contacter le 811.

L'organisme assure que l'urgence du Centre Paul-Gilbert à Charny a de bonnes disponibilités pour recevoir les personnes qui ont une urgence mineure. De son côté, l'urgence de l'Hôpital de Montmagny peut accueillir la clientèle qui réside plus à l'est du Grand Lévis, selon l'organisation.

Situation épidémiologique

Au cours des 24 dernières heures, 48 nouveaux cas de COVID-19 ont été découverts dans la région. Cela fait porter le nombre total de résidents de la Chaudière-Appalaches infectés par le virus depuis le début de la pandémie à 20 270.

En incluant les trois cas qui étaient auparavant pris en charge dans une autre région sociosanitaire, 24 des nouveaux cas annoncés mercredi ont été confirmés dans la MRC de Beauce-Sartigan (région de Saint-Georges), 14 dans la MRC des Appalaches (région de Thetford Mines), 6 à Lévis, 4 dans la MRC des Etchemins, 2 dans la MRC de La Nouvelle-Beauce (région de Sainte-Marie-de-Beauce), 1 dans la MRC de Lotbinière, 1 dans la MRC de Bellechasse et 1 dans la MRC de Montmagny.

Aucun nouveau cas de COVID-19 n'a été découvert hier dans les MRC de L'Islet et Robert-Cliche (région de Saint-Joseph-de-Beauce). 

En date du mardi 21 septembre, le nombre de cas actifs sur le territoire se chiffrait désormais à 322, soit 9 de plus que dans le bilan régional publié mardi après-midi.

129 de ces 322 cas actifs touchent des résidents de la MRC de Beauce-Sartigan, 85 de la MRC des Appalaches, 49 de Lévis, 16 de la MRC des Etchemins, 15 de la MRC Robert-Cliche, 13 de la MRC de Bellechasse, 7 de la MRC de Lotbinière, 7 de la MRC de La Nouvelle-Beauce et un de la MRC de Montmagny.

Aucun cas actif n'est présentement enregistré dans la MRC de L'Islet.

Répartition des cas confirmés et des cas actifs de COVID-19 par sous-région de la Chaudière-Appalaches - En date du 21 septembre

Hospitalisations, décès. variants, vaccination et situation dans les écoles du Grand Lévis

Quant aux hospitalisations, huit personnes sont toujours hospitalisées dans la région en raison de la COVID-19. Deux d'entre elles se trouvent aux soins intensifs (- 1 comparativement aux derniers bilans).

Comme depuis plusieurs jours, le CISSS-CA n'a pas annoncé de nouveaux décès liés à la COVID-19. Ainsi, le nombre de résidents de la Chaudière-Appalaches ayant succombé des suites d'une infection au coronavirus depuis le début de la crise sanitaire demeure à 370.

Au chapitre des variants, depuis janvier dernier, 4 112 cas de COVID-19 découverts sur le territoire sont des cas de variants (+ 2 comparativement au bilan de mardi). 3 452 personnes touchées ont été infectées par le variant Alpha (britannique). De plus, 623 infections sont considérées comme des cas présomptifs du variant Delta (indien). Enfin, 26 cas sont officiellement des cas du variant Delta, 10 du variant Gamma (brésilien) et un du variant Beta (sud-africain).

Au moment d'écrire ces lignes, 651 215 doses de vaccins ont été administrées en Chaudière-Appalaches depuis décembre (+ 159 comparativement au bilan de mardi).

Soulignons finalement que vous pouvez consulter ci-dessous la liste des établissements scolaires du Grand Lévis, en date du mardi 21 septembre à 16h, où des cas confirmés de COVID-19 frappent des personnes fréquentant ces milieux. Les écoles qui font leur apparition sur la liste sont en vert tandis que les écoles déjà présentes sur la liste, avec nouveaux cas confirmés, sont en rose. Les écoles avec un astérisque sont celles qui avaient été retirées de la liste, car il n'y avait aucun cas rapporté depuis 14 jours, mais qui ont maintenant un ou des nouveaux cas depuis le dernier rapport.

