(Crédit photo : Courtoisie)

SOCIÉTÉ. Lors de leur formation, les ambulanciers sont préparés à faire face à nombre d’événements. Si certaines de ces interventions peuvent se conclure de façon tragique, d’autres marquent une carrière pour les bonnes raisons. C’est ce qui est arrivé à quatre ambulanciers de la MRC de Lotbinière les 19 et 20 avril derniers. Ils ont aidé deux femmes de la région à donner la vie.

Une intervention sur deux événements semblables aussi rapprochés dans le temps est quelque chose d’exceptionnel, souligne le chef adjoint aux opérations chez Paraxion, de Saint-Flavien, Mathieu Tardif. En 11 ans de carrière dans la MRC de Lotbinière, c’est du jamais vu pour lui.

Ainsi, vers 3h30 dans la nuit du 19 avril Jean-René Vigneault et Raymond Lam se sont rendus à une résidence de Sainte-Croix pour un appel de routine. La dame avait des contractions, mais l’accouchement n’était pas imminent.

Toutefois, alors qu’ils étaient route vers l’hôpital, la situation a pris un autre tournant. Le travail s’est accéléré si bien que les ambulanciers ont dû aider la mère à accoucher dans le véhicule d’urgence. «Les poussées ont duré quelques minutes, ça n’a pas été long ni laborieux. Le petit garçon et la mère étaient en bonne santé et ont été conduits à l’hôpital», a indiqué Mathieu Tardif.

Il faut dire que pour les deux paramédicaux, ce n’était pas la première fois qu’ils assistaient une femme lorsqu’elle donnait naissance. L’un en était à son deuxième accouchement et l’autre à son troisième.

Le lendemain, vers 12h30, c’était au tour de M. Tardif de vivre cette expérience unique avec une famille de Saint-Apollinaire. Toutefois, pour sa collègue Élisabeth Beaupré, qui est à l’emploi de Paraxion depuis un an seulement, et lui, il s’agissait d’une première.

«Lorsque l’appel est entré, on parlait d’un accouchement imminent. Quand le conjoint a ouvert la porte, on l’entendait crier. On se doutait que c’était proche. Dès que nous sommes entrés dans l’appartement, madame avait déjà envie de pousser. Nous étions au dernier étage d’un édifice à logement et nous avons fait venir les pompiers de la municipalité pour nous aider à l’évacuer. Finalement, peu avant qu’on la sorte, nous avons commencé à voir les cheveux. Ç’a pris environ deux minutes et le bébé était là», a-t-il raconté.

Encore une fois, la mère et son fils se portent bien.

«Après tout ça, on se sent bien. C’est spécial, mais on revient vite sur terre et on passe à autre chose. […] J’ai déjà deux enfants à la maison. C’était mon premier sur le terrain, mais n’est pas le premier que je voyais. Ça m’a permis de savoir vers quoi on s’en allait», a-t-il simplement décrit.

Mathieu Tardif rappelle que les ambulanciers ne sont pas démunis devant pareille situation. Pendant leur technique au cégep, ils sont formés pour réaliser des accouchements dans différentes conditions.

 

 

 

 

 

 

Les plus lus

La maison du quai deviendra musée

PATRIMOINE. Depuis le début du 20e siècle, la petite maison du quai de Lotbinière a été au cœur de la vie de la municipalité et, avec les années, a été déplacée à plusieurs reprises. En 2020, après avoir passé plus de 50 ans au 21, chemin de la Vieille-Église, elle était menacée de démolition. Ses nouveaux propriétaires l’ont cédée à la Corporation d’aide au développement économique et familial (C...

Deuxième dose : les Québécois pourront devancer leur rendez-vous à partir du mois prochain

SANTÉ. Lors d'une mêlée de presse à l'Assemblée nationale, le ministre de la Santé du Québec, Christian Dubé, a fait une mise à jour jeudi sur la campagne de vaccination. À cette occasion, il a notamment annoncé que les Québécois pourront devancer leur rendez-vous afin d'obtenir une deuxième dose d'un vaccin contre la COVID-19 à partir de juin.

COVID-19 : encore des données encourageantes, mais deux décès supplémentaires enregistrés dans la région

SANTÉ. Dans son plus récent bilan sur la situation, le Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé lundi que seulement 50 nouveaux cas de COVID-19 avaient été découverts dans la région au cours des 24 dernières heures. Toutefois, l'organisation a également indiqué que deux autres personnes demeurant en Chaudière-Appalaches ont perdu leur combat contr...

Lotbinière passera en zone orange le 31 mai

SANTÉ. L’amélioration de la situation sanitaire au Québec fait en sorte que le gouvernement pourra aller de l’avant avec les premières phases du déconfinement qui s’amorceront vendredi et lundi. C’est ce qu’a indiqué le premier ministre du Québec, François Legault, lors de son point de presse hebdomadaire sur l’état de situation de la pandémie de COVID-19 au Québec.

Site de vaccination temporaire à Saint-Apollinaire

SANTÉ. Le Centre intégré de santé et de services sociaux de la Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) a annoncé l’ouverture d’un centre temporaire de vaccination contre la COVID-19 au 83, rue Boucher, à Saint-Apollinaire les 28, 29 et 30 mai.

COVID-19 : trois décès supplémentaires dans la région

SANTÉ. Selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), le nombre de nouveaux cas de COVID-19 demeure stable dans la région. Au cours des 24 dernières heures, 64 résidents de la Chaudière-Appalaches ont appris qu'ils avaient été infectés par le coronavirus. Toutefois, le CISSS-CA a annoncé vendredi que t...

COVID-19 : situation stable dans la région

SANTÉ. Selon le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), 33 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus.

La communauté au service du patrimoine

PATRIMOINE. Plusieurs citoyens de la municipalité de Lotbinière ont participé bénévolement au projet de conservation et de restauration du Calvaire Saint-Eustache. Après deux ans, le corpus et sa croix ont retrouvé leur place, le 7 mai dernier, au petit parc du 571 rang Saint-Eustache.

COVID-19 : plusieurs baisses enregistrées dans la région

SANTÉ. Avec une diminution du nombre de nouveaux cas découverts (56 enregistrés au cours des 24 dernières heures) et du nombre de personnes hospitalisées dans la région en raison de la COVID-19 , le plus récent bilan sur l'évolution de la pandémie du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA) contenait dimanche plusieurs bonnes nouvelles.

COVID-19 : baisse des nouveaux cas, mais hausse des hospitalisations et 3 autres décès dans la région

SANTÉ. Selon le plus récent bilan du Centre intégré de santé et de services sociaux de Chaudière-Appalaches (CISSS-CA), seulement 45 résidents de la région ont appris au cours des 24 dernières heures qu'ils avaient été infectés par le coronavirus. Toutefois, le nombre de personnes hospitalisées en raison de la COVID-19 a encore augmenté et trois autres personnes demeurant dans la Chaudière-Appalac...