Crédit photo : Gilles Boutin

SANTÉ. Comparativement au précédent bilan des autorités sanitaires, le nombre de nouveaux cas de COVID-19 en Chaudière-Appalaches a diminué hier. Au cours des 24 dernières heures, 104 résidents de la région ont appris qu'ils avaient été infectés par le coronavirus, selon le plus récent bilan sur la pandémie du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA). Toutefois, l'organisation a annoncé que deux autres personnes demeurant en Chaudière-Appalaches ont perdu leur combat contre la maladie.

Par Érick Deschênes - Collaboration spéciale

L'une des personnes dont le décès a été annoncé samedi demeurait à la résidence privée pour aînés (RPA) Pavillon Léa-Rose de Saint-Lazare-de-Bellechasse tandis que l'autre vivait dans la MRC de Beauce-Sartigan (région de Saint-Georges). Il y a désormais 324 résidents de la région qui ont succombé des suites d'une infection au coronavirus depuis le début de la crise sanitaire.

En ce qui a trait à la répartition des 104 nouveaux cas découverts vendredi, 30 d'entre eux ont été enregistrés à Lévis, 26 dans la MRC de Beauce-Sartigan, 13 dans la MRC des Appalaches (région de Thetford Mines), 10 dans la MRC Robert-Cliche (région de Saint-Joseph-de-Beauce), 7 dans la MRC des Etchemins, 6 dans la MRC de Lotbinière, 5 dans la MRC de Montmagny, 3 dans la MRC de La Nouvelle-Beauce (région de Sainte-Marie), 3 dans la MRC de L'Islet et 1 dans la MRC de Bellechasse.

Au moment d'écrire ces lignes, 16 838 résidents de la Chaudière-Appalaches ont été infectés par le coronavirus depuis le début de la crise sanitaire. Selon les données de l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ), 15 543 personnes demeurant dans la région étaient maintenant guéries de la maladie, en date de vendredi (+ 141 comparativement à jeudi).

Quant aux hospitalisations provoquées par la COVID-19 sur le territoire, 33 personnes sont maintenant hospitalisées en raison de la maladie (+ 1 comparativement à la veille), dont 9 aux soins intensifs (- 2 comparativement à hier). 31 des 33 patients se trouvent à l'Hôtel-Dieu de Lévis, dont les 9 patients se trouvant aux soins intensifs dans la région. Quant aux deux autres patients, ils sont soignés hors soins intensifs à l'Hôpital de Saint-Georges.

Au chapitre des variants, il y a toujours 131 cas de COVID-19 découverts en Chaudière-Appalaches qui sont officiellement des cas confirmés de variants. Toutes les 131 personnes touchées ont été infectées par le variant britannique. Le taux de positivité aux variants sur sept jours est maintenant de 92,5 % dans la région.

Selon les données du CISSS-CA, 1 023 cas confirmés étaient actifs vendredi sur le territoire (- 39 comparativement aux données compilées jeudi ). Le CISSS-CA rapporte 158 éclosions sur le territoire (+ 5 comparativement au bilan de vendredi), soit 130 dans des entreprises, 17 dans des écoles ou des milieux de garde, 6 dans des RPA, 4 dans des CHSLD et une dans un autre milieu de soins.

À ce jour, 166 393 doses de vaccins ont été administrées en Chaudière-Appalaches depuis décembre (+ 4 088 comparativement à jeudi). Cela représente une couverture vaccinale de 36,7 % de la population de la Chaudière-Appalaches.

Répartition des cas ainsi que des cas actifs et la variation par MRC - En date du 30 avril à 16h

Situation dans les milieux de vie pour aînés et les écoles du Grand Lévis

Pour ce qui est des éclosions au CHSLD privé conventionné Chanoine-Audet de Saint-Romuald et à la RPA Coeur-de-Marie de Charny, aucun nouveau cas n'y a été découvert au cours des dernières heures.

Au moment d'écrire ces lignes, deux cas actifs sont dénombrés parmi les résidents de Chanoine-Audet. Depuis le début de cette éclosion dans l'établissement de Saint-Romuald, deux de ses résidents ont perdu leur combat contre la COVID-19.

À la RPA Coeur-de-Marie, on dénombre toujours un cas actif chez les résidents et moins de cinq cas actifs chez ses travailleurs *.  

* Pour des raisons de confidentialité, lorsque le nombre total de cas chez les employés ou les usagers est inférieur à cinq, le CISSS-CA indique moins de cinq afin d’éviter d’identifier les personnes infectées.

Le Québec toujours sur un plateau, mais les hospitalisations continuent de diminuer

À l'échelle de la province, les plus récentes données sur l'évolution de la COVID-19 font état de 1 101 nouveaux cas pour la journée d'hier, pour un nombre total de 350 874 personnes infectées depuis le début de la crise sanitaire. Selon l'INSPQ, 330 362 Québécois étaient rétablis de l'infection, en date d'hier (+ 1 188 comparativement à jeudi).

Le plus récent bilan gouvernemental fait également état de 7 nouveaux décès, faisant passer le nombre total de morts au Québec liés à la COVID-19 depuis le début de la crise sanitaire à 10 933. Un des sept décès annoncés samedi est survenu au cours des 24 dernières heures, cinq sont survenus entre le 24 et le 29 avril et un est survenu avant le 24 avril.