Les plus lus

La fin d’une époque

PORTRAIT. Encore aujourd’hui, il est possible de croiser régulièrement un laitier qui fait ses livraisons à domicile dans les rues de son quartier. C’est plus rare de voir des boulangers sur la route. L’un des derniers à le faire encore au Québec roulait dans les rues MRC de Lotbinière et il a accroché les clés de son camion le 30 octobre dernier.

Meilleure reconnaissance demandée

SOCIÉTÉ. Les syndiqués du CPE l’Envol manifestaient en grand nombre ce matin à Sainte-Croix. Ils s’étaient rassemblés devant l’église le 4 novembre, dans le cadre de leur troisième journée de grève consécutive, pour dénoncer la lenteur dans les négociations avec le gouvernement.

Sécurité routière: les parents d’Anaïs demandent à l’administration municipale d’agir

SÉCURITÉ ROUTIÈRE. Dans une lettre envoyée à la fin octobre à Normand Côté, le maire de Saint-Flavien, et la directrice générale et secrétaire-trésorière de la Municipalité, Catherine Fiset, les parents d’Anaïs Renaud, cette jeune fille qui a été happée mortellement le long de la rue Principale en 2018, leur demandent d’agir afin de construire un trottoir le long de l’artère.

COVID-19 : Québec recule face à la vaccination obligatoire dans le réseau de la santé

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, a annoncé, le 3 novembre, que le gouvernement du Québec reculera concernant sa décision d’imposer la vaccination obligatoire au personnel du réseau de la santé qui devait être en vigueur à compter du 15 novembre prochain. Cependant, M. Dubé a indiqué qu’«on passe de la vaccination obligatoire au dépistage obligatoire» puisque les emp...

De nouvelles installations de loisirs à Saint-Agapit

SOCIÉTÉ. La Municipalité de Saint-Agapit a inauguré, le 28 octobre, ses nouvelles installations de loisirs. Situées près du Complexe des Seigneuries et de l’École Beaurivage, elles répondront autant aux besoins des familles que des adolescents. Elles regroupent un skatepark, un pumptrack, des jeux d’eau et une petite scène.

La coroner présente son rapport concernant les décès de Norah, Romy et Martin Carpentier

La coroner Me Sophie Régnière a dévoilé, le 3 novembre, son rapport et ses recommandations concernant les tragiques événements liés aux décès de Norah, Romy et Martin Carpentier à Saint-Apollinaire à l’été 2020. Selon la coroner, plusieurs embûches ont compliqué la tâche de retrouver rapidement les fillettes saines et sauves.

L’UPA de Chaudière-Appalaches fait le point sur la dernière année

AGRICULTURE. Près de 200 personnes ont participé à l’assemblée générale annuelle de la Fédération de l’Union des producteurs agricoles (UPA) de la Chaudière-Appalaches, le 27 octobre dernier. L’assemblée, qui se tenait en simultané au Centre Caztel, de Sainte-Marie, et en mode virtuel a été l’occasion pour le président local, James Allen, de faire un retour sur les événements qui ont marqué la der...

COVID-19 : le nombre de cas actifs repart à la hausse en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Dans son plus récent bilan régional sur l'évolution de la pandémie, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé vendredi que le nombre de cas actifs de COVID-19 est en augmentation dans la région, après plusieurs jours marqués par des baisses.

La COVID-19 emporte un autre résident de la Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé lundi, dans son plus récent bilan régional sur l'évolution de la pandémie dans la région, le décès d'un résident de la Chaudière-Appalaches en raison de la COVID-19.

Québec annonce de nouveaux allégements aux mesures sanitaires

SANTÉ. En compagnie du directeur national de santé publique, Dr Horacio Arruda, et le directeur général de la gestion exécutive et opérationnelle de la pandémie, Daniel Paré, le ministre de la Santé et des Services sociaux du Québec, Christian Dubé, a annoncé de nouveaux allégements aux mesures sanitaires, le 2 novembre. Ces mesures entreront en vigueur le 15 novembre prochain.