Selon les données compilées par l'INSPQ, il y avait hier 9 579 cas actifs confirmés dans la province (- 94 comparativement à jeudi).

Le nombre total d'hospitalisations a diminué de 14 par rapport à la veille, avec un cumul de 578. Parmi celles-ci, le nombre de personnes se trouvant aux soins intensifs a diminué de 5, pour un total actuel de 159.

En ce qui a trait aux cas de variants, il y a toujours 3 963 personnes qui ont officiellement été infectées par des variants de la COVID-19, soit 3 709 par la variant britannique, 189 par la variant sud-africain, 30 par la variant brésilien et 35 par le variant nigérian. À l'échelle de la province, le taux de positivité aux variants sur sept jours est toujours de 83,2 %.

Les prélèvements pour dépistage réalisés le 29 avril s'élèvent à 39 285. Quant à la campagne provinciale de vaccination, 63 633 doses de vaccin ont récemment été administrées, pour un total de 3 167 659 depuis décembre (couverture vaccinale de 36,3 % de la population). Jusqu'à maintenant, le gouvernement provincial a reçu 3 448 799 doses de vaccin.

Soulignons finalement que vous pouvez consulter ci-dessous le tableau synthèse de l'évolution des données sur sept jours préparé par le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS).

Les plus lus

La MRC de Lotbinière passe au rouge foncé

SANTÉ. Le premier ministre du Québec, François Legault a annoncé, lors de son point de presse du 13 avril, que les mesures spéciales d’urgence seront prolongées jusqu’au 25 avril et s’appliqueront dorénavant à l’ensemble de la Chaudière-Appalaches y compris la MRC de Lotbinière, dès demain, à 20h.

Personne n’est invincible face à la COVID-19

SANTÉ. Les dernières semaines n’ont pas été de tout repos pour Sébastien Duclos et sa famille. Ils se remettent tous de la COVID-19 qu’ils auraient contractée, croit-il, au début du mois d’avril, peu avant Pâques. Après avoir vécu les «12 pires jours» de sa vie, il a lancé un cri du cœur sur les médias sociaux implorant ses proches de ne pas «baisser la garde» face au virus et de respecter les nor...

Des infrastructures de loisirs améliorées dans la région

SOCIÉTÉ. Quatre municipalités de la MRC de Lotbinière se partageront une somme de 475 751 $ des gouvernements fédéral et provincial pour l’aménagement de différentes infrastructures de loisirs. La députée de Lotbinière-Frontenac à l’Assemblée nationale, Isabelle Lecours, a confirmé la teneur des projets et les montants consentis par les gouvernements, le 21 avril.

La MRC de Lotbinière rend hommage à Mario Grenier

SOCIÉTÉ. Cinq jours après le décès du maire de Saint-Sylvestre, Mario Grenier, la MRC de Lotbinière a fait part de sa «profonde tristesse» face au départ de l’élu qui était impliqué en politique municipale depuis 35 ans.

COVID-19 : nouvelle baisse des nouveaux cas, mais 4 décès enregistrés en Chaudière-Appalaches

SANTÉ. Comme hier, le nombre de nouveaux cas de COVID-19 découverts en Chaudière-Appalaches continue de baisser. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 115 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus. Cependant, la maladie continue de faucher la vie de per...

Fin des mesures d’urgence dans Lotbinière et retour au palier rouge

À partir du 10 mai, les mesures spéciales d’urgence seront levées dans la Capitale-Nationale et en Chaudière-Appalaches, sauf dans trois MRC : Beauce-Sartigan, Robert-Cliche et des Etchemins. Toutes les écoles primaires de Chaudière-Appalaches pourront rouvrir dès cette date.

COVID-19 : les nouveaux cas encore à la hausse

SANTÉ. Une nouvelle augmentation du nombre de nouveaux cas de COVID-19 a été enregistrée dans la région, selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA). Au cours des 24 dernières heures, 169 personnes demeurant dans la Chaudière-Appalaches ont appris qu'elles avaient été infectées par le coronavirus.

Un été occupé sur les routes de la MRC

TRANSPORTS. Le gouvernement du Québec investira cet été plus de 361 M$ sur les routes de la Chaudière-Appalaches pour les deux prochaines années. C’est ce qu’a confirmé la ministre responsable de la Chaudière-Appalaches, Marie-Eve Proulx, au nom du ministre des Transports, à l’occasion d’une présentation de presse tenue le 15 avril.

COVID-19 : les écoles primaires rouvriront sauf pour quelques régions en Chaudière-Appalaches

Lors d’une conférence de presse concernant la situation de la pandémie de COVID-19 au Québec, François Legault, premier ministre du Québec, a annoncé, le 27 avril, la réouverture des écoles primaires en Chaudière-Appalaches, à compter du 3 mai prochain. Cependant, les écoles primaires du Centre de services scolaires Beauce-Etchemins ainsi que les écoles primaires du Centre de services scolaires Cô...

Employer la différence

ÉCONOMIE. Un an après le début de la crise sanitaire, plus de 94 % des emplois perdus au Québec ont été retrouvés. Dans la région de Québec, ce chiffre grimpe même à 98 %, d’après une étude de Québec International. Ce retour du balancier ramènera avec lui la problématique de la pénurie de main-d’œuvre. Dans cette optique, l’organisme Trajectoire-emploi veut attirer l’attention des employeurs sur u...